172 Lettres

Lettre 1640 de Charles Loste à Jean-Alphonse Turrettini

Londres 24.10.1705 [13.10.1705]

Je vous suplie de ne pas

Le long silence de Loste, qui est en Angleterre depuis deux mois déjà, est dû au fait qu'il voulait donner à JA plusieurs nouvelles à la fois. Entre-temps il a su qu'il avait été très malade mais qu'il allait mieux maintenant; il lui souhaite une longue vie. Il a rencontré l'évêque de Londres [Henry Compton] qui l'a très bien reçu et a beaucoup apprécié le témoignage que JA lui avait donné. Il a dit regretter la mort de [Louis I] Tronchin et s'est beaucoup informé des menus changements qu'on a f...

page 1

ms_fr_00488_f096r_ug62871_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00488_f096v_ug62872_turrettini_file.jpg

Londres 24.10.1705 [13.10.1705]


Lettre autographe, signée. Inédite. (F)
Bibliothèque de Genève, Ms fr 488 (f.96)


Je vous suplie de ne pas


Le long silence de Loste, qui est en Angleterre depuis deux mois déjà, est dû au fait qu'il voulait donner à JA plusieurs nouvelles à la fois. Entre-temps il a su qu'il avait été très malade mais qu'il allait mieux maintenant; il lui souhaite une longue vie. Il a rencontré l'évêque de Londres [Henry Compton] qui l'a très bien reçu et a beaucoup apprécié le témoignage que JA lui avait donné. Il a dit regretter la mort de [Louis I] Tronchin et s'est beaucoup informé des menus changements qu'on a faits à Genève pour le service divin. Il a demandé si on ne pensait pas y introduire les prières communes. Loste a répondu que probablement un certain nombre de personnes d'esprit ne seraient pas fâchées de voir cela se réaliser, ou du moins quelque chose de semblable, mais qu'il fallait considérer que tous les ministres n'étaient pas d'un même sentiment à ce propos et que le peuple se méfiait du moindre changement. Toutes ces raisons font craindre qu'on n'y travaille jamais. [Paul] Eyraud et Fabre [IV] envoient à JA leurs salutations. Les autres amis de JA sont pour le moment encore à la campagne. Quant à Loste lui-même, il n'y a encore rien de fait. On lui fait espérer qu'il sera bien placé dans l'élection qui se fera pour donner un collègue à [Pierre] Rivals. Il y a trois nouveaux sermons à faire dans six semaines; mais chaque semaine on récite trois ou quatre fois. Il adresse aussi ses vœux à [Jacques] Chenaud qui a été gravement malade.

Adresse

[Genève]


Lieux

Émission

Londres

Réception

Genève

Conservation

Genève


Cités dans la lettre

page 1

ms_fr_00488_f096r_ug62871_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00488_f096v_ug62872_turrettini_file.jpg