160 Lettres

Lettre 1533 de Samuel Werenfels Ă  Jean-Alphonse Turrettini

Bâle 23.04.1704

Eximius Juvenis Laurentius

L'excellent [Laurenz] Specker de Saint-Gall, avant son départ de Bâle pour Genève, avait demandé à Werenfels de le recommander à JA, ce que l'expéditeur n'a pas pu faire à cause de nombreux empêchements, dont le déménagement du mobilier dans la maison où il vit actuellement avec sa mère. Maintenant que le jeune homme se trouve à Genève et que Werenfels a un peu plus de disponibilité, il s'acquitte de son devoir avec d'autant plus de plaisir que Specker le mérite pour son amour de la vertu et de...

page 1

02330_1533-1-2_ug69398_turrettini_file.jpg

page 2


02331_1533-3-4_ug69399_turrettini_file.jpg

Bâle 23.04.1704


Lettre autographe, signée, adressée. Inédite. (L)
Archives de la Fondation Turrettini (Genève), 1/Gd.W.3


Eximius Juvenis Laurentius


L'excellent [Laurenz] Specker de Saint-Gall, avant son départ de Bâle pour Genève, avait demandé à Werenfels de le recommander à JA, ce que l'expéditeur n'a pas pu faire à cause de nombreux empêchements, dont le déménagement du mobilier dans la maison où il vit actuellement avec sa mère. Maintenant que le jeune homme se trouve à Genève et que Werenfels a un peu plus de disponibilité, il s'acquitte de son devoir avec d'autant plus de plaisir que Specker le mérite pour son amour de la vertu et de la vérité. JA est sûrement au courant de la perte que Werenfels a faite par la mort de [Johann Jakob] Buxtorf auquel le liait une affection profonde et qui était pour lui comme un second père. Hier Werenfels a commencé son enseignement sur l'Ancien Testament en traitant, dans la leçon inaugurale, du thème des buts bons et mauvais des interprètes de l'Écriture. Les buts mauvais peuvent être ramenés à trois catégories: 1) chercher sa gloire plutôt que le sens de l'Écriture 2) chercher ses opinions plutôt que celles de l'Écriture 3) chercher un sens utile et plaisant plutôt que le sens véritable. Il a parlé de tout ceci assez librement. Werenfels remercie et félicite JA du discours qu'il lui a envoyé [De sæculo XVII erudito] ; cela faisait longtemps qu'il n'avait pas lu quelque chose avec autant de plaisir. Tout respire la clarté et l'érudition; il a particulièrement apprécié l'antithèse entre ce que les Lettres devraient produire et ce qu'elles produisent réellement. Il se réjouit de ce que les disputes sur le culte public se soient apaisées. Il a toujours désiré que le peuple apprenne ce qu'est véritablement le culte à Dieu et qu'il se libère de certains préjugés, comme celui qui consiste à croire qu'entendre un sermon signifie honorer Dieu et que c'est en cela que consiste le véritable culte, alors que les prières ne seraient qu'une introduction et un accessoire. Ce qui est actuellement la partie la plus considérable du culte n'est pas ce qui contribue le plus à la gloire de Dieu; elle permet en revanche au prédicateur de déployer ses talents oratoires. Il ne sait plus où il a entendu dire qu'il y a maintenant à Genève de nouveaux conflits entre les deux Conseils à cause de la vocation de certains ministres. Il ne sait pas s'il y a à Genève des gens qui plaident en faveur d'une diminution de l'autorité et du pouvoir du Conseil restreint. Il faudrait leur dire qu'ils se trompent comme le prouve l'expérience bâloise qui est allé dans ce sens-là avec pour conséquence une situation bien plus fâcheuse que celle d'avant.

Adresse

Genève


Lieux

Émission

Bâle

RĂ©ception

Genève

Conservation

Genève


Cités dans la lettre

page 1

02330_1533-1-2_ug69398_turrettini_file.jpg

page 2


02331_1533-3-4_ug69399_turrettini_file.jpg