4245 Lettres

Lettre 1504 de Jean-Frédéric I Ostervald à Jean-Alphonse Turrettini

[NeuchĂątel] 24.10.1703

Je vous suis... fait part

Ostervald remercie JA de lui avoir racontĂ© comment les choses se sont passĂ©es Ă  GenĂšve; il s'attendait naturellement Ă  des oppositions mais non Ă  ce que les choses aillent aussi loin, puisqu'on est allĂ© jusqu'Ă  dire qu'on prĂ©fĂ©rerait que la messe fĂ»t rĂ©tablie. Est-il possible que des protestants disent des choses pareilles? Il s'arrĂȘte lĂ , bien qu'une foule de rĂ©flexions lui traverse l'esprit. Il ne se dĂ©courage pourtant pas; il est au fond bon que les gens lĂšvent le masque parce qu'ainsi on peu...

+ 2 pages

page 1

ms_fr_00489_f058r_ug63410_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00489_f058v_ug63411_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_00489_f059r_ug63412_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_00489_f059v_ug63413_turrettini_file.jpg

[NeuchĂątel] 24.10.1703


Lettre autographe, adressée. (F)
BibliothÚque de GenÚve, Ms fr 489 (f.58-59)

Budé, Lettres, III, p.21-23.


Je vous suis... fait part


Ostervald remercie JA de lui avoir racontĂ© comment les choses se sont passĂ©es Ă  GenĂšve; il s'attendait naturellement Ă  des oppositions mais non Ă  ce que les choses aillent aussi loin, puisqu'on est allĂ© jusqu'Ă  dire qu'on prĂ©fĂ©rerait que la messe fĂ»t rĂ©tablie. Est-il possible que des protestants disent des choses pareilles? Il s'arrĂȘte lĂ , bien qu'une foule de rĂ©flexions lui traverse l'esprit. Il ne se dĂ©courage pourtant pas; il est au fond bon que les gens lĂšvent le masque parce qu'ainsi on peut s'y opposer ouvertement. On a traversĂ© Ă  NeuchĂątel des pĂ©riodes encore pires quand la moindre proposition de changement provoquait une Ă©norme opposition; et pourtant, en l'espace de deux ans, tout a changĂ©. Il espĂšre aussi que le culte qu'on introduira dans quelques semaines Ă  NeuchĂątel incitera les esprits Ă  le recevoir. Ostervald pense qu'il serait bon de communiquer le nouveau culte neuchĂątelois Ă  Zurich et Ă  BĂąle; il en enverra une copie au plus vite, spĂ©cialement destinĂ© Ă  [Samuel] Werenfels et Ă  [Johann Rudolf] Zwinger. Il ne doute pas qu'ils seront d'accord parce qu'on a pris Ă  NeuchĂątel pas mal de choses des liturgies allemandes. Ostervald n'attend qu'une commoditĂ© pour envoyer les livres Ă  JA. [David II] Ancillon souhaiterait recevoir des lettres du Genevois; c'est un homme bien intentionnĂ© et il faudrait le mĂ©nager puisqu'il est trĂšs Ă©coutĂ© et mĂȘme Ă  la Cour. Quand on sait que cette Cour a chargĂ© les thĂ©ologiens de Berlin de travailler au culte et Ă  la rĂ©unification des protestants, on se rend compte de l'intĂ©rĂȘt qu'on a Ă  ĂȘtre en bons rapports avec lui. Il ne faut pas avoir comme seul canal Sterky, dont certaines personnes se plaignent Ă  Berlin. Il [Sterky ou David II Ancillon ?] a rĂ©cemment demandĂ© au roi [Friedrich I] de ne pas ĂȘtre soumis Ă  la jurisdiction de l'Ă©vĂȘque [Ursinus (?)] que le roi a Ă©tabli, ce qui indique un caractĂšre hautain. Pourtant il a obtenu ce qu'il demandait en raison de l'audience qu'il a auprĂšs du roi.

Adresse

GenĂšve


Lieux

Émission

NeuchĂątel

RĂ©ception

GenĂšve

Conservation

GenĂšve


Cités dans la lettre

+ 2 pages

page 1

ms_fr_00489_f058r_ug63410_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00489_f058v_ug63411_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_00489_f059r_ug63412_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_00489_f059v_ug63413_turrettini_file.jpg