448 Lettres

No d'inventaire Année Date de classement De/A Correspondant-e (Nom Prénom Dates) Nombre de scan(s)
1082 1697 02.07.1697 de Ostervald Jean-Frédéric I (1663-1747) 4
1125 1697 27.12.1697 de Ostervald Jean-Frédéric I (1663-1747) 4
1240 1699 04.04.1699 de Ostervald Jean-Frédéric I (1663-1747) 4
1260 1699 25.11.1699 de Ostervald Jean-Frédéric I (1663-1747) 4
1287 1700 09.06.1700 de Ostervald Jean-Frédéric I (1663-1747) 4
1305 1700 24.09.1700 de Ostervald Jean-Frédéric I (1663-1747) 4
1309 1700 01.10.1700 de Ostervald Jean-Frédéric I (1663-1747) 4
1310 1700 05.10.1700 de Ostervald Jean-Frédéric I (1663-1747) 4
1313 1700 29.10.1700 de Ostervald Jean-Frédéric I (1663-1747) 4
1330 1701 19.03.1701 de Ostervald Jean-Frédéric I (1663-1747) 8
1342 1701 29.06.1701 de Ostervald Jean-Frédéric I (1663-1747) 2
1347 1701 23.07.1701 de Ostervald Jean-Frédéric I (1663-1747) 4
1362 1701 05.10.1701 de Ostervald Jean-Frédéric I (1663-1747) 4
1380 1702 25.02.1702 de Ostervald Jean-Frédéric I (1663-1747) 4
1399 1702 10.05.1702 de Ostervald Jean-Frédéric I (1663-1747) 4
1420 1702 19.07.1702 de Ostervald Jean-Frédéric I (1663-1747) 4
1448 1702 15.11.1702 de Ostervald Jean-Frédéric I (1663-1747) 4
1449 1702 22.11.1702 de Ostervald Jean-Frédéric I (1663-1747) 6
1453 1702 13.12.1702 de Ostervald Jean-Frédéric I (1663-1747) 4
1462 1703 24.01.1703 de Ostervald Jean-Frédéric I (1663-1747) 6

Lettre 1502 de Jean-Frédéric I Ostervald à Jean-Alphonse Turrettini

Neuchâtel 13.10.1703

Je ne saurois vous

Ostervald s'est beaucoup réjoui de ce que JA lui a écrit à propos du culte à Genève; si seulement cela s'était fait plutôt, les deux Églises de Genève et de Neuchâtel auraient pu faire les choses ensemble. Quand la Compagnie de Neuchâtel a écrit à celle de Genève à propos de la fête de Noël, on avait pensé évoquer aussi la question du culte mais [Louis I] Tronchin avait fait comprendre à Ostervald qu'il valait mieux ne pas en parler. Si la Compagnie de Neuchâtel avait pensé qu'il y aurait une ou...

+ 2 pages

page 1

ms_fr_00489_f056r_ug63406_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00489_f056v_ug63407_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_00489_f057r_ug63408_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_00489_f057v_ug63409_turrettini_file.jpg

Neuchâtel 13.10.1703


Lettre autographe, signée, adressée. (F)
Bibliothèque de Genève, Ms fr 489 (f.56-57)

Budé, Lettres, III, p.19-21.


Je ne saurois vous


Ostervald s'est beaucoup réjoui de ce que JA lui a écrit à propos du culte à Genève; si seulement cela s'était fait plutôt, les deux Églises de Genève et de Neuchâtel auraient pu faire les choses ensemble. Quand la Compagnie de Neuchâtel a écrit à celle de Genève à propos de la fête de Noël, on avait pensé évoquer aussi la question du culte mais [Louis I] Tronchin avait fait comprendre à Ostervald qu'il valait mieux ne pas en parler. Si la Compagnie de Neuchâtel avait pensé qu'il y aurait une ouverture, elle aurait chargé Ostervald de l'affaire lors de sa visite à Genève. Il est désormais trop tard. Du reste quand la chose sera décidée, il faudra un peu de temps pour régler la manière dont se fera cette manière de culte dont JA lui parle et qui sera composée de confession des péchés, de chants de quelques versets, de lectures etc. Il faudra surtout se conformer le plus possible à l'ancienne manière dont l'Église anglicane s'approche beaucoup. En effet si les protestants arrivent à s'accorder sur une seule forme de culte, on se règlera sur ce que l'on fait en Angleterre. Ce qu'on lui écrit de Berlin montre qu'ils ont le projet d'imiter les Anglais. Il faut prendre des formulaires qui sont en usage depuis longtemps dans les Églises protestantes; les Allemands en ont conservé de très bonnes. À Neuchâtel, on doit encore décider le partage des chapitres bibliques qui doivent être lus; on en lira toujours un de l'Ancien Testament et un du Nouveau Testament mais on partagera les chapitres quand ils seront trop longs. On doit faire en sorte que le culte ne soit pas trop long, autrement les gens ne s'y rendront pas. Il faut aussi que le peuple se tienne debout sauf pendant les lectures. Il est personnellement scandalisé de l'habitude qu'on a prise de chanter assis; les Allemands, ceux de Suisse et d'ailleurs, chantent debout. Autrefois on ne s'asseyait pas à l'Église et encore aujourd'hui, il y a maints endroits où les églises sont sans banc. Dans les nouvelles prières à Neuchâtel, on chante debout. Il a gardé le silence sur ce que JA lui a écrit; il n'en a parlé qu'avec [Charles] Tribolet et [Bernard] Gélieu qui resterons discrets. Il s'exhorte à la fin avec JA à établir un bon culte, à changer les idées qu'on a de la religion, à faire tomber les disputes, à réunir les esprits et à inciter à la piété. Il faut profiter de la circonstance et, surtout, agir tant que Tronchin est en vie parce que sans lui JA pourra difficilement réaliser ses projets. On lui a envoyé une très belle pièce de [Samuel] Werenfels sur 2 P 1,20. Le nouvel antistès [Johann Rudolf] Zwinger fera le jour suivant son action inaugurale; dans le culte d'adieu qu'il avait fait dans sa paroisse, il avait recommandé aux prières du peuple sa femme qui était à l'agonie; de retour à la maison, il la trouva morte. [Georges] Polier [de Bottens], professeur d'hébreu et honnête homme, est en visite à Neuchâtel.

Adresse

Genève


Lieux

Émission

Neuchâtel

Réception

Genève

Conservation

Genève


Cités dans la lettre

+ 2 pages

page 1

ms_fr_00489_f056r_ug63406_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00489_f056v_ug63407_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_00489_f057r_ug63408_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_00489_f057v_ug63409_turrettini_file.jpg