220 Lettres

Lettre 1498 de Abraham Mestrezat Ă  Jean-Alphonse Turrettini

[GenĂšve] 07.09.1703

Chap.2.v.6. ad Philipp... Faites moy la faveur

Mestrezat commence sa lettre en transcrivant le texte grec de Ph 2,6, la traduction latine de BÚze et la traduction française de [Jean] Le Clerc. Il aimerait savoir de JA si la nouvelle version française est meillleure que la latine; il avoue que la version du Nouveau Testament de Le Clerc [Amsterdam, 1703] le tracasse en plusieurs endroits et il lui en parlera à l'occasion. Le passage en question lui semble néanmoins particuliÚrement important et la traduction de Le Clerc est entiÚrement contra...

+ 1 pages

page 1

00133_1498-1_ug69381_turrettini_file.jpg

page 2


00134_1498-2-3_ug69382_turrettini_file.jpg

page 3

00135_1498-4_ug69383_turrettini_file.jpg

[GenĂšve] 07.09.1703


Lettre autographe, signée, adressée. (F)
Archives de la Fondation Turrettini (GenĂšve), 1/Gd.M.18

Budé, Lettres, II, p.297-300.


Chap.2.v.6. ad Philipp... Faites moy la faveur


Mestrezat commence sa lettre en transcrivant le texte grec de Ph 2,6, la traduction latine de BĂšze et la traduction française de [Jean] Le Clerc. Il aimerait savoir de JA si la nouvelle version française est meillleure que la latine; il avoue que la version du Nouveau Testament de Le Clerc [Amsterdam, 1703] le tracasse en plusieurs endroits et il lui en parlera Ă  l'occasion. Le passage en question lui semble nĂ©anmoins particuliĂšrement important et la traduction de Le Clerc est entiĂšrement contraire aux idĂ©es qu'il a eues jusqu'Ă  prĂ©sent. C'est pourquoi il demande l'avis de JA qui lui permettra de prendre le bon parti. Il lui semble que le but de Paul est d'exhorter les fidĂšles Ă  rester unis dans la charitĂ©, Ă  l'exemple du Christ qui, pour l'apĂŽtre, Ă©tait Dieu en homme, ayant quittĂ© sa demeure cĂ©leste pour exercer sur la terre son ministĂšre de mĂ©diation. Rempli de cette idĂ©e, Paul parle de l'anĂ©antissement du Christ qui ne se comprend que si on admet sa nature divine qui prĂ©cĂšde son incarnation. JĂ©sus-Christ, Dieu et homme tout ensemble, paraĂźt un simple homme dans son ministĂšre de mĂ©diation et son humanitĂ© ne s'enfle pas de la divinitĂ© de sa nature. De mĂȘme ses disciples ne doivent pas tomber dans le piĂšge de la vaine gloire. VoilĂ  les raisons qui le font rĂ©volter contre la traduction de Le Clerc; la traduction qu'il propose pour rendre le passage dans toute sa force est la suivante: «lequel Ă©tant en forme de Dieu ne fit point parade de ce qu'il estoit egal Ă  Dieu, mais il s'aneantit lui-mĂȘme.» L'opposition qui suit autorise pour Mestrezat ces sentiments.

Adresse

GenĂšve


Lieux

Émission

GenĂšve

RĂ©ception

GenĂšve

Conservation

GenĂšve


Cités dans la lettre

+ 1 pages

page 1

00133_1498-1_ug69381_turrettini_file.jpg

page 2


00134_1498-2-3_ug69382_turrettini_file.jpg

page 3

00135_1498-4_ug69383_turrettini_file.jpg