172 Lettres

Lettre 1486 de Marc-Benjamin Rosset de Rochefort à Jean-Alphonse Turrettini

Lausanne 05.07.1703

Je me prevaus de

Rosset, qui a toujours désiré ardemment d'avoir part à la bienveillance et à l'amitié de JA, est content d'y être parvenu, comme la lettre de son correspondant le lui laisse espérer. Il a très bien compris que si JA ne lui a pas accordé la faveur qu'il lui avait demandée, c'est parce qu'il était dans l'impossibilité de le faire; il est très sensible aux marques d'affection que JA lui a données. Il ressent un grand désir de servir l'Église par son ministère mais il attend le moment que la provide...

+ 2 pages

page 1

ms_fr_492_f166r_ug65487_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_492_f166v_ug65488_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_492_f167r_ug65489_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_492_f167v_ug65490_turrettini_file.jpg

Lausanne 05.07.1703


Lettre autographe, signée. Inédite. (F)
Bibliothèque de Genève, Ms fr 492 (f.166-167)


Je me prevaus de


Rosset, qui a toujours désiré ardemment d'avoir part à la bienveillance et à l'amitié de JA, est content d'y être parvenu, comme la lettre de son correspondant le lui laisse espérer. Il a très bien compris que si JA ne lui a pas accordé la faveur qu'il lui avait demandée, c'est parce qu'il était dans l'impossibilité de le faire; il est très sensible aux marques d'affection que JA lui a données. Il ressent un grand désir de servir l'Église par son ministère mais il attend le moment que la providence aura choisi pour le lui permettre. Pour l'instant il tâche de se préparer convenablement à ce service et cette préparation est devenue d'autant plus nécessaire et vaste que les maux et la confusion de l'Église ont augmenté. Il prend JA comme modèle et un des plus excellents qui puissent exister; il saura le conseiller le moment venu de même que ses illustres collègues [Louis I] Tronchin et [Antoine I] Léger. Il a demandé la même chose à [Jean-Frédéric I] Ostervald qui a pour lui une affection toute paternelle. Ostervald lui a dit que dès qu'il le pourrait, il passerait par Lausanne pour se rendre à Genève et Rosset l'accompagnera dans son voyage; il aura ainsi le bonheur de rencontrer JA et de s'ouvrir à lui sur bien des questions, si ce dessein ne lui déplaît pas. Le porteur de cette lettre est un prosélyte français qui lui a été recommandé par les pasteurs de Neuchâtel; il a abjuré avec sa femme à Lausanne. Il informera lui-même JA sur sa naissance et sa vie; Rosset le recommande à la charité de son correspondant pour l'aider dans le dessein qui le mène à Genève et qui n'est pas très bien connu de l'expéditeur. Il ne le connaît pas beaucoup mais les renseignements qu'il a eus sur lui sont excellents.

Adresse

[Genève]


Lieux

Émission

Lausanne

Réception

Genève

Conservation

Genève


Cités dans la lettre

+ 2 pages

page 1

ms_fr_492_f166r_ug65487_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_492_f166v_ug65488_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_492_f167r_ug65489_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_492_f167v_ug65490_turrettini_file.jpg