30 Lettres

Lettre 1106 de Jean-Pierre Clerc à Jean-Alphonse Turrettini

Lausanne 10.11.1697 [31.10.1697]

Il y a quelques semaines

[Polier] de Vernand a lu récemment à la Compagnie académique la lettre de JA par laquelle il demandait des mémoires concernant Théodore de Bèze. Ces mémoires ne se trouvant guères à Lausanne, Clerc a écrit à Berne à son ami le chancelier pour le charger de rechercher la supplication que Bèze a dû présenter à LL.EE. pour demander son congé de Lausanne. Celui-ci a fait fouiller dans les archives depuis 1558 jusqu'à la fin du siècle mais on n'a trouvé ni la supplication de Bèze demandant son congé...

+ 2 pages

page 1

1021_1106-1_ug69152_turrettini_file.jpg

page 2


1022_1106-2-3_ug69153_turrettini_file.jpg

page 3

1023_1106-4_ug69154_turrettini_file.jpg

page 4


1024_1106-5_ug69155_turrettini_file.jpg

Lausanne 10.11.1697 [31.10.1697]


Lettre autographe, signée. Inédite. (F)
Archives de la Fondation Turrettini (Genève), 1/Gd.C.25


Il y a quelques semaines


[Polier] de Vernand a lu récemment à la Compagnie académique la lettre de JA par laquelle il demandait des mémoires concernant Théodore de Bèze. Ces mémoires ne se trouvant guères à Lausanne, Clerc a écrit à Berne à son ami le chancelier pour le charger de rechercher la supplication que Bèze a dû présenter à LL.EE. pour demander son congé de Lausanne. Celui-ci a fait fouiller dans les archives depuis 1558 jusqu'à la fin du siècle mais on n'a trouvé ni la supplication de Bèze demandant son congé ni le congé même qu'on suppose lui avoir été accordé. Ces documents auraient pu faire taire définitivement les histoires calomnieuses d'après lesquelles le réformateur aurait été obligé de quitter furtivement la ville pour prévenir les bruits, voire la punition, relatifs à un supposé commerce criminel avec sa servante. On a tout de même retrouvé une lettre adressée en 1580 par les autorités bernoises à Bèze qui révèle l'estime singulière dont jouissait celui-ci; estime qui ne s'expliquerait pas si l'histoire sus-mentionnée était vraie. Clerc envoie à JA la copie de ce document, qui sent le gaulois germanisé; on peut facilement le rendre dans un français meilleur mais il pense que, ce faisant, il perdrait son air naturel. Si JA a l'intention de préparer un ouvrage concernant l'histoire des réformateurs, il pourra utiliser avec profit des mémoires que Clerc possède relatifs à Jean Le Comte de la Croix, collaborateur de Viret à Lausanne et premier professeur d'hébreu. Clerc croit avoir déniché la source des calomnies que Bayle débite sur Bèze; il devrait s'agir d'un libelle infâme qui a pour titre Passevent parisien répondant à Pasquin romain.

Adresse

[Genève]


Lieux

Émission

Lausanne

Réception

Genève

Conservation

Genève


Cités dans la lettre

+ 2 pages

page 1

1021_1106-1_ug69152_turrettini_file.jpg

page 2


1022_1106-2-3_ug69153_turrettini_file.jpg

page 3

1023_1106-4_ug69154_turrettini_file.jpg

page 4


1024_1106-5_ug69155_turrettini_file.jpg