181 Lettres

Lettre 1058 de Patrick Sinclair Ă  Jean-Alphonse Turrettini

Londres 05.04.1697 [26.03.1697]

Il y a long temps

Sinclair se demande si JA a reçu sa dernière lettre. Quoi qu'il en soit, il a donné à [Étienne] Seignoret pour lui l'histoire d'Angleterre de Tyrrell; la défense de la trinité de l'évêque de Worcester [Stillingfleet] ; une explication du Symbole des Apôtres de feu Barrow. Depuis peu il a paru une lettre assez piquante de Locke au même évêque et, anonyme, une Vindication of the Reasonableness of Christianity [également de Locke]. On a aussi publié trois sermons de feu [William] Payne sur l...

+ 2 pages

page 1

01244_1058-1_ug69067_turrettini_file.jpg

page 2


01245_1058-2_ug69068_turrettini_file.jpg

page 3

01246_1058-3_ug69069_turrettini_file.jpg

page 4


01247_1058-4_ug69070_turrettini_file.jpg

Londres 05.04.1697 [26.03.1697]


Lettre autographe, signée, adressée. Inédite. (F)
Archives de la Fondation Turrettini (Genève), 1/Gd.S.2


Il y a long temps


Sinclair se demande si JA a reçu sa dernière lettre. Quoi qu'il en soit, il a donné à [Étienne] Seignoret pour lui l'histoire d'Angleterre de Tyrrell; la défense de la trinité de l'évêque de Worcester [Stillingfleet] ; une explication du Symbole des Apôtres de feu Barrow. Depuis peu il a paru une lettre assez piquante de Locke au même évêque et, anonyme, une Vindication of the Reasonableness of Christianity [également de Locke]. On a aussi publié trois sermons de feu [William] Payne sur la trinité et sur l'incarnation et, du même, une lettre apologétique à l'évêque de Rochester [Sprat] ; c'est celui qui a répondu au Christianisme non mystérieux [de Toland], une œuvre qui a fait beaucoup de bruit [la réponse est de Payne, The Mystery of the Christian Faith]. On dit que Locke lui donne une pension de 60 livres par an pour écrire pour lui. Il nous promet deux autres livres pour faire comprendre la nature de Dieu et l'éternité aussi clairement qu'on comprend toutes les autres choses. Tous les écrits concernent actuellement la controverse avec les déistes qui sont les seuls ennemis qui fassent du bruit. Les affaires politiques vont assez mal: on se plaint beaucoup de la rigueur de la taxe mais il n'y a que les personnes aisées qui crient, le menu peuple étant plutôt bien traité. Un des plénipotentiaires anglais est déjà passé et l'autre, le comte de Pembroke, doit suivre la semaine prochaine. La paix semble encore loin et elle ne sera pas très favorable aux alliés après tout ce qu'on a fait. Le crédit de la nation est ruiné et l'argent encore très rare; la seule consolation est qu'en France la situation n'est guère meilleure. Le roi [Guillaume III] a été malade mais il se porte bien maintenant. Le comte [Bentick] de Portland est devenu chevalier de la jarretière à Windsor avec beaucoup de faste mais il paraît que le comte [Arnold Keppel] d'Albemarle a davantage de crédit auprès du roi, ce qui fait courir le bruit qu'il est son fils. Les quelques livres que l'expéditeur a envoyés à JA sont de la part de Windham qui est encore à sa campagne. Un simple matelot [Dampier] qui a fait le tour du monde et a servi avec les flibustiers, a fait un livre fort estimé. Sinclair ne sait pas s'il a envoyé à JA A Conference of a Theist [de Nicholls]

Adresse

Genève


Lieux

Émission

Londres

RĂ©ception

Genève

Conservation

Genève


Cités dans la lettre

+ 2 pages

page 1

01244_1058-1_ug69067_turrettini_file.jpg

page 2


01245_1058-2_ug69068_turrettini_file.jpg

page 3

01246_1058-3_ug69069_turrettini_file.jpg

page 4


01247_1058-4_ug69070_turrettini_file.jpg