81 Lettres

Lettre 937 de Paul L'Escot Ă  Jean-Alphonse Turrettini

? 05.09.1695 [05.09.1695 (n.s.)]

Quoyque j'aye sujet de me plaindre

MĂȘme si JA semble l'avoir oubliĂ©, L'Escot lui Ă©crit pour lui faire part de la joie dans laquelle il est Ă  la suite de la capitulation de Namur le Ier septembre, aprĂšs les efforts inutiles que les 110'000 Français avaient faits pour en faire lever le siĂšge. Il enverra par la suite Ă  JA les articles de la capitulation mais il tient Ă  lui donner les points principaux. Les Français devront quitter la place le 5 du mois Ă  7h du matin aux conditions dictĂ©es par les vainqueurs. Les alliĂ©s le...

page 1

2428_937-1-2_ug68837_turrettini_file.jpg

page 2


2429_937-3_ug68838_turrettini_file.jpg

Lettre 937 de Paul L'Escot Ă  Jean-Alphonse Turrettini

? 05.09.1695 [05.09.1695 (n.s.)]


Lettre autographe, signée, adressée. Inédite. (F)
Archives de la Fondation Turrettini (GenĂšve), 1/Gd.L.21


Quoyque j'aye sujet de me plaindre


MĂȘme si JA semble l'avoir oubliĂ©, L'Escot lui Ă©crit pour lui faire part de la joie dans laquelle il est Ă  la suite de la capitulation de Namur le Ier septembre, aprĂšs les efforts inutiles que les 110'000 Français avaient faits pour en faire lever le siĂšge. Il enverra par la suite Ă  JA les articles de la capitulation mais il tient Ă  lui donner les points principaux. Les Français devront quitter la place le 5 du mois Ă  7h du matin aux conditions dictĂ©es par les vainqueurs. Les alliĂ©s leur fourniront les chevaux nĂ©cessaires, notamment pour les canons et les mortiers. Les blessĂ©s et malades seront logĂ©s dans la ville aux frais des alliĂ©s. Aucun officier ni autre personne Ă  qui les bourgeois de Namur auront prĂȘtĂ© de l'argent ne pourront ĂȘtre arrĂȘtĂ©s. Les prisonniers seront rendus de part et d'autre. On ne pourra prĂ©tendre des assiĂ©gĂ©s aucune indemnitĂ©. Cette capitulation, signĂ©e par Son Altesse de BaviĂšre [Maximilien II Emmanuel] d'une part et par le marĂ©chal de Bouflers et Monsieur de Guiscard de l'autre est fort honorable pour les assiĂ©gĂ©s; les alliĂ©s l'ont souscrite parce que la conquĂȘte est d'une trĂšs grande importance. Un ministre d'ici se plaint du long silence de JA.

Adresse

[GenĂšve]


Lieux

Émission

RĂ©ception

GenĂšve

Conservation

GenĂšve


Cités dans la lettre

page 1

2428_937-1-2_ug68837_turrettini_file.jpg

page 2


2429_937-3_ug68838_turrettini_file.jpg