143 Lettres

Lettre 918 de Jean-Antoine Dautun à Jean-Alphonse Turrettini

Francfort 10.07.1695 [01/10.07.95]

Je recois toujours

Dautun regrette que JA ait toujours besoin de recourir à des remèdes à cause de son état de santé. Il a beaucoup aimé ce que JA lui a dit de son sermon italien sur la cananéenne: il y trouve une noble hardiesse dans la prédication, ainsi qu'une basse timidité. Il approuve l'idée qu'a JA de s'appliquer à l'étude de l'histoire ecclésiastique, pourvu qu'il n'ait pas de répugnance pour ce travail; il faut qu'il le fasse avec plaisir. Si sa poitrine le lui avait permis, JA se serait plutôt consacré à...

page 1

1198_918-1-2_ug68802_turrettini_file.jpg

page 2


1199_918-3-4_ug68803_turrettini_file.jpg

Francfort 10.07.1695 [01/10.07.95]


Lettre autographe, signée, adressée. Inédite. (F)
Archives de la Fondation Turrettini (Genève), 1/Gd.D.3


Je recois toujours


Dautun regrette que JA ait toujours besoin de recourir à des remèdes à cause de son état de santé. Il a beaucoup aimé ce que JA lui a dit de son sermon italien sur la cananéenne: il y trouve une noble hardiesse dans la prédication, ainsi qu'une basse timidité. Il approuve l'idée qu'a JA de s'appliquer à l'étude de l'histoire ecclésiastique, pourvu qu'il n'ait pas de répugnance pour ce travail; il faut qu'il le fasse avec plaisir. Si sa poitrine le lui avait permis, JA se serait plutôt consacré à la philosophie; avec cette discipline, l'esprit est toujours content parce qu'il peut rejeter ce qui le choque et recevoir sans crainte ce qu'il aperçoit avec évidence. Dans l'histoire ecclésiastique au contraire, on ne peut que lire avec irritation ce qui nous choque parce qu'en général la gloire de Dieu y est intéressée. Il se porte bien, sa femme [Madame II] est un peu plus valétudinaire que lui et la petite [Louise] est d'un bon tempérament; on a craint de la perdre récemment à cause d'une purgation mal dosée. Il aura sans doute bientôt un nouveau collègue car il y a apparence que Richier ne puisse plus jamais prêcher; ils ont depuis trois mois un ministre du voisinage qui assure le remplacement; il a du savoir et du talent pour la prédication mais on veut quelqu'un qui connaisse les deux langues. Il a avancé les noms de Roux [III] et du fils [Jacques] de [Jean] De La Porte; si entre temps Eyraud a appris l'allemand, il pourra se présenter. C'est du reste celui dont l'humeur plairait le plus à Dautun. Il a reçu une petite balle de livres de France qui avait été embarquée à Marseille il y a trois ans; le port lui coûtera beaucoup.

Adresse

Genève


Lieux

Émission

Francfort

Réception

Genève

Conservation

Genève


Cités dans la lettre

page 1

1198_918-1-2_ug68802_turrettini_file.jpg

page 2


1199_918-3-4_ug68803_turrettini_file.jpg