181 Lettres

Lettre 851 de Claude Nicaise Ă  Jean-Alphonse Turrettini

Villey-sur-Tille 05.08.1694

Monsieur le secretaire Chouet

Nicaise s'était inquiété des nouvelles que son cousin [Jean-Robert] Chouet lui avait données sur la santé de JA, menacé d'une fluxion; mais le même l'a rassuré en lui écrivant que JA avait commencé à se rétablir. Pour l'entretenir des nouvelles de la République des Lettres, qu'il a reçues nombreuses d'Italie, d'Allemagne, de Hollande etc., Nicaise attendra que JA se soit entièrement rétabli. L'abbé de la Trappe [Armand-Jean de Rancé] l'a informé sur ce qui s'est réellement passé concernant l'ouv...

page 1

00314_851-1-2_ug68689_turrettini_file.jpg

page 2


00315_851-3-4_ug68690_turrettini_file.jpg

Lettre 851 de Claude Nicaise Ă  Jean-Alphonse Turrettini

Villey-sur-Tille 05.08.1694


Lettre autographe, signée, adressée. (F)
Archives de la Fondation Turrettini (Genève), 1/Gd.N.3

Budé, Lettres, II, p.340-342.


Monsieur le secretaire Chouet


Nicaise s'était inquiété des nouvelles que son cousin [Jean-Robert] Chouet lui avait données sur la santé de JA, menacé d'une fluxion; mais le même l'a rassuré en lui écrivant que JA avait commencé à se rétablir. Pour l'entretenir des nouvelles de la République des Lettres, qu'il a reçues nombreuses d'Italie, d'Allemagne, de Hollande etc., Nicaise attendra que JA se soit entièrement rétabli. L'abbé de la Trappe [Armand-Jean de Rancé] l'a informé sur ce qui s'est réellement passé concernant l'ouvrage [Réflexions] du père Lamy, à propos duquel il avait été mal informé. Cet endroit est très avantageux pour le saint abbé et contribue beaucoup à faire valoir l'histoire des études monastiques. Lorsque JA sera tout à fait bien, pourra-t-il acheter pour Nicaise les ouvrages qu'il lui a indiqués dans ses lettres précédentes [Lent, Schediasma; Blount, Censura; Cave, Scriptorum] et y ajouter le Tractatus theologico-canonicus sur la puissance du pape et des conciles [de Gilbert] ainsi que le livre du général des jésuites sur la probabilité [Gonzalez de Santalla, Fundamentum] ; c'est l'évêque de Meaux [Jacques Bénigne I Bossuet] qui les lui demande; il faut y ajouter aussi un livre de médecine imprimé à Genève et intitulé Directorium medico-practicum [de Morone]. Ce dernier ouvrage est pour Bourdelot [Pierre Bonnet], médecin du roi [Louis XIV], un des meilleurs amis de Nicaise et neveu de l'abbé [Pierre] Bourdelot. L'auteur des Depeches du Parnasse [Minutoli] a confondu les deux. Nicaise n'a pas la possibilité d'écrire à son cousin le secrétaire et il prie JA de l'en excuser. Il lui écrira au plutôt ainsi qu'à son neveu à qui il donnera ordre de donner vingt écus pour [Marie] Spon. Quand JA pourra lui écrire, il adressera sa lettre à Is-sur-Tille.

Adresse

Genève


Lieux

Émission

Villey-sur-Tille

RĂ©ception

Genève

Conservation

Genève


Cités dans la lettre

page 1

00314_851-1-2_ug68689_turrettini_file.jpg

page 2


00315_851-3-4_ug68690_turrettini_file.jpg