3 Lettres

Lettre 847 de Claude Nicaise à Jean-Alphonse Turrettini

Dijon 06.07.1694

Je suis... parfaictem[ent]

Nicaise remercie JA pour toutes les honnêtetés qu'il lui a faites et espère avoir l'occasion de les lui rendre. Il a reçu depuis peu une lettre de Toinard, faisant suite à deux mois de silence; il dit lui avoir écrit mais Nicaise n'a pas reçu cette lettre, pas plus que le paquet que le correspondant prétend lui avoir envoyé. Nicaise le plaint de s'être attiré d'aussi puissants ennemis. Toinard l'invite à lire la réponse du père Lamy [Réflexions, 1694] à l'apologiste [Rivière], dans laquel...

page 1

00309_847-1-2_ug68682_turrettini_file.jpg

page 2


00310_847-3-4_ug68683_turrettini_file.jpg

Lettre 847 de Claude Nicaise à Jean-Alphonse Turrettini

Dijon 06.07.1694


Lettre autographe, signée, adressée. (F)
Archives de la Fondation Turrettini (Genève), 1/Gd.N.3

Budé, Lettres, II, p.332-334.


Je suis... parfaictem[ent]


Nicaise remercie JA pour toutes les honn√™tet√©s qu'il lui a faites et esp√®re avoir l'occasion de les lui rendre. Il a re√ßu depuis peu une lettre de Toinard, faisant suite √† deux mois de silence; il dit lui avoir √©crit mais Nicaise n'a pas re√ßu cette lettre, pas plus que le paquet que le correspondant pr√©tend lui avoir envoy√©. Nicaise le plaint de s'√™tre attir√© d'aussi puissants ennemis. Toinard l'invite √† lire la r√©ponse du p√®re Lamy [R√©flexions, 1694] √† l'apologiste [Rivi√®re], dans laquelle il est veng√©, ainsi que le Journal des s√ßavans o√Ļ le pr√©sident Cousin, un bon ami de Toinard et de Nicaise, en fait autant. Mais pour l'exp√©diteur tout cela ne gu√©rit pas la blessure qu'il s'est faite. Le p√®re Hardouin lui en avait inflig√© une cruelle dans sa lettre De Nummis samaritanis et qu'il avait raison de vouloir fermer par une r√©ponse √† laquelle il a pens√© longtemps et pour laquelle il avait fait graver beaucoup de m√©dailles. Mais Toinard est trop lent et temporise trop. Hardouin, qui est le plus hardi et le plus effront√© des loyolistes, l'avait trait√© dans cette lettre de furet et de larroneau, utilisant le mot ¬ęscrutarius¬Ľ employ√© par Apul√©e dans le 4e livre de l'√āne d'or. Le Clerc nous a conserv√© cette lettre dans sa Biblioth√®que. Nicaise s'est r√©joui d'apprendre par JA qu'on avait combl√© les lacunes de Longin et que leur ami commun Bayle voulait faire un petit ouvrage [Additions aux pens√©es diverses] pour justifier ses pens√©es sur la com√®te. Il avait envoy√© √† Nicaise la Vie d'Epicure de du Rondel mais elle n'a pas encore pass√©. On dit que [Nicolas] Fatio [de Duillier] est √† Paris; Nicaise lui avait √©crit √† Londres ainsi qu'√† [Ludwig Friedrich (?)] Bonet. Nicaise voudrait avoir deux exemplaires du Dictionnaire de Richelet; son neveu se chargera de r√©gler l'affaire.

Adresse

Genève


Lieux

√Čmission

Dijon

Réception

Genève

Conservation

Genève


Cités dans la lettre

page 1

00309_847-1-2_ug68682_turrettini_file.jpg

page 2


00310_847-3-4_ug68683_turrettini_file.jpg