63 Lettres

Lettre 812 de Jacques Basnage Ă  Jean-Alphonse Turrettini

[Hollande] 12.04.1694 [12.04.]

Je ne me suis pas pressé

Basnage ne s'est pas pressé de répondre à JA parce que Jurieu a promis d'envoyer au plus tôt les deux témoignages; il soupçonne que cela doit servir à JA pour être reçu à quelques charges. Son ami s'en réjouit en attendant de savoir de quoi il s'agit. L'élection du prince de Liège est incertaine; il semble que les efforts du cardinal de Bouillon [La Tour d'Auvergne] soient inutiles et que l'élection doive tomber sur le prince de Neubourg [Ludwich Anton de Wittelsbach-Neuburg]. La Hollande n'appu...

page 1

0428_812-1-2_ug68617_turrettini_file.jpg

page 2


0429_812-3-4_ug68618_turrettini_file.jpg

[Hollande] 12.04.1694 [12.04.]


Lettre autographe, signée, adressée. (F)
Archives de la Fondation Turrettini (Genève), 1/Gd.B.10

Silvera, Corrispondenza, p.135-140.


Je ne me suis pas pressé


Basnage ne s'est pas pressé de répondre à JA parce que Jurieu a promis d'envoyer au plus tôt les deux témoignages; il soupçonne que cela doit servir à JA pour être reçu à quelques charges. Son ami s'en réjouit en attendant de savoir de quoi il s'agit. L'élection du prince de Liège est incertaine; il semble que les efforts du cardinal de Bouillon [La Tour d'Auvergne] soient inutiles et que l'élection doive tomber sur le prince de Neubourg [Ludwich Anton de Wittelsbach-Neuburg]. La Hollande n'appuiera pas l'Électeur de Cologne [Josef Clemens de Wittelsbach] parce qu'il pourrait devenir un ennemi trop redoutable. Pour ce qui est de la guerre, les troupes sont en repos comme si on était en temps de paix et pourtant on fait de grands préparatifs; on lui écrit de Flandres qu'il ne semble pas que la France soit ici très agressive. On n'attend pas encore le roi d'Angleterre [Guillaume III] qui ne viendra pas tant que l'affaire des subsides ne sera pas résolue. Le Parlement anglais a décidé de faire une loterie pour avoir de l'argent; chaque billet est de 10 pièces, le gros lot se monte à 1'000 de revenu pendant 16 ans, les autres auront un peu moins et les billets blancs auront le revenu de 10 pièces à 10%. Il n'y a pas grand chose de nouveau au niveau de la République des Lettres sinon le Nouveau Journal de Chauvin; le premier numéro a paru un peu sec et la disette des livres s'y fait sentir. Il n'y aura probablement pas de suite pour la Bibliothèque universelle à cause de la mort de Wolfgang; [Reinier] Leers portera à Paris le De Pictura veterum de Du Jon. Bayle a fait une défense de son livre sur les comètes [Additions aux pensées diverses] que l'on estime beaucoup; il semble que cela ait suspendu les procédures ecclésiastiques à son égard. Une nouvelle dispute a éclaté en Hollande et Basnage y a été impliqué malgré lui. Il avait en effet prêché sur un sujet ordinaire de morale – qu'il n'est permis de haïr personne – mais sans faire aucune référence ni aux hérétiques ni à la tolérance (sur quoi il n'a jamais prêché). Des gens ont rapporté à Jurieu qu'il avait prêché l'anabaptisme, déniant aux magistrats le droit de punir les criminels, à l'Église celui d'excommunier les scandaleux et aux parents celui de châtier leurs valets et leurs enfants. Avant de se convaincre que les témoignages n'étaient pas fiables, Jurieu avait prêché publiquement la légitimité de la haine à l'égard des ennemis de Dieu et il résolut de publier ses sermons avec une apologie. L'ouvrage allait paraître quand on publia un petit livre [[P. Bayle], Nouvelle hérésie] qui accusait Jurieu de nouvelle hérésie. On a pensé à tort que Basnage, qui s'était bien gardé de se lancer dans cette querelle, en était l'auteur et, pour se venger, Jurieu 1) a demandé au Consistoire l'approbation de ses sermons et la condamnation du petit livre 2) a publié une feuille volante [Réflexions sur un libelle] contre Basnage en tant qu'auteur du petit livre et contre son frère [Henri Basnage de Beauval] sur la base d'anciennes accusations. Il prétendait avoir vu l'écriture de Basnage chez l'imprimeur, ce qui est faux. Il l'a du reste reconnu par la suite mais il voulait le pousser à aller plus loin dans la dispute. Malheureusement pour lui on n'a pas approuvé ses sermons ni déclarée fausse la déclaration contre lui. Basnage a résolu de ne pas répliquer mais il est probable que son frère n'en fera pas autant

Adresse

Genève


Lieux

Émission

Hollande

RĂ©ception

Genève

Conservation

Genève


Cités dans la lettre

page 1

0428_812-1-2_ug68617_turrettini_file.jpg

page 2


0429_812-3-4_ug68618_turrettini_file.jpg