81 Lettres

Lettre 797 de Paul L'Escot Ă  Jean-Alphonse Turrettini

Moers (Meurs) 10.03.1694

Il me seroit impossible

L'Escot a Ă©tĂ© trĂšs content de recevoir une lettre de JA qui est bien rentrĂ© Ă  GenĂšve aprĂšs son long voyage. Il va accĂ©der au ministĂšre pastoral en suivant les traces de son pĂšre [François] et de son grand-pĂšre [BĂ©nĂ©dict I] dont la mĂ©moire sera toujours une bĂ©nĂ©diction pour l'Église. Baulacre se prĂ©sentera certainement en mĂȘme temps que JA et, semble-t-il, le mariage suivra de peu la rĂ©ception pour le correspondant; si tel est le cas, L'Escot aura gagnĂ© sa gageure. L'expĂ©diteur, qui veut savoir,...

+ 2 pages

page 1

2405_797-1_ug68584_turrettini_file.jpg

page 2


2406_797-3_ug68585_turrettini_file.jpg

page 3

2407_797-2_ug68586_turrettini_file.jpg

page 4


2408_797-4_ug68587_turrettini_file.jpg

Lettre 797 de Paul L'Escot Ă  Jean-Alphonse Turrettini

Moers (Meurs) 10.03.1694


Lettre autographe, signée, adressée. (F)
Archives de la Fondation Turrettini (GenĂšve), 1/Gd.L.21

Budé, Lettres, II, p. 217-219 (avec fausse date).


Il me seroit impossible


L'Escot a Ă©tĂ© trĂšs content de recevoir une lettre de JA qui est bien rentrĂ© Ă  GenĂšve aprĂšs son long voyage. Il va accĂ©der au ministĂšre pastoral en suivant les traces de son pĂšre [François] et de son grand-pĂšre [BĂ©nĂ©dict I] dont la mĂ©moire sera toujours une bĂ©nĂ©diction pour l'Église. Baulacre se prĂ©sentera certainement en mĂȘme temps que JA et, semble-t-il, le mariage suivra de peu la rĂ©ception pour le correspondant; si tel est le cas, L'Escot aura gagnĂ© sa gageure. L'expĂ©diteur, qui veut savoir, entre autres, si tous les membres de la famille se portent bien, attend avec impatience d'autres lettres de JA, d'autant qu'il vit Ă  prĂ©sent dans un pays Ă©loignĂ© de tout, oĂč il n'y a pas de commerce savant tel qu'il l'avait connu Ă  GenĂšve et qui lui manque. Il tĂąche d'Ă©tudier autant qu'il le peut (Ă  prĂ©sent, par exemple, il s'applique Ă  [John] Spencer qui lui est tombĂ© entre les mains) mais, en dĂ©pit de la proximitĂ© avec la Hollande, on ne trouve pas beaucoup de livres sur place, mis Ă  part ceux de Maresius [Samuel Des Marets], CocceĂŻus, Voetius etc. qu'il n'apprĂ©cie pas spĂ©cialement. Il regrette la belle bibliothĂšque de JA oĂč il trouvait ce qui lui plaisait. Il prĂȘche quelquefois dans l'Église française qui compte douze ou treize personnes et il le ferait davantage si sa condition le lui permettait. Au moins vit-il bien, matĂ©riellement parlant, mais il regrette la libertĂ© qu'il avait Ă  GenĂšve; enfin la providence use Ă  son Ă©gard de cette compensation de biens et de maux dont La Rochefoucauld parle si bien dans ses RĂ©flexions et ses Maximes. Pour ce qui est des nouvelles politiques, il y a beaucoup de prĂ©tendants Ă  l'Ă©vĂȘchĂ© de LiĂšge et il semble que l'Électeur de Cologne, qui est soutenu, entre autres, par le roi d'Angleterre [Guillaume III] et donc par la Hollande, ait de bonnes chances d'ĂȘtre Ă©lu le 20 avril. Les Français, qui n'approuvent pas ce choix, menacent de troubler l'Ă©lection mais on ne craint pas leurs menaces; d'autant moins d'ailleurs que la France ne se trouve pas en ce moment en position de force. Le roi d'Angleterre vient du reste de refuser ses offres de paix. Il donne pour finir une liste d'amis genevois Ă  saluer.

Adresse

GenĂšve


Lieux

Émission

Moers

RĂ©ception

GenĂšve

Conservation

GenĂšve


Cités dans la lettre

+ 2 pages

page 1

2405_797-1_ug68584_turrettini_file.jpg

page 2


2406_797-3_ug68585_turrettini_file.jpg

page 3

2407_797-2_ug68586_turrettini_file.jpg

page 4


2408_797-4_ug68587_turrettini_file.jpg