89 Lettres

No d'inventaire Année Date de classement De/A Correspondant-e (Nom Prénom Dates) Nombre de scan(s)
9 1685 30.10.1685 de Micheli du Crest Barthélemy (1630-1708) 2
244 1691 05.06.1691 de Micheli du Crest Barthélemy (1630-1708) 2
290 1691 21.08.1691 de Micheli du Crest Barthélemy (1630-1708) 1
376 1692 01.01.1692 de Micheli du Crest Barthélemy (1630-1708) 4
383 1692 15.01.1692 de Micheli du Crest Barthélemy (1630-1708) 4
384 1692 18.01.1692 de Micheli du Crest Barthélemy (1630-1708) 4
388 1692 05.02.1692 de Micheli du Crest Barthélemy (1630-1708) 3
397 1692 19.02.1692 de Micheli du Crest Barthélemy (1630-1708) 8
400 1692 26.02.1692 de Micheli du Crest Barthélemy (1630-1708) 4
403 1692 04.03.1692 de Micheli du Crest Barthélemy (1630-1708) 4
409 1692 15.03.1692 de Micheli du Crest Barthélemy (1630-1708) 2
412 1692 21.03.1692 de Micheli du Crest Barthélemy (1630-1708) 8
418 1692 01.04.1692 de Micheli du Crest Barthélemy (1630-1708) 4
420 1692 08.04.1692 de Micheli du Crest Barthélemy (1630-1708) 4
424 1692 22.04.1692 de Micheli du Crest Barthélemy (1630-1708) 2
425 1692 29.04.1692 de Micheli du Crest Barthélemy (1630-1708) 2
431 1692 13.05.1692 de Micheli du Crest Barthélemy (1630-1708) 4
434 1692 20.05.1692 de Micheli du Crest Barthélemy (1630-1708) 4
439 1692 27.05.1692 de Micheli du Crest Barthélemy (1630-1708) 4
440 1692 02.06.1692 de Micheli du Crest Barthélemy (1630-1708) 4

Lettre 708 de Barthélemy Micheli du Crest à Jean-Alphonse Turrettini

GenĂšve 15.09.1693

Vous avÚs donc etÚ

JA a donc Ă©tĂ© Ă  Chantilly et a pu voir la diffĂ©rence qui existe entre les beautĂ©s naturelles et celles qui sont dues Ă  l'artifice et au dĂ©ploiement de grands moyens financiers. JA aura pu voir aussi Liancourt qui n'a pas les beautĂ©s du premier mais qui a commencĂ© Ă  donner aux gens le goĂ»t de la beautĂ© des eaux, inconnue jusque lĂ . Il a vu ensuite le beau canal de Combreux dans un pays oĂč l'on ne connaĂźt pratiquement pas d'eaux. Micheli est ravi que le plaisir que prendra JA dans un tel lieu [Com...

+ 1 pages

page 1

00189_708-1_ug68434_turrettini_file.jpg

page 2


00190_708-2-3_ug68435_turrettini_file.jpg

page 3

00191_708-4_ug68436_turrettini_file.jpg

GenĂšve 15.09.1693


Lettre autographe, signée. (F)
Archives de la Fondation Turrettini (GenĂšve), 1/Gd.M.20

Budé, Lettres, II, p.316-317.


Vous avÚs donc etÚ


JA a donc Ă©tĂ© Ă  Chantilly et a pu voir la diffĂ©rence qui existe entre les beautĂ©s naturelles et celles qui sont dues Ă  l'artifice et au dĂ©ploiement de grands moyens financiers. JA aura pu voir aussi Liancourt qui n'a pas les beautĂ©s du premier mais qui a commencĂ© Ă  donner aux gens le goĂ»t de la beautĂ© des eaux, inconnue jusque lĂ . Il a vu ensuite le beau canal de Combreux dans un pays oĂč l'on ne connaĂźt pratiquement pas d'eaux. Micheli est ravi que le plaisir que prendra JA dans un tel lieu [Combreux] et dans l'accueil obligeant du patron [Pierre Stoppa] lui fasse un peu oublier son arabe et sa trop grande application aux belles-lettres qu'il doit rĂ©server pour le temps oĂč il sera dans un lieu moins agrĂ©able. Micheli a appris par une lettre de Stoppa au rĂ©sident [d'Iberville] que le roi [Louis XIV] a donnĂ© la compagnie de [Benjamin] Micheli Ă  du Bouchet et il en a Ă©tĂ© aussi content que possible dans ces circonstances; cependant il serait bon que la famille Micheli puisse bĂ©nĂ©ficier des avantages que Stoppa lui a fait espĂ©rer, au moins tant que le nouveau capitaine ne sera pas en place. Il faudrait que JA s'intĂ©resse de prĂšs Ă  la chose. Cela est d'autant plus nĂ©cessaire que la famille est dans un triste Ă©tat. La tante de JA [Marie I Turrettini] le charge d'une commission dĂ©licate. Puisqu'il est trop compliquĂ© de faire venir de Flandres une tapisserie qu'elle voulait, elle demande Ă  JA de se renseigner pour savoir s'il serait possible d'en trouver une Ă  Paris (mĂȘme si elle n'est pas neuve, pourvu qu'elle soit bien conservĂ©e), Ă  un prix raisonnable. Il doit s'agir d'une tapisserie de verdure de Flandres, sans personnage, de 20/22 aunes courantes, en 6 ou 7 piĂšces, de la hauteur de deux aunes et demi. JA peut demander Ă  [Daniel] Martine et Ă  quelques dames de l'aider. On prĂ©fĂšre avoir quelque chose qui coĂ»te un peu plus cher mais qui soit honnĂȘte. Le rĂ©sident a reçu la lettre de Martine et en est fort content. En PiĂ©mont, les alliĂ©s perdent leur temps Ă  aller et venir et bien que depuis le dĂ©but de la campagne ils veuillent bombarder Pignerol, ils ne seront pas prĂȘts, comme ils l'avouent eux-mĂȘmes, avant le 20. À prĂ©sent du reste Catinat devrait avoir reçu les secours. On peut donc se demander s'ils pourront exĂ©cuter leur plan. Il faut dire du reste que tout ce que les alliĂ©s ont Ă©prouvĂ© d'avantageux pendant cette campagne, ils le doivent aux barbets qui, par leurs actions, ont fort contentĂ© le duc [Victor-AmĂ©dĂ©e II] qui leur a envoyĂ© 100 pistoles. Il faut voir comme on fait valoir cet exploit. Micheli, qui a envoyĂ© Ă  JA la harangue d'Amelot Ă  la DiĂšte, y ajoute de curieux mĂ©moires que le ministre [de Neveu] de l'empereur [LĂ©opold I] et celui de France y ont prĂ©sentĂ©s. La DiĂšte a rĂ©pondu au baron de Neveu que c'est elle qui exige des satisfactions pour toutes les contraventions qu'on a dĂ» subir. Les rĂ©fugiĂ©s continuent Ă  partir de GenĂšve et de Suisse mais il reste toujours tous ceux qui sont invalides et incapables de sortir. Il n'y a rien de remarquable Ă  signaler pour GenĂšve: [Élisabeth] Andrion a eu des attaques qui font craindre le pire, [Ami de Chapeaurouge-]Dauphin n'est pas bien non plus. Il lui donne ensuite des nouvelles des mariages: [François] Le Clerc avec [Susanne] Gallatin, [Antoine] Tronchin avec [Susanne] Perret. La fille [Olympe II] de l'auditeur [Jacob] de Normandie, qui se piquait de bel esprit, souffrant de rhumatisme est allĂ©e Ă  Aix oĂč elle prĂ©tend avoir eu une illumination, Ă  la suite de laquelle elle est entrĂ©e dans un couvent Ă  ChambĂ©ry. Elle ne veut voir ni pĂšre ni mĂšre [Sara]; il faudra s'en consoler. La mĂȘme chose est arrivĂ©e au bon [Michel (?)] Voisine, mais il est vite revenu. La pauvretĂ© pousse parfois les gens Ă  faire des dĂ©marches dont il se repentent par la suite. Les chaleurs ont pris fin et le froid est de retour. On recommande Ă  JA de prendre soin de sa santĂ©. [Germain] Colladon, qui est sur le point de partir, apportera Ă  JA le catalogue de ses livres qui Ă©tait dans sa malle. Il faudra qu'il travaille, aprĂšs les fĂ©ries, au procĂšs de Grenoble. Madaillan est parti hier pour Lyon. Micheli l'a vu rarement.

Adresse

[Paris]


Lieux

Émission

GenĂšve

RĂ©ception

Paris

Conservation

GenĂšve


Cités dans la lettre

+ 1 pages

page 1

00189_708-1_ug68434_turrettini_file.jpg

page 2


00190_708-2-3_ug68435_turrettini_file.jpg

page 3

00191_708-4_ug68436_turrettini_file.jpg