89 Lettres

No d'inventaire Année Date de classement De/A Correspondant-e (Nom Prénom Dates) Nombre de scan(s)
9 1685 30.10.1685 de Micheli du Crest Barthélemy (1630-1708) 2
244 1691 05.06.1691 de Micheli du Crest Barthélemy (1630-1708) 2
290 1691 21.08.1691 de Micheli du Crest Barthélemy (1630-1708) 1
376 1692 01.01.1692 de Micheli du Crest Barthélemy (1630-1708) 4
383 1692 15.01.1692 de Micheli du Crest Barthélemy (1630-1708) 4
384 1692 18.01.1692 de Micheli du Crest Barthélemy (1630-1708) 4
388 1692 05.02.1692 de Micheli du Crest Barthélemy (1630-1708) 3
397 1692 19.02.1692 de Micheli du Crest Barthélemy (1630-1708) 8
400 1692 26.02.1692 de Micheli du Crest Barthélemy (1630-1708) 4
403 1692 04.03.1692 de Micheli du Crest Barthélemy (1630-1708) 4
409 1692 15.03.1692 de Micheli du Crest Barthélemy (1630-1708) 2
412 1692 21.03.1692 de Micheli du Crest Barthélemy (1630-1708) 8
418 1692 01.04.1692 de Micheli du Crest Barthélemy (1630-1708) 4
420 1692 08.04.1692 de Micheli du Crest Barthélemy (1630-1708) 4
424 1692 22.04.1692 de Micheli du Crest Barthélemy (1630-1708) 2
425 1692 29.04.1692 de Micheli du Crest Barthélemy (1630-1708) 2
431 1692 13.05.1692 de Micheli du Crest Barthélemy (1630-1708) 4
434 1692 20.05.1692 de Micheli du Crest Barthélemy (1630-1708) 4
439 1692 27.05.1692 de Micheli du Crest Barthélemy (1630-1708) 4
440 1692 02.06.1692 de Micheli du Crest Barthélemy (1630-1708) 4

Lettre 672 de Barthélemy Micheli du Crest à Jean-Alphonse Turrettini

Genève 14.07.1693

Comme l'on est accoutumé

On n'a pas reçu de lettres de JA cette semaine et l'on en est chagriné; il se peut qu'il ait écrit trop tard ou qu'il ne l'ait pas fait du tout. Quand il ne peut pas écrire, qu'il demande à [Pierre I] Vincent de le faire à sa place, pour que ses amis ne soient pas en peine. Le temps est très déréglé: après un long hiver, on a eu de très grandes chaleurs qui ont fait éclater par endroits de très violentes tempêtes. Cela fait diminuer encore l'espérance d'une bonne moisson et il faut craindre une...

page 1

00214_672-1_ug68382_turrettini_file.jpg

page 2


00215_672-2-3_ug68383_turrettini_file.jpg

Genève 14.07.1693


Lettre autographe, signée. Inédite. (F)
Archives de la Fondation Turrettini (Genève), 1/Gd.M.20


Comme l'on est accoutumé


On n'a pas reçu de lettres de JA cette semaine et l'on en est chagriné; il se peut qu'il ait écrit trop tard ou qu'il ne l'ait pas fait du tout. Quand il ne peut pas écrire, qu'il demande à [Pierre I] Vincent de le faire à sa place, pour que ses amis ne soient pas en peine. Le temps est très déréglé: après un long hiver, on a eu de très grandes chaleurs qui ont fait éclater par endroits de très violentes tempêtes. Cela fait diminuer encore l'espérance d'une bonne moisson et il faut craindre une disette de blé dans un pays si petit et qui dépend des pays voisins. Or eux aussi sont dans l'embarras. Micheli demande à Dieu d'accorder la paix générale puisque celle dont bénéficie Genève ne la préserve pas de grandes souffrances. Les réfugiés en particulier sont dans un état misérable; ils avaient espéré pouvoir aller en Irlande – ce qui aurait aussi soulagé la ville – mais le projet a capoté faute d'argent suffisant pour pouvoir gagner la Hollande. Les Suisses, qui s'en trouvent particulièrement chargés, s'irritent contre [Philibert] Herwart et d'Arzeliers qui leur avaient fait espérer jusqu'à présent le produit d'une collecte hollandaise; or cette dernière n'a abouti à rien. La Diète doit être finie à présent; les petits Cantons continuent d'être mécontents de la conduite des Messieurs de Zurich. Pour ce qui est du Piémont, on ne sait encore rien de certain. Il y en a qui prétendent que, malgré le duc de Savoie [Victor-Amédée II], on fera le siège de Casale, ce qui est une grande entreprise pour des gens peu experts dans l'art des sièges. Mais d'un autre côté, ils ne risquent à Casale que la résistance du dedans et l'expérience de l'année passée ne leur fait rien espérer du côté de la Provence et du Dauphiné. On attend encore de savoir ce qui va se passer en Allemagne et l'endroit où va tomber l'orage. Les commissaires de l'Empire n'en sont pas moins ardents à ruiner le commerce. Ils arrêtent toutes les marchandises sous prétexte qu'elles sont de France et le commerce d'ici commence à pâtir beaucoup. On peut s'imaginer ce que cela donnera pour le peuple, compte tenu de la grande cherté. Micheli a appris que [Jean-Antoine] Dautun resterait à Hambourg mais sans avoir de gages entiers; c'est le travail de sa femme [Madame II] qui l'aurait poussé à cette décision. Son collègue [Antoine] Coulan a refusé les trois cents écus qu'on lui offrait et est parti pour la Hollande. Cela fait longtemps qu'on n'a pas de nouvelles de [Paul] L'Escot; il faut craindre qu'il ne s'ennuie là où il est et que son humeur inquiète ne lui fasse abandonner une place qui est pourtant assez bonne. Il n'y a rien à mander de Genève, à part des histoires galantes et sales qui ne feraient pas honneur à la sainte ville. Les demoiselles de L'Espinasse sont partie pour la Hollande et on verra si l'amoureux [André Turrettini] les suivra, comme tout porte à le croire. On parle d'un mariage entre [Louis] Le Fort et l'héritière de Perréal; celui d'[Ami] Perdriau avec [Françoise] Calandrini se fera vendredi. Comme on le voit, ce qui se passe dans les pays voisins n'empêche pas les gens de Genève de se marier; il n'y a jamais eu autant de mariages, de grossesses et d'enfants que maintenant. Quelle confiance dans la providence! On demande à JA une petite liste de livres nouveaux, non pas de livres de science mais de livres du monde. On n'a pas encore entendu parler des Menagiana. On aimerait avoir plus de détails sur ce que fait JA et sur les gens qu'il voit mais ces demandes restent toujours sans réponse. Les malades [Barbe Pictet et Renée Diodati] se rétablissent lentement.

Adresse

[Paris]


Lieux

Émission

Genève

Réception

Paris

Conservation

Genève


Cités dans la lettre

page 1

00214_672-1_ug68382_turrettini_file.jpg

page 2


00215_672-2-3_ug68383_turrettini_file.jpg