750 Lettres

Lettre 664 de Jean-Alphonse Turrettini à Bénédict II Turrettini

Paris 01.07.1693 [01.07.93]

Je vous ecrivis... & i'ai receu

JA a été content d'apprendre la bonne santé de ses oncle et tante [Marie I Turrettini] et de savoir [Barthélemy] Micheli du Crest libéré de sa goutte. L'affaire de son oncle a été de nouveau renvoyée; on fait pourtant tout ce que l'on peut. [Roland] Dupré l'a invité la veille avec [Antoine II] Saladin. Il se souvient fort bien, ainsi que son épouse, de Micheli du Crest et de Marie Turrettini. Le comte de Madaillan, également présent, part dans deux jours pour GenÚve. JA confirme à son propos ce...

page 1

gray00393_664_1-4_ug73671_turrettini_file.jpg

page 2


gray00394_664_2-3_ug73672_turrettini_file.jpg

Paris 01.07.1693 [01.07.93]


Lettre autographe, adressée. Inédite. (F)
Archives de la Fondation Turrettini (GenĂšve), 1/Ea.5.7


Je vous ecrivis... & i'ai receu


JA a Ă©tĂ© content d'apprendre la bonne santĂ© de ses oncle et tante [Marie I Turrettini] et de savoir [BarthĂ©lemy] Micheli du Crest libĂ©rĂ© de sa goutte. L'affaire de son oncle a Ă©tĂ© de nouveau renvoyĂ©e; on fait pourtant tout ce que l'on peut. [Roland] DuprĂ© l'a invitĂ© la veille avec [Antoine II] Saladin. Il se souvient fort bien, ainsi que son Ă©pouse, de Micheli du Crest et de Marie Turrettini. Le comte de Madaillan, Ă©galement prĂ©sent, part dans deux jours pour GenĂšve. JA confirme Ă  son propos ce qu'il a dit dans ses lettres prĂ©cĂ©dentes. [Jean Loys] de Villardin est arrivĂ© depuis quelques jours. Ce n'est sĂ»rement pas sa bonne mine qui aura plu Ă  la jeune Ă©pousĂ©e [Susanne-Marie-Anne de Polier de Vernand]. On a dĂ©valuĂ© aujourd'hui les monnaies, conformĂ©ment Ă  l'arrĂȘt du 16 juin prĂ©cĂ©dent [DĂ©claration, 1693]. Le roi [Louis XIV] est arrivĂ© Ă  Versailles, en bonne santĂ© et on attend avec impatience des nouvelles. On a Ă©tĂ© tellement mĂ©content de la harangue de La BruyĂšre Ă  l'AcadĂ©mie française qu'on lui a interdit de la publier; il y a eu un nouvel Ă©lu, Ă  la place de [François] Tallemant, en la personne de de La LoubĂšre, que JA connaĂźt un peu et qui est un trĂšs honnĂȘte homme. Pour ce qui est de l'AcadĂ©mie de GenĂšve, JA regrette qu'[Étienne] Jallabert se soit dĂ©sistĂ© pour la chaire de philosophie; il aurait dĂ» au moins montrer son mĂ©rite; JA pense qu'il a voulu Ă©pargner Ă  ces Messieurs le pĂ©chĂ© qu'ils auraient commis en le rejetant. La santĂ© de JA est bonne; il avait dĂ©cidĂ© de prendre du lait d'Ăąnesse mais, avec les grandes chaleurs, on le lui a dĂ©conseillĂ©. Il prend de temps en temps du lait de vache qui lui fait beaucoup de bien.

Adresse

GenĂšve


Lieux

Émission

Paris

RĂ©ception

GenĂšve

Conservation

GenĂšve


Cités dans la lettre

page 1

gray00393_664_1-4_ug73671_turrettini_file.jpg

page 2


gray00394_664_2-3_ug73672_turrettini_file.jpg