3 Lettres

Lettre 645 de Jean-Alphonse Turrettini Ă  Jacques Basnage

Paris 29.05.1693 [29.05.93]

Je n'ai garde

Profitant du voyage en Hollande de son compatriote [Paul] Eyraud, JA donne quelques nouvelles à Basnage. Malheureusement il n'y en a pas beaucoup puisque c'est la guerre qui occupe les esprits. Il a rendu la lettre de l'expéditeur au pÚre Commire qui a été trÚs aimable à son égard. Il est toujours occupé à son histoire des guerres de France. Il a vu également le pÚre Hardouin qui travaille à la nouvelle édition des conciles qui sera moins ample que les autres puisqu'il en a retranché tout ce qui...

Paris 29.05.1693 [29.05.93]


Lettre autographe. (F)
Universiteits-Bibliotheek (Leiden), Marchand 2 (f.1-2)

Silvera, Corrispondenza, p.111-113.


Je n'ai garde


Profitant du voyage en Hollande de son compatriote [Paul] Eyraud, JA donne quelques nouvelles Ă  Basnage. Malheureusement il n'y en a pas beaucoup puisque c'est la guerre qui occupe les esprits. Il a rendu la lettre de l'expĂ©diteur au pĂšre Commire qui a Ă©tĂ© trĂšs aimable Ă  son Ă©gard. Il est toujours occupĂ© Ă  son histoire des guerres de France. Il a vu Ă©galement le pĂšre Hardouin qui travaille Ă  la nouvelle Ă©dition des conciles qui sera moins ample que les autres puisqu'il en a retranchĂ© tout ce qui ne touche pas aux conciles. Il donnera aussi une nouvelle Ă©dition de la dissertation De Nummis Herodiadum dont la premiĂšre avait Ă©tĂ© supprimĂ©e. Il publiera sous peu un traitĂ© de la derniĂšre PĂąque de JĂ©sus-Christ qui lui a Ă©tĂ© suggĂ©rĂ© par un livre rĂ©cent dont il ne partage pas les idĂ©es; il doit s'agir du TraitĂ© historique du pĂšre [Bernard] Lamy qui prĂ©tend que JĂ©sus n'a pas cĂ©lĂ©brĂ© avec ses disciples la PĂąque lĂ©gale. JA envoie Ă  Basnage l'ordonnance de l'archevĂȘque de Paris [Harley de Champvallon] contre le livre de Du Pin [Nouvelle BibliothĂšque] accompagnĂ©e de la dĂ©claration oĂč celui-ci se rĂ©tracte. Ce qui a choquĂ© dans cet ouvrage, c'est un passage ajoutĂ© Ă  la deuxiĂšme Ă©dition de Paris [1688] Ă  la page 659 que JA transcrit pour Basnage, car il a achetĂ© l'exemplaire. Il y est question de la lettre synodale que le Concile d'Antioche Ă©crivit Ă  Denys. On travaille Ă  Paris Ă  la condamnation du commentaire sur les Psaumes du mĂȘme Du Pin, oĂč l'on prĂ©tend qu'il y a bien des choses hĂ©tĂ©rodoxes; c'est ce livre qui a provoquĂ© la colĂšre de Monsieur de Meaux [Jacques-BĂ©nigne I Bossuet], jaloux qu'on marche sur ses brisĂ©es. JA a entendu dire que Du Pin soutient que la dĂ©claration qu'on lui a fait signer n'est pas de lui. On croit qu'il perdra la chaire de philosophie. Il transcrit ensuite de longs passages d'une thĂšse latine que le pĂšre jĂ©suite Carascouet a fait soutenir Ă  Caen et qui a Ă©tĂ© condamnĂ©e; les passages concernent la vraie religion. Il paraĂźt que les jĂ©suites ont par la suite publiĂ© un Ă©crit sur le scandale suscitĂ© par ces thĂšses mais JA ne l'a pas trouvĂ©. Il demande Ă  Basnage s'il a des nouvelles de deux piĂšces d'Arnauld, l'une intitulĂ©e le Vain triomphe des jĂ©suites et l'autre illusions d'un livre [Illusions des jĂ©suites (?)] ; JA les a lues mais n'a pas pu les trouver. C'est une suite des plaintes sur la fourberie [Histoire de la fourberie] et elles sont trĂšs bien Ă©crites. Il aimerait que [Reinier] Leers les possĂ©dĂąt et les fĂźt rĂ©imprimer. Il envoie les Menagiana puisque son correspondant Ă©tait ami de MĂ©nage et y joint les RĂ©flexions de l'abbĂ© Villiers qui lui ont paru trĂšs bien Ă©crites. Il donne ensuite la liste des nouveaux livres, les MĂ©moires historiques de Madame d'Aulnoy et l'Essai d'un commentaire littĂ©ral [de Pezron].

Adresse

[Hollande]


Lieux

Émission

Paris

RĂ©ception

Hollande

Conservation

Leyde


Cités dans la lettre