750 Lettres

Lettre 631 de Jean-Alphonse Turrettini à Bénédict II Turrettini

Mons 01.05.1693

Je m'assure que vous

JA est arrivĂ© sans encombre Ă  Mons, aprĂšs avoir rejoint Ă  Bruxelles ses compagnons de voyage [Germain Colladon et Antoine II Saladin]. Le passeport fourni par l'Électeur de BaviĂšre [Maximilien II Emmanuel] et l'escorte dont ils s'Ă©taient munis ont Ă©tĂ© inutiles; la route, habituellement frĂ©quentĂ©e par des soldats espagnols qui, mal payĂ©s, se rabattent sur les voyageurs, Ă©tait dĂ©serte. Ils partiront demain en carrosse pour Paris oĂč ils devraient arriver dans 6 ou 7 jours; ils espĂšrent ne pas ĂȘtre...

page 1

gray00361_631_1-4_ug73651_turrettini_file.jpg

page 2


gray00362_631_2-3_ug73652_turrettini_file.jpg

Mons 01.05.1693


Lettre autographe, signée, adressée. (F)
Archives de la Fondation Turrettini (GenĂšve), 1/Ea.5.7

Extraits dans Budé, Vie de Turrettini, p.45-46.


Je m'assure que vous


JA est arrivĂ© sans encombre Ă  Mons, aprĂšs avoir rejoint Ă  Bruxelles ses compagnons de voyage [Germain Colladon et Antoine II Saladin]. Le passeport fourni par l'Électeur de BaviĂšre [Maximilien II Emmanuel] et l'escorte dont ils s'Ă©taient munis ont Ă©tĂ© inutiles; la route, habituellement frĂ©quentĂ©e par des soldats espagnols qui, mal payĂ©s, se rabattent sur les voyageurs, Ă©tait dĂ©serte. Ils partiront demain en carrosse pour Paris oĂč ils devraient arriver dans 6 ou 7 jours; ils espĂšrent ne pas ĂȘtre importunĂ©s pendant le voyage par les Espagnols qui partent quelquefois de Charleroi pour battre l'estrade sur la route jusqu'Ă  Valenciennes, en prenant tout ce qu'ils trouvent sur leur passage. Mais il est vraisemblable que, maintenant que la route est couverte de troupes françaises, on ne fera pas de telles rencontres. Il s'est renseignĂ© mais il n'y a pas de capitaines suisses de sa connaissance ici. Il compte voir Ă  Paris [Pierre] Stoppa (qui n'est attendu ici qu'avec le roi [Louis XIV], vers la fin du mois) afin de prendre avec lui des mesures pour la sĂ©curitĂ© de son sĂ©jour ou, au contraire, pour continuer promptement son voyage. Il prendra aussi les avis de Pavillon mais le mieux ce serait que d'Iberville, sollicitĂ© par [BarthĂ©lemy Micheli] du Crest, Ă©crivĂźt un mot lĂ -dessus. Une fois arrivĂ©, il compte aller d'abord «À la ville de Montpellier» (oĂč Colladon a logĂ© autrefois) ; c'est dans le Faubourg Saint-Germain, quartier des Ă©trangers. Il y sera prĂšs de [Daniel] Martine qui l'aidera Ă  trouver une pension convenable. JA se rĂ©jouit de revoir bientĂŽt sa famille et ne pense pas rester Ă  Paris plus de trois mois, Ă  moins qu'un sĂ©jour plus long ne soit nĂ©cessaire pour s'occuper des intĂ©rĂȘts de son oncle [BĂ©nĂ©dict II Turrettini].

Adresse

GenĂšve


Lieux

Émission

Mons

RĂ©ception

GenĂšve

Conservation

GenĂšve


Cités dans la lettre

page 1

gray00361_631_1-4_ug73651_turrettini_file.jpg

page 2


gray00362_631_2-3_ug73652_turrettini_file.jpg