152 Lettres

Lettre 601 de Barthélemy Micheli du Crest à Jean-Alphonse Turrettini

GenĂšve 10.03.1693 [10.03.]

Nous receusmes deja du vendredy passé

On s'Ă©tonne que JA ne parle pas encore de son dĂ©part d'Angleterre et on attend avec impatience la nouvelle de la traversĂ©e. À cause de ses compagnons de voyage, il ne fera probablement qu'un court sĂ©jour en Hollande, mĂȘme s'il doit avoir le temps de voir ses amis; il devra aussi s'occuper de son passeport. Il pourra en obtenir un du frĂšre de Devaulx [I] qui est secrĂ©taire de l'envoyĂ© anglais Ă  Bruxelles [Wolseley]. Mais il vaudrait mieux qu'il Ă©vitĂąt cette ville et passĂąt par Bruges et Courtrai....

+ 2 pages

page 1

ms_fr_00488_f213r_ug63100_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00488_f213v_ug63101_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_00488_f214r_ug63102_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_00488_f214v_ug63103_turrettini_file.jpg

GenĂšve 10.03.1693 [10.03.]


Lettre autographe. Inédite. IncomplÚte. (F)
BibliothÚque de GenÚve, Ms fr 488 (f.213-214)


Nous receusmes deja du vendredy passé


On s'Ă©tonne que JA ne parle pas encore de son dĂ©part d'Angleterre et on attend avec impatience la nouvelle de la traversĂ©e. À cause de ses compagnons de voyage, il ne fera probablement qu'un court sĂ©jour en Hollande, mĂȘme s'il doit avoir le temps de voir ses amis; il devra aussi s'occuper de son passeport. Il pourra en obtenir un du frĂšre de Devaulx [I] qui est secrĂ©taire de l'envoyĂ© anglais Ă  Bruxelles [Wolseley]. Mais il vaudrait mieux qu'il Ă©vitĂąt cette ville et passĂąt par Bruges et Courtrai. [François Poulain] de La Barre met ensemble les affaires de feu son beau-frĂšre Ravier pour les vendre et envoyer de l'argent Ă  Montpellier oĂč la longue maladie du dĂ©funt a coĂ»tĂ© beaucoup. Parmi les livres qu'il a reçus de Hollande, il y en a certains qui ne sont pas dans le catalogue de son beau-frĂšre, comme une belle Ă©dition des lettres d'Erasme [EpistolĂŠ, 1521 (?)] et d'autres qui manquent, comme plusieurs volumes du Mercure historique et quelque-uns de la RĂ©publique des lettres d'[Henri Basnage] de Beauval [Histoire des Ouvrages des savans]. Il faudrait que JA regarde parmi les siens. De la Barre Ă©crira Ă©galement Ă  [Antoine II] Saladin. On attendait hier [BarthĂ©lemy] Franconis, accouru Ă  GenĂšve pour la vacance du poste du pasteur [Jacques I] Flournois. GrĂące au patronage de Jurieu, il pourrait ĂȘtre prĂ©fĂ©rĂ© aux autres candidats, comme Pierre Pinault et [Jean] Rocca. Mais comme JA le sait bien, les parents valent davantage que tout le mĂ©rite imaginable. On fait aussi revenir [Gabriel] Fabri qui sert dans un rĂ©giment suisse. La famille n'a pas de nouvelles de [Jean-Antoine] Dautun; on ne sait notamment pas s'il a Ă©tĂ© reconfirmĂ© dans son poste aprĂšs les changements intervenus dans l'Église [de Hambourg]. [Paul] L'Escot s'est plaint de ne pas avoir de nouvelles de JA. Micheli du Crest l'a informĂ© que JA serait bientĂŽt en Hollande, mais pour un court sĂ©jour et qu'il ne passerait pas Ă  Cologne. Il y a eu un grand tremblement de terre en Sicile dont JA a dĂ» entendre plusieurs relations, mĂȘme s'il ne rĂ©pond jamais Ă  des questions portant sur de tels sujets; il n'a par exemple jamais dit un mot sur l'homme Ă  la baguette [Aymar] qu'il traite probablement d'imposteur mais que les princes de sang ne dĂ©daignent pas d'examiner. Pour revenir au tremblement, il aimerait savoir si JA, qui doit avoir eu connaissance aussi de celui de la JamaĂŻque, attribue les deux Ă  la mĂȘme cause. Pour la Sicile, on dit que l'origine est Ă  rechercher dans le Mont Gibel [Etna] qui est restĂ© longtemps sans cracher de feu, avec seulement de l'Ă©paisse fumĂ©e. Toute l'Ăźle s'en est ressentie mais seuls les lieux Ă  proximitĂ© du volcan ont Ă©tĂ© dĂ©truits. En revanche, Micheli n'a pas entendu parler de montagnes en feu Ă  la JamaĂŻque. La seule nouvelle digne d'ĂȘtre mandĂ©e pour ce qui concerne la Suisse est l'organisation du voyage de six cents familles de rĂ©fugiĂ©s en Irlande, oĂč d'Arzellier doit les conduire. Messieurs les Suisses veulent se dĂ©charger d'un trop grand nombre de bouches inutiles Ă  nourrir pendant cette pĂ©riode de chertĂ© des vivres. Ils seront dĂ©frayĂ©s jusqu'Ă  Schaffhouse et il faudra organiser les Ă©tapes jusqu'au Rhin. Ensuite cela ne devrait pas ĂȘtre trĂšs difficile de les faire passer en Irlande. Micheli aurait pu envoyer des vers faits sur le mariage de [BarthĂ©lemi] Pellissari mais le silence que JA garde sur ces sujets l'incite Ă  ne pas le faire. On en a du reste fait de terribles pour la mort de Pellisson. Les pauvres huguenots qui veulent tant se faire honneur de tout attribuent le mĂ©pris qu'il a fait des sacrements de l'Église Ă  un remord de conscience. En fait, il n'en est rien. C'est la peur de ses crĂ©anciers – il a laissĂ© plus de 200'000 Ă©cus de dettes – qui l'a poussĂ© Ă  cacher sa maladie. Il semble qu'il ait prĂ©fĂ©rĂ© scandaliser ses frĂšres plutĂŽt que de se voir jetĂ© nu Ă  la rue.

Adresse

[Angleterre]


Lieux

Émission

GenĂšve

RĂ©ception

Angleterre

Conservation

GenĂšve


Cités dans la lettre

+ 2 pages

page 1

ms_fr_00488_f213r_ug63100_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00488_f213v_ug63101_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_00488_f214r_ug63102_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_00488_f214v_ug63103_turrettini_file.jpg