66 Lettres

Lettre 600 de Jean-Alphonse Turrettini à Bénédict II Turrettini

Londres 10.03.1693 [28.02.1693]

Depuis la lettre que

JA devrait quitter l'Angleterre avant la fin de mars mais il se peut que le mauvais temps qu'il fait actuellement retarde encore le départ du roi [Guillaume III]. Les Français seront en effet empêchés de rien entreprendre de si bonne heure. Il est content de prolonger son séjour anglais, si l'on excepte les pressions auxquelles il doit résister. On voudrait en effet qu'il prêche et qu'il se produise en public et la famille serait surprise si elle savait d'où viennent ces pressions que JA ose ref...

page 1

gray00381_600_1-4_ug73637_turrettini_file.jpg

page 2


gray00382_600_2-3_ug73638_turrettini_file.jpg

Londres 10.03.1693 [28.02.1693]


Lettre autographe, signée, adressée. (F)
Archives de la Fondation Turrettini (Genève), 1/Ea.5.7

Extraits dans Budé, Vie de Turrettini, p.42-43.


Depuis la lettre que


JA devrait quitter l'Angleterre avant la fin de mars mais il se peut que le mauvais temps qu'il fait actuellement retarde encore le départ du roi [Guillaume III]. Les Français seront en effet empêchés de rien entreprendre de si bonne heure. Il est content de prolonger son séjour anglais, si l'on excepte les pressions auxquelles il doit résister. On voudrait en effet qu'il prêche et qu'il se produise en public et la famille serait surprise si elle savait d'où viennent ces pressions que JA ose refuser. Mais il est bien déterminé à ne plus rien faire avant son départ. Il est en train d'aider la famille Coignand, qui est arrivée d'Allemagne, à trouver un établissement à Oxford ou à Cambridge; découragés, ils voulaient s'en aller à Genève mais JA le leur a déconseillé, surtout maintenant que la vie est si chère. Sa femme a accouché d'un fils dont JA a été le parrain. Pour ce qui est des procédures contre des ministres français soupçonnés de socinianisme, une assemblée de tous les ministres français et de quelques laïcs dont Galloway s'était réunie pour rédiger un nouveau formulaire mais elle n'a abouti à rien, ayant reçu l'ordre des Anglais de se dissoudre. On a décidé d'une part de renvoyer les suspects à leurs évêques respectifs et de l'autre de donner des conférences pour détourner les jeunes gens des hérésies; on en a confié la charge à deux ministres, [Isaac] Du Bourdieu et Graverol. Presque tous les ministres français y vont.

Adresse

[Genève]


Lieux

Émission

Londres

RĂ©ception

Genève

Conservation

Genève


Cités dans la lettre

page 1

gray00381_600_1-4_ug73637_turrettini_file.jpg

page 2


gray00382_600_2-3_ug73638_turrettini_file.jpg