19 Lettres

Lettre 573 de Devaulx I Ă  Jean-Alphonse Turrettini

[GenĂšve] 23.01.1693 [13.01.1693]

Voila... un terible effort

JA a fait enfin le grand effort de donner de ses nouvelles Ă  Devaulx. Sait-il que [Jean-Antoine] Dautun a pris femme? Devaulx ne sait pas encore de qui il s'agit puisqu'il ne lui a pas Ă©crit. L'expĂ©diteur n'a dit que des choses vraies au sujet des B[ibaud (?)]. Quoi qu'il en soit, il est restĂ© trois semaines auprĂšs de l'aimable Dulig[non] [Marie Bibaud du Lignon (?)] et Fanch. (?) ; on l'a accusĂ© de s'ĂȘtre dĂ©clarĂ© pour l'une au prĂ©judice de l'autre sur le compte de JA mais il n'Ă©tait pas informĂ©...

page 1

ms_fr_493_f013r_ug65825_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_493_f013v_ug65826_turrettini_file.jpg

Lettre 573 de Devaulx I Ă  Jean-Alphonse Turrettini

[GenĂšve] 23.01.1693 [13.01.1693]


Lettre autographe, signée, adressée. Inédite. (F)
BibliothÚque de GenÚve, Ms fr 493 (f.13)


Voila... un terible effort


JA a fait enfin le grand effort de donner de ses nouvelles Ă  Devaulx. Sait-il que [Jean-Antoine] Dautun a pris femme? Devaulx ne sait pas encore de qui il s'agit puisqu'il ne lui a pas Ă©crit. L'expĂ©diteur n'a dit que des choses vraies au sujet des B[ibaud (?)]. Quoi qu'il en soit, il est restĂ© trois semaines auprĂšs de l'aimable Dulig[non] [Marie Bibaud du Lignon (?)] et Fanch. (?) ; on l'a accusĂ© de s'ĂȘtre dĂ©clarĂ© pour l'une au prĂ©judice de l'autre sur le compte de JA mais il n'Ă©tait pas informĂ© des intrigues de son ami. On l'a presque maltraitĂ© jusqu'Ă  ce qu'on l'ait instruit et depuis les choses se sont trĂšs bien passĂ©es. On lui a fait plein de caresses au sujet de JA et on a bu Ă  sa santĂ©. La dame Dul[ignon] est ici depuis samedi pour y cĂ©lĂ©brer le mariage de son cousin [BarthĂ©lemi Pellissari] ; il ne l'a pas encore vue mais elle est toujours en fĂȘte et Devaulx vaque Ă  ses affaires. Certaines amours s'Ă©teignent presqu'Ă  vue d'Ɠil. [Catherine] Caze a mal choisi et a quittĂ© Mademoiselle [Bibaud] de S[ausigny (?)]. Devaulx a montrĂ© Ă  celle-ci l'endroit de la lettre de JA; elle voulait Ă©crire Ă  JA mais le temps a Ă©tĂ© trop court. Il rĂ©pĂšte ce qu'elle a dit de sa bouche, Ă  savoir qu'on n'a pas reçu la lettre que JA a Ă©crite il y a un an, faute de quoi on lui aurait rĂ©pondu avec plaisir. Elle a ajoutĂ© qu'en tout cas JA doit se souvenir trĂšs peu de ses amies pour n'avoir Ă©crit qu'une fois et qu'on peut douter de sa sincĂ©ritĂ© quand il dit que tous les songes et les visions qui lui viennent d'elle (?) lui font plus de plaisir que toutes les rĂ©alitĂ©s de la Hollande et de l'Angleterre. Devaulx a vu [Antoine I] LĂ©ger et lui a fait les amitiĂ©s de JA. Il n'a rien Ă  lui dire du Tartuffe [BĂ©nĂ©dict Pictet (?)]qu'il voit pourtant souvent; il est toujours muet Ă  certains Ă©gards. Le docteur [Jacques Chenaud (?)] fait l'amour en «prĂ©dicant» et aime de tout son cƓur JA; il est toujours bon enfant, bon chrĂ©tien et bon ami. N'Ă©tant pas encore bien Ă©tabli, Devaulx n'a pas pu voir tous les amis. [Étienne] Jallabert et LĂ©ger souhaitent qu'on fasse quelque petit jeudi (?) pour Ingrand que Devaulx n'a eu l'honneur de voir qu'une fois Ă  l'occasion du feu qui a consumĂ© une maison en face de celle des demoiselles Turrettini oĂč il loge, de mĂȘme que ses parentes. Devaulx y Ă©tait pour porter secours; Ingrand s'est laissĂ© tomber de l'Ă©tage en bas sans se casser un os. On l'a portĂ© sur le lit de sa maĂźtresse, Mademoiselle Grimaudet. [François Poulain] de La Barre pĂ©dantise de porte en porte.

Adresse

Londres


Lieux

Émission

GenĂšve

RĂ©ception

Londres

Conservation

GenĂšve


Cités dans la lettre

page 1

ms_fr_493_f013r_ug65825_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_493_f013v_ug65826_turrettini_file.jpg