4245 Lettres

Lettre 528 de Georges Polier de Vernand à Jean-Alphonse Turrettini

Lausanne 24.10.1692 [14.10.1692]

Il y a Long temps

Malgré son long silence, les sentiments de Polier à l'égard de JA sont toujours empreints de la même tendresse et de la même considération. Celle-ci s'est même augmentée des progrès que JA accomplit non seulement dans le domaine de la théologie ordinaire mais aussi dans l'étude des plus anciens auteurs par lesquels on peut juger de l'Église romaine et des changements qui y sont intervenus. Il loue les thèses que JA a soutenues à Leyde [Pyrrhonismus] et qu'il a reçues grâce à [Barthélemy M...

+ 6 pages

page 1

ms_fr_492_f102r_ug65363_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_492_f102v_ug65364_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_492_f103r_ug65365_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_492_f103v_ug65366_turrettini_file.jpg

page 5

ms_fr_492_f104r_ug65367_turrettini_file.jpg

page 6


ms_fr_492_f104v_ug65368_turrettini_file.jpg

page 7

ms_fr_492_f105r_ug65369_turrettini_file.jpg

page 8


ms_fr_492_f105v_ug65370_turrettini_file.jpg

Lausanne 24.10.1692 [14.10.1692]


Lettre autographe, signée, adressée. Inédite. (F)
Bibliothèque de Genève, Ms fr 492 (f.102-105)


Il y a Long temps


Malgré son long silence, les sentiments de Polier à l'égard de JA sont toujours empreints de la même tendresse et de la même considération. Celle-ci s'est même augmentée des progrès que JA accomplit non seulement dans le domaine de la théologie ordinaire mais aussi dans l'étude des plus anciens auteurs par lesquels on peut juger de l'Église romaine et des changements qui y sont intervenus. Il loue les thèses que JA a soutenues à Leyde [Pyrrhonismus] et qu'il a reçues grâce à [Barthélemy Micheli] Du Crest et au professeur [Michel] Turrettini. JA tiendra bientôt rang parmi les docteurs capables de procurer le plus de bien aux Églises par la dénonciation des faiblesses et des injustices de leurs adversaires. JA montre très bien dans ses thèses la prodigieuse variété des sentiments existant dans l'Église romaine. C'est pourquoi la méthode nouvelle dont de Meaux [Jacques-Bénigne I Bossuet] prétend se servir dans les variations [Histoire des variations] est bâtie sur un terrain instable et sablonneux. Les thèses de JA sont une petite batterie dressée contre cette construction qui avait la prétention de ruiner la doctrine protestante. Polier incite le destinataire à continuer dans cette voie et dans celle de la charité et de la douceur, qui sont nécessaires à tout honnête homme. Il sait JA tout prêt à mettre en pratique la belle leçon de Paul qui veut que la charité soit unie à la vérité. On voit cette vérité toute pure dans les thèses où l'orthodoxie éclate partout et ce dans un temps où les plus beaux esprits ne s'intéressent qu'aux nouveautés et condamnent tout ce qui s'éloigne de l'ancienne doctrine reçue. JA au contraire ne s'intéresse qu'à combattre l'erreur et à établir la vérité de façon à convaincre les adversaires de sa beauté et de son antiquité.

Adresse

Londres


Lieux

Émission

Lausanne

Réception

Londres

Conservation

Genève


Cités dans la lettre

+ 6 pages

page 1

ms_fr_492_f102r_ug65363_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_492_f102v_ug65364_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_492_f103r_ug65365_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_492_f103v_ug65366_turrettini_file.jpg

page 5

ms_fr_492_f104r_ug65367_turrettini_file.jpg

page 6


ms_fr_492_f104v_ug65368_turrettini_file.jpg

page 7

ms_fr_492_f105r_ug65369_turrettini_file.jpg

page 8


ms_fr_492_f105v_ug65370_turrettini_file.jpg