152 Lettres

Lettre 472 de Barthélemy Micheli du Crest à Jean-Alphonse Turrettini

[GenĂšve] 08.07.1692 [s.d.]

Puis que par la Grace de dieu

Toute la famille est dans l'impatience de savoir JA bien arrivĂ© en Angleterre. C'est dĂ©jĂ  beaucoup de savoir qu'il est sur un bon yacht et avec un bon convoi. Il faudrait qu'il profite de l'Ă©tĂ© et de l'automne sans passer l'hiver en Angleterre; la famille commence Ă  s'ennuyer de lui. Micheli attend de ses nouvelles pour savoir oĂč il se sera installĂ©. Micheli aimerait que ce ne fĂ»t pas trop loin de la famille Colladon qui pourra lui ĂȘtre utile dans un lieu aussi vaste et inconnu que Londres. JA v...

+ 1 pages

page 1

ms_fr_00483_f114v_ug60068_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00483_f115r_ug60069_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_00483_f115v_ug60070_turrettini_file.jpg

[GenĂšve] 08.07.1692 [s.d.]


Lettre autographe, [adressée]. Inédite. (F)
BibliothÚque de GenÚve, Ms fr 483 (f.114 v°-115)


Puis que par la Grace de dieu


Toute la famille est dans l'impatience de savoir JA bien arrivĂ© en Angleterre. C'est dĂ©jĂ  beaucoup de savoir qu'il est sur un bon yacht et avec un bon convoi. Il faudrait qu'il profite de l'Ă©tĂ© et de l'automne sans passer l'hiver en Angleterre; la famille commence Ă  s'ennuyer de lui. Micheli attend de ses nouvelles pour savoir oĂč il se sera installĂ©. Micheli aimerait que ce ne fĂ»t pas trop loin de la famille Colladon qui pourra lui ĂȘtre utile dans un lieu aussi vaste et inconnu que Londres. JA va recevoir des lettres pour de La Bastide, qu'il aura tout intĂ©rĂȘt Ă  frĂ©quenter, et pour Wikart. Pour ce qui est des nouvelles politiques, dont Micheli lui parle malgrĂ© tout puisque Namur a Ă©tĂ© prise, il reproche Ă  JA un certain entĂȘtement dans ses jugements politiques, entĂȘtement dont il pensait que la frĂ©quentation Ă  Rotterdam du plus entĂȘtĂ© des hommes [Jurieu] aurait pu lui servir de prĂ©servatif. En PiĂ©mont, l'armĂ©e – 35'000 Ă  40'000 hommes – est bien Ă©quipĂ©e pour un long siĂšge et elle semble viser Pignerol d'un cĂŽtĂ© et Suze de l'autre. Suze n'est point forte mais toutes les hauteurs qui la dominent ont Ă©tĂ© fortifiĂ©es. Pignerol par contre est trĂšs bien mise Ă  l'abri et l'on a pris des prĂ©cautions contre les bombes qui risqueraient d'atteindre les magasins. Catinat campe dans le Pragela entre ces deux places, la cavalerie Ă©tant restĂ©e en DauphinĂ©. On contremine les chĂąteaux de MontmĂ©lian et de Nice. Les Suisses sont remis de leurs frayeurs et Ă  GenĂšve, s'il y a encore 600 Bernois, les Zurichois sont retournĂ©s chez eux. [Philibert] Herwart, qui avait Ă©tĂ© nommĂ© par Guillaume III comme envoyĂ© Ă  GenĂšve, va finalement prendre la place de Coxe, ambassadeur auprĂšs des Suisses. Il aura Peyrol pour secrĂ©taire. Les guerriers de la famille Micheli sont en bonne santĂ©, tandis qu'AndrĂ© Turrettini s'enfonce dans ses premiĂšres amours, ce qui dĂ©plaĂźt fort Ă  sa famille.

Adresse

[Londres]


Lieux

Émission

GenĂšve

RĂ©ception

Londres

Conservation

GenĂšve


Cités dans la lettre

+ 1 pages

page 1

ms_fr_00483_f114v_ug60068_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00483_f115r_ug60069_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_00483_f115v_ug60070_turrettini_file.jpg