8 Lettres

Lettre 387 de Bénédict Pictet à Jean-Alphonse Turrettini

[Genève] 29.01.1692 [19.01.1692]

Je vous suis tres obligé... des voeux

Pictet remercie JA des vœux qu'il a faits pour toute la famille. Son correspondant le félicite d'avoir l'occasion de se faire auteur mais Pictet ne sait pas si, dans le temps présent, il faut vraiment féliciter quelqu'un pour cela. En tout cas, il en retire si peu de bonheur qu'il fait tout ce qu'il peut pour éviter d'augmenter le nombre des méchants livres. On lui a par exemple demandé de faire imprimer une traduction française des thèses de JA [Disputatio theologica de religione] mais i...

page 1

ms_fr_492_f081r_ug65325_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_492_f081v_ug65326_turrettini_file.jpg

[Genève] 29.01.1692 [19.01.1692]


Lettre autographe, signée, adressée. (F)
Bibliothèque de Genève, Ms fr 492 (f.81)

Budé, Lettres, III, p.237-238. Non datée. Omissions.


Je vous suis tres obligé... des voeux


Pictet remercie JA des vœux qu'il a faits pour toute la famille. Son correspondant le félicite d'avoir l'occasion de se faire auteur mais Pictet ne sait pas si, dans le temps présent, il faut vraiment féliciter quelqu'un pour cela. En tout cas, il en retire si peu de bonheur qu'il fait tout ce qu'il peut pour éviter d'augmenter le nombre des méchants livres. On lui a par exemple demandé de faire imprimer une traduction française des thèses de JA [Disputatio theologica de religione] mais il n'en a fait jusqu'à présent qu'une feuille. Quant à la philippique de La Faye [Entretiens historiques], comme il appelle ce que celui-ci a écrit à propos de l'eunuque Philippe, Pictet n'estime pas devoir répondre. Quelle importance cela peut-il avoir que Philippe [l'Arabe] ait été chrétien ou pas? JA sait peut-être comment cette dispute est née. La Faye a demandé une fois à Pictet pourquoi il avait dit, dans une thèse, que Philippe n'avait pas été chrétien. Pictet lui répondit quatre mots. La Faye fit alors une dissertation de trois feuilles. Pictet lui répondit par une page. La Faye opposa alors une dissertation de douze feuilles à laquelle Pictet répliqua en deux pages. Et voici que maintenant La Faye publie un ouvrage là-dessus. Pictet n'a pas l'intention de répliquer mais s'il devait s'y résigner, sur les instances de ses amis, il le ferait avec la plus grande brieveté. Il aimerait savoir si [Henri] Basnage de Beauval en a parlé dans son journal [Histoire des Ouvrages des Savants]. Il y a quelques mois, les savants de Leipzig en ont fait mention [Acta eruditorum, 1690]. Il est navré que les querelles se poursuivent parmi les savants de Hollande.

Adresse

Rotterdam


Lieux

Émission

Genève

Réception

Rotterdam

Conservation

Genève


Cités dans la lettre

page 1

ms_fr_492_f081r_ug65325_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_492_f081v_ug65326_turrettini_file.jpg