85 Lettres

Lettre 337 de Baux à Jean-Alphonse Turrettini

[Allemagne] 01.11.1691 [22.10.]

Lors que je receus

Baux a transmis à un ami digne de confiance la relation que JA lui avait envoyée de ce qui s'était passé au synode de Naarden. Cet ami a réagi par une lettre, que l'expéditeur envoie maintenant à son correspondant. Il est fâché que l'affaire concernant [Jean-Antoine] Dautun ait échoué; ces gens de Hambourg sont bien étranges qui ne veulent pas engager des ministres de manière permanente. Il se fait du souci pour le sort d'[Antoine] Coulan qui a pourtant su conquérir leur cœur. Baux n'a encore vu...

+ 2 pages

page 1

0516_337-1-2_ug68292_turrettini_file.jpg

page 2


0517_337-3-4_ug68293_turrettini_file.jpg

page 3

0518_337-5_ug68294_turrettini_file.jpg

page 4


0519_337-6_ug68295_turrettini_file.jpg

Lettre 337 de Baux à Jean-Alphonse Turrettini

[Allemagne] 01.11.1691 [22.10.]


Lettre autographe, adressée. Inédite. (F)
Archives de la Fondation Turrettini (Genève), 1/Gd.B.15


Lors que je receus


Baux a transmis à un ami digne de confiance la relation que JA lui avait envoyée de ce qui s'était passé au synode de Naarden. Cet ami a réagi par une lettre, que l'expéditeur envoie maintenant à son correspondant. Il est fâché que l'affaire concernant [Jean-Antoine] Dautun ait échoué; ces gens de Hambourg sont bien étranges qui ne veulent pas engager des ministres de manière permanente. Il se fait du souci pour le sort d'[Antoine] Coulan qui a pourtant su conquérir leur cœur. Baux n'a encore vu ni La Chimère de la Cabale ni les Entretiens [de Bayle]. Il pense que dans cette affaire il faut rester neutre, comme le fait du reste JA, même si Devaulx [I] aimerait qu'il le fût encore davantage. Mais peut-être Devaulx lui-même a-t-il pris parti et juge-t-il le comportement des autres d'après cela. Quant à Baux lui-même, il vit dans la retraite et le silence et constate de plus en plus l'inutilité de la plupart des choses. Il donne dans l'indolence mais continue son ouvrage sur [John] Spencer, dont [Jacques] Lenfant lui a déjà corrigé trois chapitres; avec son aide et celle d'[Alphonse] Des Vignoles et de JA, il espère le terminer. Il est affligé par l'état de santé de Ravier et se demande si ce n' est pas l'excès d'étude qui lui porte préjudice. À quoi bon s'appliquer autant si c'est pour tomber malade? Il plaint JA de manquer d'amis à Rotterdam. Le baron de Schwerin [chez qui il travaille] veut se rendre en Hollande, quand il sera en état de voyager mais on ne peut pas savoir quand cela arrivera. C'est un homme dont les idées religieuses ne sont pas nettes, à moins que Baux ne se trompe. Dans un PS il ajoute qu'il avait mal interprété la pensée de Devaulx dont il vient de relire la lettre. Pour celui-ci, le défaut de ménagement de JA ne concerne que le grand théologien [Jurieu], ce qui est au fond peu de choses.

Adresse

Rotterdam


Lieux

Émission

Allemagne

Réception

Rotterdam

Conservation

Genève


Cités dans la lettre

+ 2 pages

page 1

0516_337-1-2_ug68292_turrettini_file.jpg

page 2


0517_337-3-4_ug68293_turrettini_file.jpg

page 3

0518_337-5_ug68294_turrettini_file.jpg

page 4


0519_337-6_ug68295_turrettini_file.jpg