152 Lettres

Lettre 295 de Jean-Alphonse Turrettini à Bénédict II Turrettini

Rotterdam 30.08.1691 [20/30.08.91]

J'aurai plus de tems

Pour satisfaire la famille, JA écrira aujourd'hui une lettre plus longue. Sa bonne santé se maintient en dépit des grandes chaleurs qui se poursuivent. Les prédications de [Jean-Antoine] Dautun et de JA, qui remplaçaient respectivement [Jacques] Basnage et [Pierre] Du Bosc, semblent avoir été bien accueillies. Pour ce qui est du premier, il a du succÚs. Bien des gens aimeraient qu'il trouvùt une situation en Hollande mais rien n'aboutit. Malgré les encouragements de JA, Dautun s'impatiente et se...

page 1

gray00302_295_1-4_ug73581_turrettini_file.jpg

page 2


gray00303_295_2-3_ug73582_turrettini_file.jpg

Rotterdam 30.08.1691 [20/30.08.91]


Lettre autographe, signée, adressée. Inédite. (F)
Archives de la Fondation Turrettini (GenĂšve), 1/Ea.5.7


J'aurai plus de tems


Pour satisfaire la famille, JA Ă©crira aujourd'hui une lettre plus longue. Sa bonne santĂ© se maintient en dĂ©pit des grandes chaleurs qui se poursuivent. Les prĂ©dications de [Jean-Antoine] Dautun et de JA, qui remplaçaient respectivement [Jacques] Basnage et [Pierre] Du Bosc, semblent avoir Ă©tĂ© bien accueillies. Pour ce qui est du premier, il a du succĂšs. Bien des gens aimeraient qu'il trouvĂąt une situation en Hollande mais rien n'aboutit. MalgrĂ© les encouragements de JA, Dautun s'impatiente et se montre un peu Ă©pouvantĂ© par la grandeur des difficultĂ©s et le nombre important des postulants. JA, de son cotĂ©, n'a pas eu de problĂšmes de poitrine en dĂ©pit de l'effort fourni pendant la prĂ©dication pour faire entendre sa voix et du feu qu'il a mis dans la rĂ©citation. Jurieu, parti pour le synode, n'a pas assistĂ© au culte mais Du Bosc s'y est fait porter. Ils ont Ă©tĂ© le soir rĂ©galĂ©s par Basnage. Ils sont bien installĂ©s Ă  Rotterdam; Dautun, Ravier et lui-mĂȘme logent dans une pension oĂč ils sont seuls; les hĂŽtes sont de braves gens et la table est bonne. Ils suivent les conseils de la famille, en buvant toujours un peu de vin Ă  la fin des repas, mĂȘme si la biĂšre ne les a pas incommodĂ©s jusqu'ici. Ils prennent souvent du cafĂ© mais ils ne le font pas trĂšs fort et toujours avec du lait, de sorte que cela ne les a jamais Ă©chauffĂ©s; mais ils en diminueront la quantitĂ©. JA suit scrupuleusement les avis de la famille et, mĂȘme s'il ne rĂ©pond pas toujours point par point, il lit les lettres avec beaucoup d'attention. Il a envoyĂ© la lettre de son oncle pour les Kertner Ă  Haarlem avec un mot d'accompagnement prĂ©cisant que BĂ©nĂ©dict Turrettini attendait une rĂ©ponse Ă  une lettre prĂ©cĂ©dente et que lui mĂȘme viendrait les voir bientĂŽt. Ils iront maintenant une dizaine de jours Ă  Amsterdam Ă  cause des instances de Devaulx [I]; ils passeront ensuite par Haarlem, avant d'aller sĂ©journer quelques semaines Ă  Utrecht; ils ne pensent pas se rendre en Frise. Il n'a pas encore pris de dĂ©cision concernant son point de chute pour l'hiver. Peut-ĂȘtre ira-t-il Ă  Leyde, comme l'en prie vivement [RenĂ©e] Duplessis, mais il aurait aussi forte envie de rester Ă  Rotterdam oĂč il reçoit toute sorte d'honnĂȘtetĂ©s de la part de ces messieurs et oĂč il peut mieux progresser tant pour le monde que pour les Ă©tudes. La place vacante de l'Église de la Savoie Ă  Londres a Ă©tĂ© remplie par Abbadie et celle Ă  laquelle [Daniel I] de Superville a renoncĂ© ne paraĂźt pas Ă  la portĂ©e de Dautun, raison pour laquelle il a renoncĂ© Ă  partir pour l'Angleterre avant l'hiver. La guerre stagne du cĂŽtĂ© tant des armĂ©es de terre que des flottes mais on attend l'heureux dĂ©nouement des affaires du PiĂ©mont. JA aimerait recevoir des nouvelles de GenĂšve parce qu'en Hollande la discussion est dĂ©licate. On risque en effet de passer trĂšs facilement pour un partisan de la France si l'on conteste les nouvelles, dont nombre sont fausses. On juge en outre mauvais que JA ne s'occupe pas des nouvelles et on l'accuse d'indiffĂ©rence pour le bien public. C'est une tyrannie insupportable; si [BarthĂ©lemy Micheli] du Crest Ă©tait ici, on le jetterait dans un canal. Il prie son oncle de continuer Ă  envoyer ses lettres Ă  Leyde. Il a envoyĂ© par [Pierre I] Got des tasses et des soucoupes dont il offre la moitiĂ© Ă  sa tante et la moitiĂ© Ă  sa mĂšre.

Adresse

GenĂšve


Lieux

Émission

Rotterdam

RĂ©ception

GenĂšve

Conservation

GenĂšve


Cités dans la lettre

page 1

gray00302_295_1-4_ug73581_turrettini_file.jpg

page 2


gray00303_295_2-3_ug73582_turrettini_file.jpg