262 Lettres

Lettre 289 de Marie I Turrettini Ă  Jean-Alphonse Turrettini

[GenĂšve] 21.08.1691 [s.d.]

nous vous croyons bien à

La famille le croyait tranquille Ă  La Haye et le voilĂ  Ă  Rotterdam. Marie craint qu'il ne s'agite un peu trop pendant ces grandes chaleurs et lui recommande, une fois de plus, de prendre soin de sa santĂ©. Elle s'est rĂ©jouie de ce qu'il a prĂȘchĂ© mais aurait bien aimĂ© savoir si FrĂ©mont [d'Ablancourt] l'avait entendu et regrette qu'on ne puisse demander Ă  son neveu comment cela s'Ă©tait passĂ©, aussi bien n'en dit-il jamais rien. Elle compte sur Dautun pour cela. Les grandes chaleurs persistent Ă  Gen...

page 1

ms_fr_00483_f062r_ug59963_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00483_f062v_ug59964_turrettini_file.jpg

[GenĂšve] 21.08.1691 [s.d.]


Lettre autographe, [adressée]. Inédite. (F)
BibliothÚque de GenÚve, Ms fr 483 (f.62)


nous vous croyons bien à


La famille le croyait tranquille Ă  La Haye et le voilĂ  Ă  Rotterdam. Marie craint qu'il ne s'agite un peu trop pendant ces grandes chaleurs et lui recommande, une fois de plus, de prendre soin de sa santĂ©. Elle s'est rĂ©jouie de ce qu'il a prĂȘchĂ© mais aurait bien aimĂ© savoir si FrĂ©mont [d'Ablancourt] l'avait entendu et regrette qu'on ne puisse demander Ă  son neveu comment cela s'Ă©tait passĂ©, aussi bien n'en dit-il jamais rien. Elle compte sur Dautun pour cela. Les grandes chaleurs persistent Ă  GenĂšve et l'on s'attend Ă  avoir beaucoup de malades de la fiĂšvre. Elle recommande Ă  JA de bien prendre ses prĂ©cautions de son cĂŽtĂ©: ne pas faire d'exercices trop violents, ne boire ni cafĂ© ni chocolat. [Antoine] RouviĂšre est malade de fiĂšvre Ă  Lausanne et souffre de douleurs Ă  l'Ă©paule. On l'a dĂ©jĂ  saignĂ© quatre fois et on espĂšre qu'il s'en tirera. Le mariage de sa fille ne s'est pas fait, apparemment selon le consentement mutuel des parties. Cela n'est pas le cas d'[Anne] de Pellissari. Son frĂšre [BarthĂ©lemy] fait aussi ce qu'il peut auprĂšs de la filleule [RenĂ©e Burlamaqui (?)]. On ne sait s'il rĂ©ussira car il a [Charles (?)] Lullin pour rival mais apparemment la demoiselle ne lui serait pas hostile. [Gabriel] De Tournes va probablement Ă©pouser Marie De La Rive, Ă  la grande joie de la famille. [Étienne] Jallabert est toujours malade et le bruit court qu'il veut se rendre Ă  NeuchĂątel pour se rĂ©tablir. L'Ă©tat de santĂ© de Madame de Windsor est plus dĂ©plorable que jamais; elle est Ă  l'extrĂ©mitĂ©. Madame Jouani [RenĂ©e Diodati] est faible et tremblante mais nĂ©anmoins assez bien. Tous ses biens ont Ă©tĂ© fortement endommagĂ©s par la tempĂȘte et cela l'a beaucoup chagrinĂ©e. La famille a aussi subi quelques pertes.

Adresse

[Hollande]


Lieux

Émission

GenĂšve

RĂ©ception

Hollande

Conservation

GenĂšve


Cités dans la lettre

page 1

ms_fr_00483_f062r_ug59963_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00483_f062v_ug59964_turrettini_file.jpg