13 Lettres

Lettre 277 de Jean-Alphonse Turrettini à Anonyme

[La Haye] av.02.08.1691 [s.d.]

La manière obligeante

JA prend la liberté de s'adresser à nouveau à son correspondant, après la grâce que lui et [Jean-Antoine] Dautun ont reçue de lui il y a deux jours. Après avoir envoyé les lettres en Angleterre, ils ont appris que la place dont il était question avait été proposée à [Daniel I] de Superville. Celui-ci leur est apparu, lors de l'entretien qu'ils ont eu avec lui, irrésolu quant à ce poste mais ils ont appris par la suite qu'il a fini par l'accepter. Et voilà rompu le dessein qu'ils avaient conçu po...

page 1

ms_comp_past_36_f007r_ug59145_turrettini_file.jpg

page 2


ms_comp_past_36_f007v_ug59146_turrettini_file.jpg

Lettre 277 de Jean-Alphonse Turrettini à Anonyme

[La Haye] av.02.08.1691 [s.d.]


Minute autographe. (F)
Bibliothèque de Genève, Ms Comp Past 36 (n.f.)


La manière obligeante


JA prend la liberté de s'adresser à nouveau à son correspondant, après la grâce que lui et [Jean-Antoine] Dautun ont reçue de lui il y a deux jours. Après avoir envoyé les lettres en Angleterre, ils ont appris que la place dont il était question avait été proposée à [Daniel I] de Superville. Celui-ci leur est apparu, lors de l'entretien qu'ils ont eu avec lui, irrésolu quant à ce poste mais ils ont appris par la suite qu'il a fini par l'accepter. Et voilà rompu le dessein qu'ils avaient conçu pour Dautun. JA se demande pourtant si celui-ci ne pourrait pas prétendre à la succession de de Superville; il s'agit d'un poste convoité et JA demande la protection du destinataire, au cas où celui-ci estimerait qu'il y a, dans ce projet, quelques chances de réussite. JA et Dautun seraient venus demander cela personnellement mais des affaires les retiennent à La Haye encore deux-trois jours, après quoi ils iront à Rotterdam où la présence de Dautun pourrait être nécessaire s'il y a des motifs d'espérer pour lui. JA est navré de solliciter à nouveau son correspondant mais celui-ci a été tellement obligeant à leur égard qu'il se sent autorisé à le faire. Il est sûr que si le destinataire connaissait personnellement Dautun, éprouverait pour lui de l'estime et de l'amitié. Du reste feu le père de JA l'avait choisi pour lui confier l'éducation de son fils. Il fait des vœux pour la conservation du correspondant, qui est si nécessaire à l'Église.

Adresse

[Hollande]


Lieux

Émission

La Haye

Réception

Hollande

Conservation

Genève


Cités dans la lettre

page 1

ms_comp_past_36_f007r_ug59145_turrettini_file.jpg

page 2


ms_comp_past_36_f007v_ug59146_turrettini_file.jpg