241 Lettres

Lettre 185 de Devaulx I Ă  Jean-Alphonse Turrettini

Amsterdam 26.02.1691 [26.02.1691 (n.s.)]

Il est vray... que

Devaulx espĂšre que sa lettre trouvera encore JA Ă  Paris; il est certain que le voyage de son correspondant sera beaucoup plus sĂ»r par la France que par l'Allemagne mais il l'incite nĂ©anmoins Ă  la prudence quand il sera prĂšs des frontiĂšres. Si JA veut voir les princes assemblĂ©s Ă  La Haye, il faut qu'il se hĂąte; il n'aura pas de peine Ă  trouver un logement lĂ -bas, il n'y a pas autant de foule qu'il le pense. Devaulx lui-mĂȘme s'y est rendu et compte y retourner dans peu de jours. Il veut croire que...

page 1

ms_fr_493_f001r_ug65801_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_493_f001v_ug65802_turrettini_file.jpg

Lettre 185 de Devaulx I Ă  Jean-Alphonse Turrettini

Amsterdam 26.02.1691 [26.02.1691 (n.s.)]


Lettre autographe, signée, adressée. Inédite. (F)
BibliothÚque de GenÚve, Ms fr 493 (f.1)


Il est vray... que


Devaulx espĂšre que sa lettre trouvera encore JA Ă  Paris; il est certain que le voyage de son correspondant sera beaucoup plus sĂ»r par la France que par l'Allemagne mais il l'incite nĂ©anmoins Ă  la prudence quand il sera prĂšs des frontiĂšres. Si JA veut voir les princes assemblĂ©s Ă  La Haye, il faut qu'il se hĂąte; il n'aura pas de peine Ă  trouver un logement lĂ -bas, il n'y a pas autant de foule qu'il le pense. Devaulx lui-mĂȘme s'y est rendu et compte y retourner dans peu de jours. Il veut croire que JA est trĂšs aise de sortir un peu de la "casa", en dĂ©pit de tous ses engagements de cƓur; mais plaisanterie mise Ă  part, il Ă©tait temps qu'il se mĂźt en route, ce voyage lui sera trĂšs utile. Devaulx espĂšre beaucoup le voir en Hollande mais la malchance veut qu'ils ne feront que se croiser puisque, aprĂšs y avoir sĂ©journĂ© deux ans, Devaulx doit maintenant s'en aller. Il pense que JA ne sera pas content outre mesure de ce pays; il faut le visiter en voyageur et non pas y faire un sĂ©jour. Il est trĂšs affligĂ© par le malheur qui arrive Ă  Baux, mĂȘme si ce dernier est lui-mĂȘme la cause de ce qui lui arrive. Il n'a pas voulu suivre les avis de Devaulx. et il a rencontrĂ© des gens qui l'ont forcĂ©, malgrĂ© lui, Ă  rester chez un homme qui lui a disputĂ© sou Ă  sou ses appointements, bien modestes par ailleurs. Le pauvre [Jean-Philippe] Du Noyer est mort depuis prĂšs de deux mois et on cherche un honnĂȘte homme pour remplir sa place. Si on pouvait la faire offrir Ă  [Jean-Antoine] Dautun, un homme que Devaulx estime beaucoup, on pourrait par la suite s'occuper de Baux.

Adresse

Paris


Lieux

Émission

Amsterdam

RĂ©ception

Paris

Conservation

GenĂšve


Cités dans la lettre

page 1

ms_fr_493_f001r_ug65801_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_493_f001v_ug65802_turrettini_file.jpg