750 Lettres

Lettre 180 de Jean-Alphonse Turrettini à Bénédict II Turrettini

Lyon 20.02.1691

Je ne veux pas partir

À Lyon, JA a visitĂ© la Maison de Ville, qui devait ĂȘtre trĂšs belle avant l'incendie et dont il reste encore beaucoup de vestiges, et le couvent des Dames de Saint Pierre, grandiose et d'une beautĂ© extraordinaire. Il a assistĂ© Ă  la prĂ©dication de fort bon sens d'un jĂ©suite qui l'a assez satisfait et a visitĂ© la bibliothĂšque, trĂšs bien rangĂ©e mais dont le contenu (tant les livres que les manuscrits) ne prĂ©sente pas d'intĂ©rĂȘt particulier. On l'a interrogĂ© sur sa profession et il s'en est bien tirĂ©,...

page 1

gray00250_180_1-4_ug73524_turrettini_file.jpg

page 2


gray00251_180_2-3_ug73525_turrettini_file.jpg

Lyon 20.02.1691


Lettre autographe, signée, adressée. Inédite. (F)
Archives de la Fondation Turrettini (GenĂšve), 1/Ea.5.7


Je ne veux pas partir


À Lyon, JA a visitĂ© la Maison de Ville, qui devait ĂȘtre trĂšs belle avant l'incendie et dont il reste encore beaucoup de vestiges, et le couvent des Dames de Saint Pierre, grandiose et d'une beautĂ© extraordinaire. Il a assistĂ© Ă  la prĂ©dication de fort bon sens d'un jĂ©suite qui l'a assez satisfait et a visitĂ© la bibliothĂšque, trĂšs bien rangĂ©e mais dont le contenu (tant les livres que les manuscrits) ne prĂ©sente pas d'intĂ©rĂȘt particulier. On l'a interrogĂ© sur sa profession et il s'en est bien tirĂ©, comme s'il avait lu Hippocrate et Galien. L'opĂ©ra de Lyon, oĂč il s'est rendu, n'est pas du mĂȘme niveau que celui de Paris. Il l'a nĂ©anmoins goĂ»tĂ© mĂȘme s'il reconnaĂźt que le machiniste n'Ă©tait pas assez habile. Il a achetĂ© un exemplaire de Don Quichotte qu'il a commencĂ© Ă  lire avec [Jean] Favre pour se distraire. Le dimanche soir, les messieurs ont Ă©tĂ© rĂ©galĂ©s par Huber [I] lors d'un dĂźner suivi d'une mascarade. Quant Ă  lui, il a dĂźnĂ© le lundi en famille chez les Couvreu. Il va sans doute prendre de l'argent de [Jacques-François (?)] Fatio dĂšs qu'il sera arrivĂ© Ă  Paris. Il n'a fait Ă  Lyon aucune dĂ©pense particuliĂšre sauf pour les moyens de transport, soit 86 francs en tout. Si l'on compte le logement etc., on arrive Ă  150 francs. Il avait donc assez pour tout payer. Ils vont partir dans une heure, ce qui oblige JA Ă  terminer cette lettre. Il embrasse et envoie ses salutations aux diffĂ©rents membres de sa famille. Il remercie avec confusion pour les confitures que Guiger lui a fait tenir.

Adresse

GenĂšve


Lieux

Émission

Lyon

RĂ©ception

GenĂšve

Conservation

GenĂšve


Cités dans la lettre

page 1

gray00250_180_1-4_ug73524_turrettini_file.jpg

page 2


gray00251_180_2-3_ug73525_turrettini_file.jpg