602 Lettres

Lettre 4919 de François II Pictet à Jean-Alphonse Turrettini

Londres 14.02.1737 [03/14.02.1736/7]

J'ai receu la lettre que vous

Pictet a reçu la lettre de JA avec le certificat de vie qui lui permettra de percevoir les six mois de l'annuité sur les tonnages. Il présente ses vœux à JA et à toute la famille à l'occasion de la nouvelle année. Le roi [George II] est, semble-t-il, incommodé d'une fistule et ne paraît pas en public. Il a été obligé de nommer des commis pour tenir le Parlement; Pictet joint la harangue dans laquelle le roi se flatte d'une paix générale mais affirme qu'il faut être vigilants contre les ennemis d...

page 1

00830_4919-1-2_ug73448_turrettini_file.jpg

page 2


00831_4919-3-4_ug73449_turrettini_file.jpg

Londres 14.02.1737 [03/14.02.1736/7]


Lettre autographe, signée, adressée. Inédite. (F)
Archives de la Fondation Turrettini (Genève), 1/Gd.P.21


J'ai receu la lettre que vous


Pictet a reçu la lettre de JA avec le certificat de vie qui lui permettra de percevoir les six mois de l'annuité sur les tonnages. Il présente ses vœux à JA et à toute la famille à l'occasion de la nouvelle année. Le roi [George II] est, semble-t-il, incommodé d'une fistule et ne paraît pas en public. Il a été obligé de nommer des commis pour tenir le Parlement; Pictet joint la harangue dans laquelle le roi se flatte d'une paix générale mais affirme qu'il faut être vigilants contre les ennemis du repos public. Ces propos visent probablement l'Espagne qui a des vues sur Minorque; il lui semble impossible qu'il s'agisse de Gibraltar. Il pense que le cardinal de Fleury empêche l'Espagne de rompre complètement avec l'Angleterre de peur d'une guerre en Europe. Mais il est vrai aussi que l'Espagne a tellement mal agi à l'égard de l'Angleterre qu'il vaut mieux ne pas s'y fier. JA a sûrement appris la mort du bon archevêque [Wake] ; c'est l'évêque d'Oxford, Potter, qui lui succède et Conybeare, doyen de Christ Church, deviendra évêque d'Oxford. Pictet croit que l'évêque de Durham [Chandler] a refusé l'archevêché; il a de très grands revenus et un poste plus tranquille. L'expéditeur en est fâché parce qu'il est sûr qu'il aurait entretenu une correspondance avec les Églises étrangères. C'est un homme fort doux qui lui a dit une fois que la meilleure réponse au livre de Hoadly sur la sainte cène [A plain Account of the Nature] avait été celle de Warren [An Answer to a book] parce qu'il ne citait pas les Pères de l'Église qui d'après lui n'ont rien à faire dans un tel cas. Il envoie la réponse de Warren à Ami Lullin. JA s'est réjoui de l'élection de [Gabriel] Grenus et du frère de Pictet [Jean-Louis] qui devraient ramener l'ordre à Genève. Il pense que ce n'est que par la douceur et par la raison que l'on remédiera aux maux qui affligent la République et que l'on révoquera l'opprobre de l'Édit du 20 décembre. Mais il faut encore que la bourgeosie le souhaite puisque ce n'est pas par la force qu'on résoudra quoi que ce soit.

Adresse

Genève


Lieux

Émission

Londres

Réception

Genève

Conservation

Genève


Cités dans la lettre

page 1

00830_4919-1-2_ug73448_turrettini_file.jpg

page 2


00831_4919-3-4_ug73449_turrettini_file.jpg