602 Lettres

Lettre 4874 de Jean-Pierre Crousaz  à Jean-Alphonse Turrettini

Lausanne 24.05.1736

Vous étiés malade

JA Ă©tait malade quand il a envoyĂ© son excellente dissertation sur les fondements du juste [De legibus naturalibus, pars secunda, 1736] et de Crousaz de mĂȘme quand il l'a reçue. Il souffre depuis un an d'une colique qu'il espĂšre maintenant vaincre par les eaux de Balaruc; elles sont dĂ©jĂ  Ă  GenĂšve, chez Peschier, et devraient bientĂŽt arriver Ă  Lausanne. Les symptĂŽmes de son mal, dĂ©taillĂ©s Ă  [Jean-Isaac (?)] Cramer, ont poussĂ© celui-ci Ă  faire la mĂȘme prescription. Mais la maladie ne...

+ 6 pages

page 1

ms_fr_00486_f066r_ug61599_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00486_f066v_ug61600_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_00486_f067r_ug61601_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_00486_f067v_ug61602_turrettini_file.jpg

page 5

ms_fr_00486_f068r_ug61603_turrettini_file.jpg

page 6


ms_fr_00486_f068v_ug61604_turrettini_file.jpg

page 7

ms_fr_00486_f069r_ug61605_turrettini_file.jpg

page 8


ms_fr_00486_f069v_ug61606_turrettini_file.jpg

Lausanne 24.05.1736


Lettre autographe, signée, adressée. Inédite. (F)
BibliothÚque de GenÚve, Ms fr 486 (f.66-69)


Vous étiés malade


JA Ă©tait malade quand il a envoyĂ© son excellente dissertation sur les fondements du juste [De legibus naturalibus, pars secunda, 1736] et de Crousaz de mĂȘme quand il l'a reçue. Il souffre depuis un an d'une colique qu'il espĂšre maintenant vaincre par les eaux de Balaruc; elles sont dĂ©jĂ  Ă  GenĂšve, chez Peschier, et devraient bientĂŽt arriver Ă  Lausanne. Les symptĂŽmes de son mal, dĂ©taillĂ©s Ă  [Jean-Isaac (?)] Cramer, ont poussĂ© celui-ci Ă  faire la mĂȘme prescription. Mais la maladie ne dĂ©range que le corps, l'esprit Ă©tant toujours charmĂ© d'apprendre; et c'est ce qui s'est passĂ© avec le discours de JA dont il a admirĂ© le choix et la nettetĂ© des principes, l'Ă©lĂ©gance des citations et la douceur avec laquelle il parle de ceux qui, sur le fondement du juste, ne vont pas aussi loin que lui. Le systĂšme est judicieux qui permet de contribuer Ă  mettre ou ramener les humains dans la voie du devoir. JA ne pourrait que fĂ©liciter un homme qui dirait, dans la simplicitĂ© de son cƓur, qu'il veut ĂȘtre heureux et que la conformitĂ© Ă  la volontĂ© de Dieu est le moyen pour y parvenir. À un autre qui dirait qu'il reconnaĂźt l'autoritĂ© du CrĂ©ateur mais n'arrive pas toujours Ă  concilier cette obĂ©issance avec sa propre satisfaction, il rĂ©pondrait qu'il est Ă  plaindre et Ă  condamner parce qu'il n'aime Dieu, au mieux, que par moments; il l'inciterait Ă  rĂ©former ses idĂ©es. Un des subtiles philosophes, voulant remonter Ă  la source du droit et du devoir, pourrait lui dire enfin que ce qu'il y a de plus proche de lui c'est lui-mĂȘme et qu'il doit donc s'aimer et ne considĂ©rer les autres que comme des moyens pour parvenir Ă  ce but; il pourrait ajouter qu'il se soumet Ă  Dieu s'il le reconnaĂźt comme un motif suffisamment puissant. À celui-ci, de Crousaz rĂ©pondrait qu'avant de faire attention Ă  ce que nous sommes par rapport Ă  ce qui nous convient, il faudrait s'interroger sur ce que nous sommes en nous-mĂȘmes; et la rĂ©ponse serait que nous ne sommes ni de nous-mĂȘmes ni par nous-mĂȘmes et que nous tenons tout de notre CrĂ©ateur, auquel nous devons notre grandeur, qui dĂ©coule du fait que nous sommes son ouvrage; il faut faire attention aux ruses de l'amour-propre. De Crousaz avait commencĂ© cette lettre huit jours plus tĂŽt mais a dĂ» s'interrompre Ă  cause d'une douleur Ă  l'estomac qui l'empĂȘchait d'Ă©crire; il s'est soignĂ© avec des tasses de limonade chaude (le premier jour 4 tasses et du pain rĂŽti, le deuxiĂšme jour 6 tasses) et le remĂšde a fait son effet. Il n'a pas eu de bile. Il est attristĂ© par la situation actuelle de GenĂšve, d'autant plus qu'il est loin et ne peut rien faire pour la modifier; il a toujours Ă©tĂ© mal Ă  l'aise avec les troubles, alors que d'autres se sentent attirĂ©s par eux. Il est dommage qu'il soit trop tard pour apprendre le latin, autrement sa femme [Louise I] l'aurait fait et aurait traduit JA en français.

Adresse

GenĂšve


Lieux

Émission

Lausanne

RĂ©ception

GenĂšve

Conservation

GenĂšve


Cités dans la lettre

+ 6 pages

page 1

ms_fr_00486_f066r_ug61599_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00486_f066v_ug61600_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_00486_f067r_ug61601_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_00486_f067v_ug61602_turrettini_file.jpg

page 5

ms_fr_00486_f068r_ug61603_turrettini_file.jpg

page 6


ms_fr_00486_f068v_ug61604_turrettini_file.jpg

page 7

ms_fr_00486_f069r_ug61605_turrettini_file.jpg

page 8


ms_fr_00486_f069v_ug61606_turrettini_file.jpg