507 Lettres

Lettre 4476 de Barthélemy Barnaud à Jean-Alphonse Turrettini

La Tour-de-Peilz 24.03.1733

Nous vous sommes infiniment

Barnaud et [Vincent] Perret remercient JA de leur envoyer rĂ©guliĂšrement ses dissertations qu'ils dĂ©vorent. Il a lu avec beaucoup de plaisir le catĂ©chisme de Plantier [Les veritez capitales], mĂȘme s'il regrette qu'il n'ait pas assez dĂ©taillĂ© les vĂ©ritĂ©s particuliĂšres. On examine avec attention, dans la SociĂ©tĂ© dont fait partie Barnaud, le livre [de Sherlock] sur Les tĂ©moins de la rĂ©surrection de JĂ©sus-Christ, qui plaĂźt beaucoup. Le temps est, hĂ©las, rĂ©volu quand il pouvait Ă  coup sĂ»...

page 1

0365_4476-1-2_ug72795_turrettini_file.jpg

page 2


0366_4476-3-4_ug72796_turrettini_file.jpg

La Tour-de-Peilz 24.03.1733


Lettre autographe, signée, adressée. Inédite. (F)
Archives de la Fondation Turrettini (GenĂšve), 1/Gd.B.8


Nous vous sommes infiniment


Barnaud et [Vincent] Perret remercient JA de leur envoyer rĂ©guliĂšrement ses dissertations qu'ils dĂ©vorent. Il a lu avec beaucoup de plaisir le catĂ©chisme de Plantier [Les veritez capitales], mĂȘme s'il regrette qu'il n'ait pas assez dĂ©taillĂ© les vĂ©ritĂ©s particuliĂšres. On examine avec attention, dans la SociĂ©tĂ© dont fait partie Barnaud, le livre [de Sherlock] sur Les tĂ©moins de la rĂ©surrection de JĂ©sus-Christ, qui plaĂźt beaucoup. Le temps est, hĂ©las, rĂ©volu quand il pouvait Ă  coup sĂ»r connaĂźtre le jugement sur les nouveaux livres et choisir, sur cette base, lesquels lire et lesquels nĂ©gliger. Il voudrait que le temps oĂč il bĂ©nĂ©ficiait des conseils de JA revienne. Le beau-frĂšre de Barnaud, Silvestre, a vu [Jacob] Vernet Ă  Paris en compagnie de son TĂ©lĂ©maque [Marc Turrettini]. S'il arrive Ă  s'Ă©chapper d'ici, il aimerait bien aller leur faire une petite visite quand ils seront de retour. Les autoritĂ©s bernoises font imprimer les thĂšses du Synode de Berne de 1532 [1735], pour les envoyer ensuite Ă  tous les pasteurs. L'"abbĂ©" de Watteville, qui ne veut que dauber les thĂ©ologiens qu'il considĂšre comme l'origine de sa disgrĂące, assure que ce synode a Ă©tĂ© dĂ©clarĂ© hĂ©rĂ©tique. Il demande Ă  JA de lui pardonner s'il l'entretient de choses de si peu de compte.

Adresse

GenĂšve


Lieux

Émission

La Tour-de-Peilz

RĂ©ception

GenĂšve

Conservation

GenĂšve


Cités dans la lettre

page 1

0365_4476-1-2_ug72795_turrettini_file.jpg

page 2


0366_4476-3-4_ug72796_turrettini_file.jpg