507 Lettres

Lettre 4471 de Jacob Vernet à Jean-Alphonse Turrettini

Paris 14.03.1733

Il y a huit jours que

JA a été content du séjour anglais de son fils Marc et de Vernet et celui-ci espère qu'il en ira de même de celui en France. Vernet y a beaucoup de connaissances qu'il peut faire partager au jeune voyageur; il donne la liste des personnes qu'ils ont visitées ou chez qui ils sont souvent invités: [Judith Guiguer] de Prangins, Messieurs Milsonneau, Fontenelle (qui salue JA), Mademoiselle Hamon, Madame Harenc, [Isaac] Thellusson, l'avocat [Jean I] Royer. Pour ce qui concerne [Jacques (?)] Buisson e...

+ 1 pages

page 1

02207_4471-1_ug72784_turrettini_file.jpg

page 2


02208_4471-2-3_ug72785_turrettini_file.jpg

page 3

02209_4471-4_ug72786_turrettini_file.jpg

Lettre 4471 de Jacob Vernet à Jean-Alphonse Turrettini

Paris 14.03.1733


Lettre autographe, signée, adressée. (F)
Archives de la Fondation Turrettini (Genève), 1/Gd.V.1-II

Extraits dans Budé, Vie de Vernet, p.6, 68.


Il y a huit jours que


JA a été content du séjour anglais de son fils Marc et de Vernet et celui-ci espère qu'il en ira de même de celui en France. Vernet y a beaucoup de connaissances qu'il peut faire partager au jeune voyageur; il donne la liste des personnes qu'ils ont visitées ou chez qui ils sont souvent invités: [Judith Guiguer] de Prangins, Messieurs Milsonneau, Fontenelle (qui salue JA), Mademoiselle Hamon, Madame Harenc, [Isaac] Thellusson, l'avocat [Jean I] Royer. Pour ce qui concerne [Jacques (?)] Buisson et [Barthélemy (?)] Favre, il faudra, comme le dit JA, aller leur rendre visite mais sans pousser plus loin la liaison. La maison de [Jacques-André (?)] Saladin leur est toujours ouverte. Le résident d'Angleterre [Jean-Louis Saladin], avant son départ de quelques semaines pour Londres, leur a présenté mylord Waldegrave. Ils n'ont pas encore pu voir le duc [Henry Bentinck] de Portland ni le comte de Nassau ni l'ambassadeur de Suède [Gedda]. Ils voient aussi quelque-uns des compatriotes, assez pour ne pas les choquer mais pas trop pour ne pas être à leur charge. [Judith] Rilliet Liet-Patron a accouché d'un fils [Jean-Jacques II], [Pierre (?)] Picot est parti avec Serment; il s'est chargé d'un carton de musique pour de Donop et de deux paquets de graines pour [Julie] Calandrini de Choully. Ils avaient auparavant confié au peintre [Jean-Étienne] Liotard deux petits paquets, l'un contenant la tragédie Zayre [de Voltaire] (qu'après avoir lue, JA passera à [Jeanne-Marie] Necker) et l'autre diverses lettres d'Angleterre et deux arrêts, l'un du Parlement contre les prétentions ultramontaines et l'autre du roi pour empêcher les assemblées des convulsionnaires [Louis XV, Ordonnance, 1733]. En effet la comédie du cimetière de Saint-Médard continue même si la scène a changé. Elle se déroule dans des chambres; les convulsions arrivent, parfois avec l'inspiration; des femmes prédisent l'avenir et répondent à des questions qui sont formulées dans une langue qu'elles ne comprennent pas. Vernet tâchera une fois de se fourrer là-dedans pour être témoin oculaire d'un tel fanatisme. Les jansénistes sages haussent eux-mêmes les épaules. C'est le cas de Guillemardet, qui a bien reçu la lettre de JA, mais avec lequel Vernet n'a pas encore pu parler de quoi que ce soit. Il pourra renseigner l'expéditeur sur bien des choses. Mercredi dernier il y a eu jeûne et ils ont assisté à deux sermons à l'Hôtel de Hollande. Jeudi, il y a eu une assemblée solennelle à l'Académie française pour la réception du père Surian, évêque de Vence; il a fait un beau discours mais récité sur un ton de prédicateur qui ne convenait guère à l'occasion. Danchet a fait la réponse sur un ton très digne. Ils avaient dîné avec lui quelques jours auparavant chez Perrinet. Depuis plus de huit jours, on a donné des ordres pour retirer les troupes qui étaient proches de Genève. Le recteur [Ami] De La Rive a appris à Vernet la mort de Després. Si [Horace-Bénédict] Mallet lui succède, Vernet en serait content parce que c'est son ami et qu'il ne faut pas être en concurrence avec lui. [Philippe] Archimbaud sera aussi placé. Il assure de ses respects sa bonne marraine. Vernet demande à JA de lui raconter comment on a démasqué à Genève les petit prophètes; cette aventure mérite d'être rappelée aujourd'hui. Il est étonnant que JA n'ait pas encore reçu de Hollande le Traité de la justification [de La Placette].

Adresse

Genève


Lieux

Émission

Paris

Réception

Genève

Conservation

Genève


Cités dans la lettre

+ 1 pages

page 1

02207_4471-1_ug72784_turrettini_file.jpg

page 2


02208_4471-2-3_ug72785_turrettini_file.jpg

page 3

02209_4471-4_ug72786_turrettini_file.jpg