38 Lettres

Lettre 4246 de Marc-Benjamin Rosset de Rochefort à Jean-Alphonse Turrettini

[Lausanne] ap.27.05.1731 et av.19.06.1731 [s.d.]

Je ne scaurois vous

Rosset a été un peu déçu en apprenant par la dernière lettre de JA que l'âge de son fils constituait un obstacle à sa réception à Genève; il connaissait naturellement le règlement mais il pensait qu'il ne s'appliquait qu'aux personnes voulant exercer le ministère à Genève même. Il est donc dans la nécessité de revenir à sa première idée, à savoir la réception à Bâle. Son fils aîné [Rosset de Rochefort III] a écrit au pasteur Roques à Bâle qui a dit qu'il ne voyait pas d'inconvénients à ce que le...

+ 1 pages

page 1

01188_4246-1_ug72383_turrettini_file.jpg

page 2


01188_4246-2-3_ug72384_turrettini_file.jpg

page 3

01190_4246-4_ug72385_turrettini_file.jpg

[Lausanne] ap.27.05.1731 et av.19.06.1731 [s.d.]


Lettre autographe, signée. Inédite. (F)
Archives de la Fondation Turrettini (Genève), 1/Gd.R.13


Je ne scaurois vous


Rosset a été un peu déçu en apprenant par la dernière lettre de JA que l'âge de son fils constituait un obstacle à sa réception à Genève; il connaissait naturellement le règlement mais il pensait qu'il ne s'appliquait qu'aux personnes voulant exercer le ministère à Genève même. Il est donc dans la nécessité de revenir à sa première idée, à savoir la réception à Bâle. Son fils aîné [Rosset de Rochefort III] a écrit au pasteur Roques à Bâle qui a dit qu'il ne voyait pas d'inconvénients à ce que le fils cadet de Rosset soit reçu aux épreuves. Il faudrait que JA écrivît aux professeurs [Samuel] Werenfels et [Jakob Christoph] Iselin pour recommander son filleul; il faudrait surtout les assurer que son fils n'a aucunement l'intention de se prévaloir de sa réception pour s'avancer au préjudice de ceux qui le précèdent. Rosset partage entièrement l'avis de JA sur la nécessité de ménager les esprits de la capitale et de ne pas faire de démarches qui pourraient leur déplaire. Il remercie aussi de l'offre qu'il lui a faite d'une lettre pour Son Excellence [Hieronymus d'Erlach (?)]. Il s'en prévaudra non pas pour réitérer la demande pour son fils (ce qui aboutirait toujours à un refus) mais pour demander que son rang lui soit maintenu, même au cas où il se ferait recevoir en dehors du pays. On ne risque en tout cas pas grand-chose parce que tout ce qui peut arriver à ceux qui se font recevoir ailleurs sans permission c'est que leur vocation soit reconnue seulement à la réception de leurs contemporains et à la suite d'épreuves dont l'Académie décide la nature et le degré suivant les candidats. On sait du reste tant à Berne qu'à Lausanne que le refus opposé par le trésorier [Isaak] Steiger à la demande du fils de Rosset a empêché qu'on porte la question devant le souverain. Le fils aîné de l'expéditeur, qui est le porteur de cette lettre, pourra mieux renseigner JA. L'affaire en tout cas presse à cause du mariage de son fils.

Adresse

[Genève]


Lieux

Émission

Lausanne

Réception

Genève

Conservation

Genève


Cités dans la lettre

+ 1 pages

page 1

01188_4246-1_ug72383_turrettini_file.jpg

page 2


01188_4246-2-3_ug72384_turrettini_file.jpg

page 3

01190_4246-4_ug72385_turrettini_file.jpg