507 Lettres

Lettre 3841 de Charles Chais à Jean-Alphonse Turrettini

Dusseldorf 28.09.1727

Toutes les lettres

Ce qui s'est passé récemment dans la Vénérable Compagnie a attiré toute l'attention de Chais. Il comprend très bien que, pour des raisons d'âge et de mérite, le choix soit tombé sur quelqu'un d'autre mais il regrette qu'on ait commencé à faire circuler de fausses rumeurs sur lui, comme par exemple qu'il préférerait les voyages et voudrait s'établir en Angleterre. Il espère que JA ne se laissera pas influencer. Pour ce qui concerne son voyage, depuis qu'il a quitté la Lorraine, il n'a pas pu beau...

+ 1 pages

page 1

0901_3841-1_ug71731_turrettini_file.jpg

page 2


0902_3841-2-3_ug71732_turrettini_file.jpg

page 3

0903_3841-4_ug71733_turrettini_file.jpg

Dusseldorf 28.09.1727


Lettre autographe, signée. Inédite. (F)
Archives de la Fondation Turrettini (Genève), 1/Gd.C.10


Toutes les lettres


Ce qui s'est passé récemment dans la Vénérable Compagnie a attiré toute l'attention de Chais. Il comprend très bien que, pour des raisons d'âge et de mérite, le choix soit tombé sur quelqu'un d'autre mais il regrette qu'on ait commencé à faire circuler de fausses rumeurs sur lui, comme par exemple qu'il préférerait les voyages et voudrait s'établir en Angleterre. Il espère que JA ne se laissera pas influencer. Pour ce qui concerne son voyage, depuis qu'il a quitté la Lorraine, il n'a pas pu beaucoup étudier, la route ne s'y prêtant guère. À Strasbourg, il a pu admirer le cabinet des médailles du barbier Auguste Krieg dont la richesse l'a ébloui; il en a quatre-vingt-dix, toutes également considérables. Chais ne sait pas si JA connaît ce Krieg, en tout cas il est connu et apprécié de lui. Il n'a pas beaucoup à raconter après Strasbourg; les sciences semblent craindre les eaux du Rhin, alors que les fables et les reliques connaissent une grande fortune. À Cologne, il a admiré les pierres tombales de la cathédrale; il aurait voulu voir la collection de médailles du feu l'Électeur [Josef Klemens de Wittelsbach] mais on ne les montre pas au public. En revanche il a pu visiter longtemps la galerie de peinture de l'actuel Électeur [Klemens August de Wittelsbach], qui est magnifique par son décor et par les tableaux qu'elle renferme. Outre cinquante-six Rubens, il y a quatre-vingt-dix tableaux et portraits de van der Werff, Schalken, Giordano, Caravaggio, Veronese, Dolci, Correggio et Titien. La discrétion l'empêche d'exprimer ses regrets pour la mort de Samuel Turrettini à qui il devait beaucoup.

Adresse

[Genève]


Lieux

Émission

Dusseldorf

Réception

Genève

Conservation

Genève


Cités dans la lettre

+ 1 pages

page 1

0901_3841-1_ug71731_turrettini_file.jpg

page 2


0902_3841-2-3_ug71732_turrettini_file.jpg

page 3

0903_3841-4_ug71733_turrettini_file.jpg