507 Lettres

Lettre 3574 de François Cartier à Jean-Alphonse Turrettini

BĂąle 26.01.1726

Je vous rends mille

Cartier remercie JA de lui avoir envoyĂ© ses thĂšses [Disputatio, pars quarta, 1725] ; il a transmis la plupart des thĂšses Ă  ceux Ă  qui elles Ă©taient destinĂ©es, Ă  savoir l'antistĂšs [Hieronymus] Burckhardt, [Samuel] Werenfels, [Jakob Christoph] Iselin, [Johann Ludwig] Frey, [Johannes II (?)] Buxtorf, [Jean-Rodolphe II] Ostervald et Roques. Il n'a pas pu voir [Johann Heinrich] Gernler qui a la goutte et a remis l'exemplaire Ă  sa servante; de mĂȘme, il a laissĂ© un autre exemplaire...

page 1

0882_3574-1-2_ug71312_turrettini_file.jpg

page 2


0883_3574-3-4_ug71313_turrettini_file.jpg

BĂąle 26.01.1726


Lettre autographe, signée, adressée. Inédite. (F)
Archives de la Fondation Turrettini (GenĂšve), 1/Gd.C.8


Je vous rends mille


Cartier remercie JA de lui avoir envoyĂ© ses thĂšses [Disputatio, pars quarta, 1725] ; il a transmis la plupart des thĂšses Ă  ceux Ă  qui elles Ă©taient destinĂ©es, Ă  savoir l'antistĂšs [Hieronymus] Burckhardt, [Samuel] Werenfels, [Jakob Christoph] Iselin, [Johann Ludwig] Frey, [Johannes II (?)] Buxtorf, [Jean-Rodolphe II] Ostervald et Roques. Il n'a pas pu voir [Johann Heinrich] Gernler qui a la goutte et a remis l'exemplaire Ă  sa servante; de mĂȘme, il a laissĂ© un autre exemplaire chez [Theodor II] Falkeysen, qui Ă©tait absent. Il a interrogĂ© Buxtorf au sujet des epistolĂŠ Burmanni [Sylloges epistolarum] dont celui-ci avait parlĂ© dans une lettre Ă  JA. Il s'agit d'un recueil de lettres inĂ©dites de et Ă  Juste Lipse fait par [Pieter] Burman et qui est sous presse Ă  Leyde. Il sera vendu par souscription, dont les rĂ©pondants genevois sont [Guillaume-Philibert] Cramer et [Philibert] Perachon. Les professeurs Ă  BĂąle en font grand cas. Ostervald, dont l'Ă©tat est toujours le mĂȘme, est trĂšs touchĂ© de l'attention que JA lui a portĂ©e. Le maire de NeuchĂątel [François de Chambrier] a Ă©tĂ© suspendu par le roi [Friedrich Wilhelm I], soi-disant pour avoir manquĂ© de respect Ă  son plĂ©nipotentiaire [StrunkedĂ©]. Les temps sont tristes dans ce pays, chacun pensant s'Ă©tablir sur les ruines d'autrui. Le Conseil de la ville a envoyĂ© quatre dĂ©putĂ©s Ă  Berne au sujet de la prĂ©tention du roi de suspendre les officiers selon son bon plaisir. On tente pour le moment la voie de la mĂ©diation avant de passer Ă  celle de la judicature. Le pasteur [Bernard] GĂ©lieu est mort et son successeur sera soit [Jean-Louis] Chouppard soit [Ferdinand] de Montmollin; Cartier va rentrer pour l'occasion au pays.

Adresse

[GenĂšve]


Lieux

Émission

BĂąle

RĂ©ception

GenĂšve

Conservation

GenĂšve


Cités dans la lettre

page 1

0882_3574-1-2_ug71312_turrettini_file.jpg

page 2


0883_3574-3-4_ug71313_turrettini_file.jpg