507 Lettres

Lettre 3439 de Jean-Frédéric I Ostervald à Jean-Alphonse Turrettini

Neuchâtel 09.12.1724

Je me disposois à

[François] Cartier partira mardi ou mercredi de la semaine prochaine; il ne peut pas encore fixer le jour exact puisque cela dépend du temps qu'il fait, or il est mauvais. Il devrait être à Genève vers la fin de la semaine; il serait parti plus tôt s'il n'avait pas dû faire deux sermons pour [Bernard] Gélieu. Ostervald lui a dit que JA envisageait de retirer son fils du Collège pour un certain temps mais il n'y a vu aucun inconvénient pour ce qui le concerne. Il est vrai, comme le dit JA dans un...

+ 6 pages

page 1

ms_fr_00490_f267r_ug64616_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00490_f267v_ug64617_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_00490_f268r_ug64618_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_00490_f268v_ug64619_turrettini_file.jpg

page 5

ms_fr_00490_f269r_ug64620_turrettini_file.jpg

page 6


ms_fr_00490_f269v_ug64621_turrettini_file.jpg

page 7

ms_fr_00490_f270r_ug64622_turrettini_file.jpg

page 8


ms_fr_00490_f270v_ug64623_turrettini_file.jpg

Neuchâtel 09.12.1724


Lettre autographe, adressée. (F)
Bibliothèque de Genève, Ms fr 490 (f.267-270)

Budé, Lettres, III, p.160-164. Omissions.


Je me disposois à


[François] Cartier partira mardi ou mercredi de la semaine prochaine; il ne peut pas encore fixer le jour exact puisque cela dépend du temps qu'il fait, or il est mauvais. Il devrait être à Genève vers la fin de la semaine; il serait parti plus tôt s'il n'avait pas dû faire deux sermons pour [Bernard] Gélieu. Ostervald lui a dit que JA envisageait de retirer son fils du Collège pour un certain temps mais il n'y a vu aucun inconvénient pour ce qui le concerne. Il est vrai, comme le dit JA dans une de ses lettres, que son frère cadet [Pierre] a quelque chose de plus mais, après la première lettre de JA, lorsqu'Ostervald proposa la chose aux deux, le plus jeune répondit qu'il ne voulait pas sortir du pays; la proposition ne pouvait donc plus s'appliquer qu'à l'aîné. Il s'agit de toute façon d'un garçon qui a bon cœur, de la vertu, de l'honneur et beaucoup de qualités. Ostervald s'est entretenu avec lui de ce que JA lui a marqué, à savoir qu'il ne faudra pas trop charger l'élève mais raisonner beaucoup avec lui et lui répéter les choses plusieurs fois. La répétition semble du reste essentielle à Ostervald pour les langues. Il faudra enfin que le jeune homme se fasse aimer de son élève, tout en se faisant respecter. Mais JA pourra encore mieux le conseiller quand il le rencontrera. Ostervald a été frappé du corollaire soutenu à Berne sur la pratique de n'exclure personne de la sainte cène. Après cela, on se dit réformé et on crie contre le Concile de Constance. Le décret sur le retranchement de la coupe n'est ni plus impie ni plus sacrilège qu'un tel sentiment et il est même moins dangereux pour le peuple. Après tout, celui-ci ne périra pas parce qu'on lui a refusé la coupe alors que des milliers de pécheurs périront pour avoir communié dans un état de faute. Ostervald aimerait bien savoir sous quel professeur a été soutenu ce beau corollaire. Il aimerait aussi savoir quel est ce professeur allemand qui a dit à JA qu'Ostervald ne faisait que pleurer de ce dont il ne faut que rire, à savoir le Dictionnaire de Bayle. À cela Ostervald répond qu'il n'a jamais versé de larmes sur cet ouvrage et qu'il n'est pas d'une nature pleureuse. Apparemment le ministre en question a dit que ce sont les rationalistes qui blâment Bayle mais cela montre bien de la prévention. Ostervald n'a jamais condamné Bayle pour ce motif mais à cause du libertinage et des obscénités qu'on trouve dans son ouvrage. Ostervald a beaucoup apprécié les thèses de JA [Disputatio, pars prima-secunda, 1724] que [David (?)] Pury lui a transmises. Les observations générales, au début de la première dispute, sont incomparables. Grâce à ces principes on peut résoudre bien des difficultés. Il a eu beaucoup de pensées sur ce travail mais il se limitera à des remarques sur deux points en particulier. Le premier concerne la divinité de Jésus-Christ et la trinité. Il craint que ce que JA dit ne satisfasse guère la plupart des théologiens et en particulier ceux qui sont prévenus contre l'Académie de Genève. L'expression "Theion ti" choquera à coup sûr et sera jugée trop faible. Il est vrai que par la suite JA parle avec des termes plus proches de l'Écriture mais il est de certaines gens qui se heurtent à tout. C'est pourquoi Ostervald préférerait que JA retirât cette expression. Il pense comme lui mais il y a des esprits qui ne cherchent qu'à critiquer et à mordre. L'autre endroit concerne la mort du Christ et son sacrifice; ce que JA dit là-dessus est très solide et Ostervald y souscrit entièrement mais il pense que, pour enlever entièrement le scandale que pourrait susciter l'idée de la mort du fils de Dieu, outre la satisfaction et le sacrifice, il faudrait ajouter ceci: que les hommes sont mortels et que le grand but de la religion est de leur donner l'espérance de l'immortalité. Le Christ est venu sur cette terre pour cela mais pour en assurer les hommes il ne s'est pas contenté de leur promett"re ouvertement l'immortalité mais il est mort lui-même comme eux, comme eux il a été enseveli et il est ressuscité. Sa résurrection est la preuve la plus forte que nous ayons de notre propre résurrection, si difficile à croire. Vue dans cette perspective, la mort du Christ a toujours paru à Ostervald infiniment digne de la bonté et de la sagesse de Dieu. Si on presse cette considération, elle nous fait comprendre pourquoi le Christ est mort d'une mort violente. Le fils d'Ostervald [Jean-Rodolphe II] est rentré à Bâle; sa santé s'est un peu améliorée mais il aura encore besoin d'un vicaire [Jean-Henri Brun] jusqu'au printemps; alors il pourra aller à Plombières.

Adresse

Genève


Lieux

Émission

Neuchâtel

Réception

Genève

Conservation

Genève


Cités dans la lettre

+ 6 pages

page 1

ms_fr_00490_f267r_ug64616_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00490_f267v_ug64617_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_00490_f268r_ug64618_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_00490_f268v_ug64619_turrettini_file.jpg

page 5

ms_fr_00490_f269r_ug64620_turrettini_file.jpg

page 6


ms_fr_00490_f269v_ug64621_turrettini_file.jpg

page 7

ms_fr_00490_f270r_ug64622_turrettini_file.jpg

page 8


ms_fr_00490_f270v_ug64623_turrettini_file.jpg