507 Lettres

Lettre 3391 de Johann Baptista Ott à Jean-Alphonse Turrettini

Zurich 20.06.1724

Quanquam otium ferè

Ott recommande à JA le jeune [Hans Heinrich II] Orelli, fils du marchand bien connu [Hans Heinrich I] apparenté aux deux Escher [Johannes II et Hans Konrad (?)] qui ont eu la chance de rencontrer JA cette année et de bénéficier de sa gentillesse. Il s'en va à Lyon à cause du négoce et y restera soit quelques mois soit quelques années. Son passage par Genève offre à Ott l'occasion d'envoyer à Marc [Turrettini (?)] le document relatif aux médailles. [Hans Georg (?)] Hirzel, qui a quitté depuis peu...

page 1

00395_3391-1-2_ug71081_turrettini_file.jpg

page 2


00396_3391-3-4_ug71082_turrettini_file.jpg

Zurich 20.06.1724


Lettre autographe, signée, adressée. Inédite. (L)
Archives de la Fondation Turrettini (Genève), 1/Gd.O.4


Quanquam otium ferè


Ott recommande à JA le jeune [Hans Heinrich II] Orelli, fils du marchand bien connu [Hans Heinrich I] apparenté aux deux Escher [Johannes II et Hans Konrad (?)] qui ont eu la chance de rencontrer JA cette année et de bénéficier de sa gentillesse. Il s'en va à Lyon à cause du négoce et y restera soit quelques mois soit quelques années. Son passage par Genève offre à Ott l'occasion d'envoyer à Marc [Turrettini (?)] le document relatif aux médailles. [Hans Georg (?)] Hirzel, qui a quitté depuis peu Genève, ne cesse de faire les louanges de JA et de la bienveillance dont il a été entouré pendant son séjour. [Johann Jakob] Scheuchzer, qui a à peine dépassé les cinquante ans, est tombé gravement malade et on craint pour sa vie; il avait l'espoir de succéder un jour à [Johannes II] Muralt, plus qu'octogénaire. Le bruit court que [Bénédict] Pictet est mort; Ott regrette la perte que cela constitue pour l'Académie et présente ses condoléances à JA qui était de sa famille. Il ne doute pourtant pas qu'on trouve, parmi tous les hommes savants qui sont à Genève, un digne successeur au défunt. [Johann Jakob I] Hottinger, en revanche, se porte bien. Les ambassadeurs zurichois n'ont pas encore été élus. Le bruit s'est répandu que l'ambassadeur français [Avaray] sera finalement présent et proposera de nouvelles conditions. La déclaration contre les réformés dépasse largement tout ce qui a été fait par Louis XIV. Son fils [Hans Heinrich II] lui a écrit que depuis un certain temps le primat d'Angleterre [Wake] a des problèmes avec ses yeux et écrit avec beaucoup de peine.

Adresse

Genève


Lieux

Émission

Zurich

Réception

Genève

Conservation

Genève


Cités dans la lettre

page 1

00395_3391-1-2_ug71081_turrettini_file.jpg

page 2


00396_3391-3-4_ug71082_turrettini_file.jpg