507 Lettres

Lettre 2990 de Jean I Barbeyrac à Jean-Alphonse Turrettini

Groningue 13.01.1720

Je commence... par renouveller

Barbeyrac est en peine pour JA, étant sans nouvelles de sa part depuis longtemps; quant à lui, il a souffert, comme le reste de sa famille, des fièvres qui se sont répandues dans le pays à la suite des fortes chaleurs de l'été. Atteint lui-même de fièvre quarte, il a évité de faire appel à des médecins locaux, qui auraient sûrement prolongé son indisposition. D'après la Gazette d'Amsterdam, il y a des fièvres malignes à Lausanne également, ce qui le préoccupe pour ses amis de là-bas dont...

+ 2 pages

page 1

ms_fr_00484_f220r_ug60693_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00484_f220v_ug60694_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_00484_f221r_ug60695_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_00484_f221v_ug60696_turrettini_file.jpg

Groningue 13.01.1720


Lettre autographe, signée, adressée. Inédite. (F)
Bibliothèque de Genève, Ms fr 484 (f.220-221)


Je commence... par renouveller


Barbeyrac est en peine pour JA, étant sans nouvelles de sa part depuis longtemps; quant à lui, il a souffert, comme le reste de sa famille, des fièvres qui se sont répandues dans le pays à la suite des fortes chaleurs de l'été. Atteint lui-même de fièvre quarte, il a évité de faire appel à des médecins locaux, qui auraient sûrement prolongé son indisposition. D'après la Gazette d'Amsterdam, il y a des fièvres malignes à Lausanne également, ce qui le préoccupe pour ses amis de là-bas dont il n'a des nouvelles que par JA. Son édition latine de Grotius est achevée [De jure belli, 1720] ; en revanche, il est arrivé un contretemps à l'imprimeur [Pierre De Coup] qui se charge de la traduction française [Le droit de la guerre, 1724], ce qui fait que l'impression n'a pas encore commencé. Mais cela devrait se faire incessamment et entre-temps il revoit tranquillement son ouvrage. Il lui donne par la suite des nouvelles littéraires: le grand ouvrage de Montfaucon sur l'Antiquité est imprimé, alors que la nouvelle édition de la Logique [1720] de de Crousaz est presqu'achevée. Le IVe volume du Spectateur anglais va paraître; au lieu d'une, on a deux Bibliothèques anglaises et celui qui a fait le VIe volume ne s'en est pas mal tiré: de La Roche semble en revanche avoir abandonné cet ouvrage, qu'il veut continuer par ailleurs sous un autre titre [Mémoires literaires de la Grande Bretagne] ; de Sauzet publie un nouvel ouvrage sous le même titre que les précédentes Nouvelles littéraires. Le Hollandais van Effen, principal auteur du Journal littéraire, qu'il faisait tout seul aussi bien que le Misanthrope et la Bagatelle, avait garanti à de Sauzet sa collaboration, mais il est d'abord parti en Suède et se prépare maintenant à rejoindre Paris où il a trouvé une bonne condition; de Sauzet, frustré dans ses espérances, s'adressa à de Limiers mais en exigeant de lui de ne rien dire publiquement de cette collaboration; il n'a toutefois pas tenu parole et l'éditeur l'a remercié, de sorte que dès le début de l'année il n'aura plus de part au journal, sinon peut-être pour des extraits mineurs. Dans ce périodique a paru récemment une Vie impertinente et scandaleuse de Spinoza. Il attend d'Amsterdam des livres, dont la traduction française par Coste de l'optique de Newton [Traité d'optique], les Poggiana de Lenfant, les sermons de l'évêque de Bangor traduits en français [Hoadly, Le Moyen de plaire à Dieu]. On a réimprimé [Amsterdam, 1720] La Bruyère avec les suites d'autres auteurs et la Déffense qu'en a faite Coste; il paraît une nouvelle édition de Velleius Paterculus par les soins de Burman, alors que son Ovide [1727] et son Quintilien [1720] ne sont pas encore achevés. De Sauzet imprime en deux volumes les Discours [historiques, critiques, théologiques] de [Jacques] Saurin sur la Bible, avec de belles planches. D'Artis a publié une Lettre brouillonne comme d'habitude, contre le Nouveau Testament de Berlin [Amsterdam, 1718], Lettre à laquelle Lenfant a répondu [Réponse]. Auparavant celui-ci avait fait publier une autre lettre de d'Artis avec sa réponse [Lettres de monsieur Dartis et de monsieur Lenfant] concernant une accusation de socinianisme que le même d'Artis lui avait adressée sept ou huit ans auparavant. [Isaac] de Beausobre et [Alphonse] Des Vignoles se sont aussi mêlés à cette querelle, en faisant publier chacun une réponse. Voilà le sort qui attend tous ceux qui voudront donner des explications de l'Écriture et de la religion plus raisonnables que celles qu'on entend dans les sermons. Les ministres français des Provinces hollandaises font tout ce qu'ils peuvent"pour décrier la version de Berlin, contre laquelle ils avaient déjà déchaîné leur zèle même avant sa parution; cela montre que les traducteurs auraient dû user de moins de politique, qui ne les a de toute façon pas mis à l'abri des soupçons. Ainsi Lenfant aurait pu s'épargner les éloges contre sa conscience aux misérables notes de Martin [Nouveau Testament, 1696], de même que de Beausobre aurait dû remarquer, dans le célèbre passage de Rm 8,28, que les mots "selon le dessein" peuvent se référer aussi bien aux appelés qu'à Dieu. Il y a aussi un ministre français de Londres, nommé Barbault, qui a composé des lettres contre le Nouveau Testament de Berlin; il les a envoyées à Amsterdam mais il n'a pas trouvé jusqu'ici d'imprimeurs. On fait à Amsterdam une nouvelle édition de Boileau qu'on dit très belle [1720].

Adresse

Genève


Lieux

Émission

Groningue

Réception

Genève

Conservation

Genève


Cités dans la lettre

Ouvrages

Declamationes XIX majores et quæ ex CCCLXXXVIII supersunt CXLV minores, et Calpurnii Flacci declamationes, cum notis doctorum virorum curante Petro Burmanno De jure belli ac pacis libri tres cum annotatis auctoris Discours historiques, critiques, théologiques et moraux sur les événemens les plus mémorables du Vieux et du Nouveau Testament Gazette d'Amsterdam Journal littéraire L'Antiquité expliquée et représentée en figures La Bagatelle ou discours ironiques où l'on prête des Sophismes ingénieux au Vice et à l'Extravagance, pour en faire mieux sentir le ridicule La Logique Le Droit de la guerre et de la paix Le Misanthrope, contenant des réflexions critiques, satyriques et comiques, sur les défauts des hommes Le Spectateur, ou le Socrate Moderne, où l'on voit un portrait naïf des mœurs de ce Siècle Le moyen de plaire à Dieu sous l'Evangile Les Caractères de Théophraste [...] Nouv. Ed. [...] par M. Coste Lettre du plus ancien et plus légitime pasteur Lettres de monsieur Dartis et de monsieur Lenfant sur les matières du socinianisme Mémoires de littérature Nouvelles littéraires, contenant ce qui se passe de plus considérable dans la République des lettres Opera omnia [...] , cura et studio Petri Burmanni qui et suas in omne opus notas adjecit Poggiana, ou la vie, le caractère, les sentences et les bons mots de Pogge Florentin Quæ supersunt ex Historiæ romanæ voluminibus duobus, cum integris scholiis, notis, variis lectionibus et animadversionibus doctorum, curante Petro Burmanno Réponse de M. Lenfant Réponse de Monsieur Des Vignoles Réponse de Monsieur de B. à la critique maligne Several discourses concerning the terms of acceptance with God Traité d'optique sur les réflexions, réfractions, inflexions et couleurs de la lumière Œuvres en prose BIBLE (Nouveau testament) Le Nouveau Testament de N.S. J.Christ BIBLE (Nouveau testament) Le Nouveau Testament de Notre Seigneur Jésus-Christ expliqué par des notes courtes et claires sur la version ordinaire des églises réformées Bibliothèque angloise «La Vie de Spinosa» dans Nouvelles littéraires ➤ Lister (30)

Ouvrages (identification incertaine)

Œuvres en vers

+ 2 pages

page 1

ms_fr_00484_f220r_ug60693_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00484_f220v_ug60694_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_00484_f221r_ug60695_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_00484_f221v_ug60696_turrettini_file.jpg