202 Lettres

Lettre 2685 de Johann Baptista Ott à Jean-Alphonse Turrettini

[Zurich] 30.09.1716 [Prid. Calend. Oct. 1716]

Noli aegre ferre

Le fils d'Ott [Hans Heinrich II] réside maintenant à Lengly, près du palais de Windsor où il est aidé du Zurichois Werndli, notamment pour ce qui concerne l'anglais. Il se prépare à passer à Londres les mois d'hiver. Ott félicite l'Église de Genève pour la récente élection pastorale de [Samuel] Turrettini; c'est un jeune homme qui suscite beaucoup d'attente. Il avait chargé Balber de transmettre ses félicitations et il espère que cet ami l'aura fait. Il a reçu la visite d'un Allemand. [Kaspar] Z...

+ 1 pages

page 1

00375_2685-1_ug70373_turrettini_file.jpg

page 2


00376_2685-2-3_ug70374_turrettini_file.jpg

page 3

00377_2685-4_ug70375_turrettini_file.jpg

[Zurich] 30.09.1716 [Prid. Calend. Oct. 1716]


Lettre autographe, signée, adressée. Inédite. (L)
Archives de la Fondation Turrettini (Genève), 1/Gd.O.4


Noli aegre ferre


Le fils d'Ott [Hans Heinrich II] réside maintenant à Lengly, près du palais de Windsor où il est aidé du Zurichois Werndli, notamment pour ce qui concerne l'anglais. Il se prépare à passer à Londres les mois d'hiver. Ott félicite l'Église de Genève pour la récente élection pastorale de [Samuel] Turrettini; c'est un jeune homme qui suscite beaucoup d'attente. Il avait chargé Balber de transmettre ses félicitations et il espère que cet ami l'aura fait. Il a reçu la visite d'un Allemand. [Kaspar] Ziegler s'était rendu à Bienne rejoindre sa femme [Madame I] et ses deux enfants, la mère [Madame II] étant restée là-bas avec le cadet. Il y a eu une tempête violente sur le lac au cours de laquelle 80 hommes ont perdu la vie. Il revient par la suite à son fils. Il y a un accord entre le roi de Prusse [Friedrich Wilhelm I] et le Magistrat zurichois qui concerne la colonie helvéto-brandebourgeoise qui est située dans le Brandebourg; or, il se trouve qu'il y a une place de pasteur vacante à Ludnaü, qui dépend du Consistoire de Berlin. Delliker a écrit au Magistrat zurichois en disant qu'il faudrait un ministre qui parle aussi français à cause des Vaudois qui habitent la région et que la présentation pourrait avoir du retard puisque la veuve du défunt restera sur les lieux jusqu'à Pentecôte. En dépit des très nombreux ministres qui sont en attente à Zurich, il n'y en a eu que trois qui se sont présentés pour cette charge. Poussé par certains amis, il a présenté son fils; mais il y a un certain Füsslin, qui est déjà pasteur en Allemagne, qu'on croit briguer ce poste et qui semble mieux placé; s'il se désiste, on verra ce qu'on peut faire. Il transcrit dans un PS un extrait d'une lettre de son fils qui annonce avoir reçu deux lettres obligeantes de [Ludwig Friedrich] Bonet et de Burnet (?) et qui demande à son père de les remercier de sa part. Il donne aussi l'adresse à laquelle on peut lui écrire à Londres.

Adresse

[Genève]


Lieux

Émission

Zurich

Réception

Genève

Conservation

Genève


Cités dans la lettre

+ 1 pages

page 1

00375_2685-1_ug70373_turrettini_file.jpg

page 2


00376_2685-2-3_ug70374_turrettini_file.jpg

page 3

00377_2685-4_ug70375_turrettini_file.jpg