602 Lettres

Lettre 2578 de Jean-Frédéric I Ostervald à Jean-Alphonse Turrettini

NeuchĂątel 02.03.1715

J'eus l'honneur

Ostervald a rencontrĂ© [Élisabeth Micheli] du Crest chez le commandant [François Langes de Montmirail de LubiĂšre] et il a trouvĂ© son caractĂšre estimable. Elle lui a dit qu'on verrait prochaĂźnement JA avec son Ă©pouse Ă  NeuchĂątel, ce qui rĂ©jouirait Ă©normĂ©ment Ostervald. Il remercie son correspondant de sa gentillesse Ă  l'Ă©gard des proposants qui viennent de NeuchĂątel; Ostervald les exhorte toujours Ă  aller Ă  GenĂšve mais plusieurs raisons, dont la crainte des frais, les en empĂȘchent ou les obligent...

+ 2 pages

page 1

ms_fr_00490_f078r_ug64238_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00490_f078v_ug64239_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_00490_f079r_ug64240_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_00490_f079v_ug64241_turrettini_file.jpg

NeuchĂątel 02.03.1715


Lettre autographe. (F)
BibliothÚque de GenÚve, Ms fr 490 (f.78-79)

Extrait dans Gretillat, Ostervald, p.XXXIX-XL, n°76.


J'eus l'honneur


Ostervald a rencontrĂ© [Élisabeth Micheli] du Crest chez le commandant [François Langes de Montmirail de LubiĂšre] et il a trouvĂ© son caractĂšre estimable. Elle lui a dit qu'on verrait prochaĂźnement JA avec son Ă©pouse Ă  NeuchĂątel, ce qui rĂ©jouirait Ă©normĂ©ment Ostervald. Il remercie son correspondant de sa gentillesse Ă  l'Ă©gard des proposants qui viennent de NeuchĂątel; Ostervald les exhorte toujours Ă  aller Ă  GenĂšve mais plusieurs raisons, dont la crainte des frais, les en empĂȘchent ou les obligent Ă  de courts sĂ©jours. Concernant les bruits qui courent Ă  GenĂšve sur l'utilisation faite Ă  NeuchĂątel des collectes relatives Ă  l'incendie, il peut dire qu'il n'est absolument pas vrai qu'on ait donnĂ© l'argent aux riches; Ă  vrai dire, on ne l'a pas encore distribuĂ© et on s'est limitĂ© Ă  donner quelque chose aux familles les plus nĂ©cessiteuses. Quant au grain donnĂ© par Berne, aucun riche ne l'a reçu; certaines personnes aisĂ©es en avaient demandĂ© mais on le leur a refusĂ©. Il prĂ©voit qu'on donnera aux gens riches et aux gens aisĂ©s plutĂŽt des matĂ©riaux, comme de la tuile, du bois etc. Si on donne quelque argent aux personnes non riches mais aisĂ©es, cela n'ira pas loin. On fait courir aussi le bruit que l'argent est utilisĂ© pour la dĂ©coration de la ville mais il n'en est rien; il est vrai qu'une vieille tour datant du temps des Romains a brĂ»lĂ© par le haut et qu'il faudra la rĂ©parer et qu'on profitera de l'occasion pour en couper un angle et Ă©largir la route qui est trĂšs Ă©troite Ă  cet endroit-lĂ  mais on n'utilisera aucunement l'argent des collectes pour cela, plutĂŽt des fonds constituĂ©s pour l'usage public. [Jean-Henri] de Montmollin, son gendre, qui est trĂ©sorier de la Chambre et par les mains de qui tout l'argent passe, tient deux comptes sĂ©parĂ©s et procĂšdera avec une exactitude scrupuleuse. Cette Chambre est du reste constituĂ©e de personnes comme son collĂšgue [Charles] Tribolet et le maire de la ville [François de Chambrier] ainsi que d'autres gens Ă©clairĂ©s. Il prie JA d'informer Ă  l'occasion les personnes qu'il jugera opportun de prĂ©venir; qu'elles soient persuadĂ©es que ce qu'elles ont donnĂ© Ă  titre de charitĂ© ne sera utilisĂ© que pour des Ɠuvres de charitĂ©.

Adresse

[GenĂšve]


Lieux

Émission

NeuchĂątel

RĂ©ception

GenĂšve

Conservation

GenĂšve


Cités dans la lettre

+ 2 pages

page 1

ms_fr_00490_f078r_ug64238_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00490_f078v_ug64239_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_00490_f079r_ug64240_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_00490_f079v_ug64241_turrettini_file.jpg