602 Lettres

Lettre 2556 de Jean-Alphonse Turrettini à Pierre I Got

Genève 01 et 06.01.1715

Je dois réponse... à

D'après ce que Got lui a écrit, le comptoir de la Généralité n'est pas ponctuel dans ses paiements, ce qui fait que son correspondant n'a pas reçu ce qui lui était dû; il faut patienter surtout que, comme le dit Got, grâce à Dieu ni l'un ni l'autre ne sont dans la situation de ne pas pouvoir attendre. JA le remercie de la façon soigneuse dont il s'occupe de ses affaires. Il est inquiet de l'état de santé de son correspondant qui souffre actuellement de la gravelle. Il fait des vœux pour son réta...

page 1

01171_2556-1_ug70235_turrettini_file.jpg

page 2


01172_2556-2-3_ug70236_turrettini_file.jpg

Genève 01 et 06.01.1715


Lettre autographe, signée, adressée. Inédite. (F)
Archives de la Fondation Turrettini (Genève), 1/Gd.12.4


Je dois réponse... à


D'après ce que Got lui a écrit, le comptoir de la Généralité n'est pas ponctuel dans ses paiements, ce qui fait que son correspondant n'a pas reçu ce qui lui était dû; il faut patienter surtout que, comme le dit Got, grâce à Dieu ni l'un ni l'autre ne sont dans la situation de ne pas pouvoir attendre. JA le remercie de la façon soigneuse dont il s'occupe de ses affaires. Il est inquiet de l'état de santé de son correspondant qui souffre actuellement de la gravelle. Il fait des vœux pour son rétablissement complet. Il le considère comme un bon ami, qui a toujours fait beaucoup de bien à sa famille. JA est presque tout le temps incommodé et souvent de façon grave; il ne lui reste donc pas beaucoup à vivre. Il recommande à Got son fils [Marc] ; il a maintenant trois ans et demi et jouit d'une parfaite santé. Dans la suite de la lettre, datée du 6 janvier, JA demande une faveur à Got. Parmi les papiers de son hoirie, il en a trouvé un qui déclarait que [Théophile] d'Arbussi (étudiant en théologie à Genève en 1678) devait à Jaquemot, son hôte, une somme d'environ 220 francs que le père de JA avait cautionnée. Or JA a dû rendre cette somme et il demande à Got de s'enquérir auprès d'[Antoine] Arbussi, pasteur de l'Église wallonne, si c'était lui l'étudiant en question et s'il aurait la possibilité de lui rendre cet argent. Il a fait voir à [Ami] et à [Françoise] Perdriau ce que Got leur marque de leur fils [Jean-Louis (?)] ; ils lui sont très reconnaissants du soin qu'il prend de celui-ci. Il a reçu en son temps les Acta martyrum [de Ruinart] et le thé que Got lui avait envoyés.

Adresse

Amsterdam


Lieux

Émission

Genève

Réception

Amsterdam

Conservation

Genève


Cités dans la lettre

page 1

01171_2556-1_ug70235_turrettini_file.jpg

page 2


01172_2556-2-3_ug70236_turrettini_file.jpg