602 Lettres

Lettre 2537 de Jean-Frédéric I Ostervald à Jean-Alphonse Turrettini

[NeuchĂątel] 10.10.1714

Monsieur Du Pan m'a

[Marc] Du Pan a remis à Ostervald la lettre de JA, mais n'étant resté qu'un seul jour à Neuchùtel et s'étant entretenu tout le temps avec le Magistrat, il a été impossible à Ostervald de parler un peu avec lui. Il en garde un trÚs bon souvenir depuis son voyage à GenÚve et JA a de la chance d'avoir dans sa belle-famille des gens d'un aussi grand mérite. Il envoie aussi ses salutations à [Françoise] Perdriau, qui lui fait l'honneur de se souvenir de lui; il garde un trÚs bon souvenir des conversa...

+ 2 pages

page 1

ms_fr_00490_f062r_ug64206_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00490_f062v_ug64207_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_00490_f063r_ug64208_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_00490_f063v_ug64209_turrettini_file.jpg

[NeuchĂątel] 10.10.1714


Lettre autographe. (F)
BibliothÚque de GenÚve, Ms fr 490 (f.62-63)

Extrait dans Gretillat, Ostervald, p.XXXVIII-XXXIX, n°75.


Monsieur Du Pan m'a


[Marc] Du Pan a remis Ă  Ostervald la lettre de JA, mais n'Ă©tant restĂ© qu'un seul jour Ă  NeuchĂątel et s'Ă©tant entretenu tout le temps avec le Magistrat, il a Ă©tĂ© impossible Ă  Ostervald de parler un peu avec lui. Il en garde un trĂšs bon souvenir depuis son voyage Ă  GenĂšve et JA a de la chance d'avoir dans sa belle-famille des gens d'un aussi grand mĂ©rite. Il envoie aussi ses salutations Ă  [Françoise] Perdriau, qui lui fait l'honneur de se souvenir de lui; il garde un trĂšs bon souvenir des conversations qu'il a eues avec elle; [Marie-Anne] Favre est sa digne sƓur de mĂȘme que celle de [Marie de Langes de Montmirail] de LubiĂšres. Elle a gagnĂ© l'estime de tous ceux qui l'ont rencontrĂ©e; elle a tĂ©moignĂ© beaucoup de bontĂ©s Ă  Ostervald, sĂ»rement en raison du lien que celui-ci a avec JA. L'expĂ©diteur a su que JA avait Ă©tĂ© tentĂ© de se rendre Ă  NeuchĂątel; il en aurait Ă©tĂ© ravi mais la saison ne s'y prĂȘte guĂšre. Mais la bonne saison pourra favoriser un tel projet qui, s'il se rĂ©alise, sera dĂ» au commandant [François de Langes de Montmirail de LubiĂšre] et Ă  son Ă©pouse. La ville de GenĂšve a fait preuve d'une grande libĂ©ralitĂ© Ă  l'Ă©gard de NeuchĂątel; pendant qu'ailleurs on se consultait, on dĂ©libĂ©rait, on prenait des informations, elle a agi et gĂ©nĂ©reusement. Cela renforcera les liens entre les deux villes. La Compagnie a reçu la lettre des pasteurs et professeurs de GenĂšve; ils sont comblĂ©s de tous les cĂŽtĂ©s. Ostervald a Ă©tĂ© surpris d'apprendre la rĂ©solution de l'Ă©vĂȘque de Londres [John Robinson] Ă  l'Ă©gard de son clergĂ©; le nouveau roi [George I] n'apprĂ©ciera guĂšre puisqu'elle suppose que l'Église est en danger. Les nouvelles annoncent la mort de l'Ă©vĂȘque de Worcester [William I Lloyd] ; c'est lĂ  une triste nouvelle mais il faut dire qu'il devait bien avoir 86 ans. Ostervald demande Ă  JA s'il a Ă©crit Ă  [Samuel] Werenfels au sujet du fait qu'il ne fait toujours pas de leçons, ce qui suscite du bruit et lui fait du tort. Ostervald, que cela reste entre eux, lui a Ă©crit et lui a parlĂ© trĂšs franchement en lui rappelant qu'il avait des responsabilitĂ©s Ă  l'Ă©gard de la jeunesse. Malheureusement il a appris par la rĂ©ponse que Werenfels se croyait en droit d'agir comme il le faisait et qu'il n'avait pas l'intention de s'en dĂ©tourner. Il faut que JA lui Ă©crive, comme Ostervald l'a fait; c'est un devoir de piĂ©tĂ©, puisque l'affaire fait du bruit et qu'on commence Ă  s'en plaindre mais il ne faut pas que leur ami commun sache qu'ils agissent d'entente.

Adresse

GenĂšve


Lieux

Émission

NeuchĂątel

RĂ©ception

GenĂšve

Conservation

GenĂšve


Cités dans la lettre

+ 2 pages

page 1

ms_fr_00490_f062r_ug64206_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00490_f062v_ug64207_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_00490_f063r_ug64208_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_00490_f063v_ug64209_turrettini_file.jpg