602 Lettres

Lettre 2367 de Jean-Antoine Dautun à Jean-Alphonse Turrettini

Francfort 28.04.1713

J'ay receu... par les

Dautun remercie JA pour les deux dissertations [Cogitationes de controversiis; Cogitationes de religione] qu' il lui a envoyées par le biais de Butini; il les a lues avec beaucoup de plaisir, puisque, comme toujours, l'érudition est mêlée avec la pieté. Il a été heureux qu'[Antoine I] Léger ait accédé à la chaire de théologie et qu'il y ait de bons espoirs pour qu'[Étienne] Jallabert occupe celle de philosophie. Pour ce qui concerne R[ivalier], il doit couper court puisque, contrai...

+ 2 pages

page 1

ms_fr_00486_f389r_ug61883_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00486_f389v_ug61884_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_00486_f390r_ug61885_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_00486_f390v_ug61886_turrettini_file.jpg

Francfort 28.04.1713


Lettre autographe, signée. Inédite. (F)
Bibliothèque de Genève, Ms fr 486 (f.389-390)


J'ay receu... par les


Dautun remercie JA pour les deux dissertations [Cogitationes de controversiis; Cogitationes de religione] qu' il lui a envoyées par le biais de Butini; il les a lues avec beaucoup de plaisir, puisque, comme toujours, l'érudition est mêlée avec la pieté. Il a été heureux qu'[Antoine I] Léger ait accédé à la chaire de théologie et qu'il y ait de bons espoirs pour qu'[Étienne] Jallabert occupe celle de philosophie. Pour ce qui concerne R[ivalier], il doit couper court puisque, contrairement à ses attentes, le jeune homme ne manifeste pas l'intention de partir. Si le Consistoire le supporte, Dautun en fera de même, en espérant qu'il s'assagira; il est vrai qu'il s'est mal conduit à son égard et qu'il a été censuré sur ce point aussi, mais Dautun ne lui en tient pas rigueur. En tout cas, JA pourra toujours suivre discrètement l'affaire. Quant au stock de livres de François Turrettini [Institutio, Lugduni Batavorum, 1696] et de Chamier [Panstratiæ catholicæ], il lui en reste encore quelques exemplaires car, depuis la mort de [Thomas I] Gautier, il n'a pu en débiter aucun. La fille de Gautier, qui est la femme du collègue de Dautun [Chandon], a hérité de la bibliothèque de son père, car son frère unique [Thomas II], qui était ministre, est devenu fou enragé et a été enfermé dans une maison du pays. Dautun a été heureux d'apprendre que JA avait imposé les mains à son parent [Samuel] Turrettini.

Adresse

[Genève]


Lieux

Émission

Francfort

Réception

Genève

Conservation

Genève


Cités dans la lettre

+ 2 pages

page 1

ms_fr_00486_f389r_ug61883_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00486_f389v_ug61884_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_00486_f390r_ug61885_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_00486_f390v_ug61886_turrettini_file.jpg