507 Lettres

Lettre 2344 de Jean I Barbeyrac Ă  Jean-Alphonse Turrettini

Lausanne 20.01.1713

Je vous suis bien

Barbeyrac remercie JA de la part qu'il a prise à la mort de son enfant [Jean-Pierre-Victor] ; cette perte l'a d'autant plus peiné que la santé du garçon semblait trÚs vigoureuse. Sa santé à lui, par contre, s'est améliorée. Il a reçu récemment des nouvelles de Hollande: on achÚvera bientÎt l'impression du premier volume des Sermons de Tillotson [1713], que Barbeyrac a dédié à JA; le Journal des savans (édition de Hollande) a parlé civilement des harangues de JA [Orationes] ;...

+ 2 pages

page 1

ms_fr_00484_f135r_ug60523_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00484_f135v_ug60524_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_00484_f136r_ug60525_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_00484_f136v_ug60526_turrettini_file.jpg

Lausanne 20.01.1713


Lettre autographe, signée, adressée. Inédite. (F)
BibliothÚque de GenÚve, Ms fr 484 (f.135-136)


Je vous suis bien


Barbeyrac remercie JA de la part qu'il a prise Ă  la mort de son enfant [Jean-Pierre-Victor] ; cette perte l'a d'autant plus peinĂ© que la santĂ© du garçon semblait trĂšs vigoureuse. Sa santĂ© Ă  lui, par contre, s'est amĂ©liorĂ©e. Il a reçu rĂ©cemment des nouvelles de Hollande: on achĂšvera bientĂŽt l'impression du premier volume des Sermons de Tillotson [1713], que Barbeyrac a dĂ©diĂ© Ă  JA; le Journal des savans (Ă©dition de Hollande) a parlĂ© civilement des harangues de JA [Orationes] ; les lettres de [Pierre] de Joncourt sur le jeu s'impriment trĂšs lentement par manque de papier et d'argent; l'auteur a communiquĂ© ses objections Ă  La Placette et celui-ci lui a donnĂ© ses rĂ©ponses – semble-t-il, peu satisfaisantes. Joncourt a aussi chargĂ© [Charles] de La Motte de lui trouver un imprimeur pour des lettres critiques sur la religion, mais apparemment on n'a trouvĂ© personne pour publier cet ouvrage, bien que l'auteur soit disposĂ© Ă  le donner gratis. On imprime les Menagiana [Amsterdam, 1713], les Sorberiana et peut-ĂȘtre bientĂŽt les Patres apostolici. Basnage a augmentĂ© sa rĂ©publique des HĂ©breux [AntiquitĂ©s judaĂŻques]. On imprime un livre de Martin sur la religion naturelle qui, au dire de [Pierre I] Coste, est pitoyable. On a terminĂ© d'imprimer l'Horace de Bentley et le dictionnaire de Pitiscus ; on en est au IIe volume de l'Histoire du Concile de Constance de Lenfant. On a demandĂ© Ă  Barbeyrac des nouvelles concernant la conduite de [Joseph] Saurin pendant son sĂ©jour Ă  GenĂšve; on dit qu'il s'est livrĂ© Ă  des impertinences, qu'il s'est endormi au sermon, qu'il prĂ©tend avoir Ă©tĂ© chez [BĂ©nĂ©dict] Pictet et l'avoir terrassĂ© dans une dispute alors que celui-ci nie l'avoir vu. Il semblerait qu'il ait Ă©crit Ă  JA et que celui-ci lui ait rĂ©pondu: Barbeyrac aimerait bien voir les deux lettres. Il a vu le factum de cet homme [MĂ©moire pour le sieur Saurin] oĂč il dĂ©fend sa conduite, notamment son changement de religion. À ce propos, Barbeyrac aimerait savoir qui est ce "professeur de GenĂšve" qui, au dire de Saurin, le mena jusqu'au pĂ©lagianisme.

Adresse

GenĂšve


Lieux

Émission

Lausanne

RĂ©ception

GenĂšve

Conservation

GenĂšve


Cités dans la lettre

+ 2 pages

page 1

ms_fr_00484_f135r_ug60523_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00484_f135v_ug60524_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_00484_f136r_ug60525_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_00484_f136v_ug60526_turrettini_file.jpg