602 Lettres

Lettre 2255 de Jean-Frédéric I Ostervald à Jean-Alphonse Turrettini

[NeuchĂątel] 30.01.1712

Je vous rens mille graces

Ostervald remercie JA de la part qu'il prend Ă  la maladie de sa femme [SalomĂ© II] ; celle-ci est toujours fort languissante et, en dĂ©pit d'une lĂ©gĂšre amĂ©lioration, Ostervald n'est pas sans crainte. Pour ce qui est de sa propre santĂ©, elle est bonne, bien qu'il ait peu dormi pendant un temps Ă  cause de sa femme. Ostervald a Ă©tĂ© trĂšs heureux d'apprendre que JA sera pĂšre d'ici peu et fait des vƓux pour lui et sa femme. L'histoire de ce qui s'est passĂ© lorsque M... [Gabriel Humbert II (?)] a Ă©tĂ© reç...

+ 2 pages

page 1

ms_fr_00489_f364r_ug64024_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00489_f364v_ug64025_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_00489_f365r_ug64026_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_00489_f365v_ug64027_turrettini_file.jpg

[NeuchĂątel] 30.01.1712


Lettre autographe. (F)
BibliothÚque de GenÚve, Ms fr 489 (f.364-365)

Budé, Lettres, III, p.84-85.


Je vous rens mille graces


Ostervald remercie JA de la part qu'il prend Ă  la maladie de sa femme [SalomĂ© II] ; celle-ci est toujours fort languissante et, en dĂ©pit d'une lĂ©gĂšre amĂ©lioration, Ostervald n'est pas sans crainte. Pour ce qui est de sa propre santĂ©, elle est bonne, bien qu'il ait peu dormi pendant un temps Ă  cause de sa femme. Ostervald a Ă©tĂ© trĂšs heureux d'apprendre que JA sera pĂšre d'ici peu et fait des vƓux pour lui et sa femme. L'histoire de ce qui s'est passĂ© lorsque M... [Gabriel Humbert II (?)] a Ă©tĂ© reçu au ministĂšre l'a fort surpris et il juge par lĂ  que le nombre de personnes modĂ©rĂ©es Ă  GenĂšve est considĂ©rable. Il a reçu des lettres de Zurich qui lui ont appris que l'assemblĂ©e gĂ©nĂ©rale de l'Église s'Ă©tait passĂ©e de façon trĂšs paisible et qu'ils mĂ©ditaient quelques rĂ©formes. Il comprend que les politiques, parmi lesquels JA a des amis, sont bien intentionnĂ©s. On demande Ă  Ostervald un exemplaire de la liturgie de NeuchĂątel dont JA a parlĂ© Ă  [Hans Kaspar II] Escher. À NeuchĂątel, on a finalement Ă©tabli des visites particuliĂšres aux familles, aprĂšs avoir divisĂ© la ville en quartiers. Pour le moment, il n'a rien remarquĂ© qui lui ait fait de la peine. Parfois ils sont reçus les larmes aux yeux et il n'a jamais Ă©prouvĂ© autant de joie; il est vrai que cette activitĂ© leur prend tout le temps mais au fond ils ne sont Ă©tablis que pour cela; il lui semble que ce n'est que maintenant qu'il fait les fonctions de pasteur. Il attend de grands fruits de cette pratique et on commence dĂ©jĂ  Ă  en voir quelques-uns. Certes il y a des personnes qui ne sont pas contentes et prĂ©tendent que c'est une inquisition et qu'on veut Ă©tablir la confession mais la plupart approuve. Les collĂšgues d'Ostervald lui ont demandĂ© de faire quelques sermons sur cette nouvelle pratique; il a mĂ©ditĂ© sur cela et demain il prĂȘchera sur Ac 20,20. Il adresse ses compliments Ă  [Jacques (?)] De la Porte s'il est encore Ă  GenĂšve; tout ce qu'il a observĂ© en lui lors de son sĂ©jour Ă  NeuchĂątel l'a beaucoup Ă©difiĂ©.

Adresse

[GenĂšve]


Lieux

Émission

NeuchĂątel

RĂ©ception

GenĂšve

Conservation

GenĂšve


Cités dans la lettre

+ 2 pages

page 1

ms_fr_00489_f364r_ug64024_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00489_f364v_ug64025_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_00489_f365r_ug64026_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_00489_f365v_ug64027_turrettini_file.jpg