602 Lettres

Lettre 1935 de Jean-Frédéric I Ostervald à Jean-Alphonse Turrettini

NeuchĂątel 06.10.1708

Je receus etant à

Ostervald a passĂ© Ă  GenĂšve, avec [Samuel] Werenfels et JA, une quinzaine de jours parmi les plus heureux de sa vie et il remercie le couple Turrettini de toutes les honnĂȘtetĂ©s qu'il a reçues. Sa satisfaction serait parfaite si ce n'Ă©tait son inquiĂ©tude pour la santĂ© de son ami. Il l'exhorte Ă  ne pas Ă©tudier et Ă  se limiter Ă  vivre; le repos, plus que toute autre chose, pourra le rĂ©tablir. Tous ses collĂšgues se sont enquis avec empressement de la santĂ© du Genevois au retour d'Ostervald Ă  NeuchĂąte...

+ 6 pages

page 1

ms_fr_00489_f264r_ug63818_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00489_f264v_ug63819_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_00489_f265_01_ug63820_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_00489_f265_02_ug63821_turrettini_file.jpg

page 5

ms_fr_00489_f265_03_ug63822_turrettini_file.jpg

page 6


ms_fr_00489_f265_04_ug63823_turrettini_file.jpg

page 7

ms_fr_00489_f265_05_ug63824_turrettini_file.jpg

page 8


ms_fr_00489_f265_06_ug63825_turrettini_file.jpg

NeuchĂątel 06.10.1708


Lettre autographe, adressée. Inédite. (F)
BibliothÚque de GenÚve, Ms fr 489 (f.264-265)


Je receus etant à


Ostervald a passĂ© Ă  GenĂšve, avec [Samuel] Werenfels et JA, une quinzaine de jours parmi les plus heureux de sa vie et il remercie le couple Turrettini de toutes les honnĂȘtetĂ©s qu'il a reçues. Sa satisfaction serait parfaite si ce n'Ă©tait son inquiĂ©tude pour la santĂ© de son ami. Il l'exhorte Ă  ne pas Ă©tudier et Ă  se limiter Ă  vivre; le repos, plus que toute autre chose, pourra le rĂ©tablir. Tous ses collĂšgues se sont enquis avec empressement de la santĂ© du Genevois au retour d'Ostervald Ă  NeuchĂątel. Tous aussi font des vƓux pour qu'il la conserve. Il est trĂšs reconnaissant Ă  la VĂ©nĂ©rable Compagnie de l'honneur qu'elle lui a fait de l'inviter Ă  prĂȘcher le jour du JeĂ»ne; il a Ă©tĂ© du reste touchĂ© par les tĂ©moignages de bienveillance qu'il a reçus de la part des collĂšgues de JA et de messieurs les magistrats. Pendant le sĂ©jour que Werenfels et Ostervald ont fait par la suite Ă  Lausanne, ils se sont longuement entretenus de JA avec [Gabriel] Bergier, qui a pour le Genevois une estime et une tendresse particuliĂšres. Il a Ă©tĂ© alarmĂ© quand il a su l'Ă©tat de santĂ© de JA. L'AcadĂ©mie de Lausanne leur a fait beaucoup de civilitĂ©s et on les a pressĂ©s de rester plus longtemps mais ils ont dĂ» partir sans faute. Ostervald a prĂ©sentĂ© au comte [Ernst de Metternich] la lettre de JA qui a Ă©tĂ© trĂšs bien accueillie; quant au discours de JA [De variis christianĂŠ doctrinĂŠ fatis], Ostervald ne l'a pas encore reçu. Il envoie ses salutations Ă  un certain nombre d'amis et connaissances genevois.

Adresse

GenĂšve


Lieux

Émission

NeuchĂątel

RĂ©ception

GenĂšve

Conservation

GenĂšve


Cités dans la lettre

+ 6 pages

page 1

ms_fr_00489_f264r_ug63818_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00489_f264v_ug63819_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_00489_f265_01_ug63820_turrettini_file.jpg

page 4


ms_fr_00489_f265_02_ug63821_turrettini_file.jpg

page 5

ms_fr_00489_f265_03_ug63822_turrettini_file.jpg

page 6


ms_fr_00489_f265_04_ug63823_turrettini_file.jpg

page 7

ms_fr_00489_f265_05_ug63824_turrettini_file.jpg

page 8


ms_fr_00489_f265_06_ug63825_turrettini_file.jpg