262 Lettres

Lettre 1694 de Jean-Alphonse Turrettini Ă  Johann Jakob I Hottinger

GenÚve 30.04.1706 [prid. kal. maii 1706]

Ad te misi

JA envoi à Hottinger son oraison inaugurale De theologo veritatis ac pacis studioso qui sera jugée, espÚre-t-il, avec bienveillance. Voici ce qu'il en est au sujet de la Formula Consensus et de sa signature : l'occasion de ce qui s'est passé est à chercher dans un candidat français [Vial de Beaumont] réfugié en Suisse, qui avait été déjà ordonné en France quelques années auparavant, qui est apparenté à sa famille et qui a été agrégé par le Magistrat dans la Compagnie. Or, devant si...

+ 1 pages

page 1

ms_fr_00481_f209v_ug59570_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00481_f210r_ug59571_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_00481_f210v_ug59572_turrettini_file.jpg

GenÚve 30.04.1706 [prid. kal. maii 1706]


Minute autographe. Inédite. (L)
BibliothÚque de GenÚve, Ms fr 481 (f.209v°-210)


Ad te misi


JA envoi Ă  Hottinger son oraison inaugurale De theologo veritatis ac pacis studioso qui sera jugĂ©e, espĂšre-t-il, avec bienveillance. Voici ce qu'il en est au sujet de la Formula Consensus et de sa signature : l'occasion de ce qui s'est passĂ© est Ă  chercher dans un candidat français [Vial de Beaumont] rĂ©fugiĂ© en Suisse, qui avait Ă©tĂ© dĂ©jĂ  ordonnĂ© en France quelques annĂ©es auparavant, qui est apparentĂ© Ă  sa famille et qui a Ă©tĂ© agrĂ©gĂ© par le Magistrat dans la Compagnie. Or, devant signer la Formule, au lieu du traditionnel "sic sentio", il Ă©crivit "contrarium non docebo et pacem EcclesiĂŠ promovebo". Des protestations se levĂšrent tout de suite mais la Compagnie des pasteurs estima suffisante une telle signature puisque ce dont il est question dans la Formule ne concerne pas le salut, son but Ă©tant seulement d'uniformiser l'enseignement. Il faut aussi prendre en compte le fait qu'une rigueur excessive dans ces matiĂšres offense les luthĂ©riens, comme il paraĂźt des Ă©crits de Scultetus [Daniel Severin Schultze] contre [BĂ©nĂ©dict] Pictet [Amica disceptatio]. À cela, il faut ajouter que de nombreux candidats au ministĂšre Ă©taient gĂȘnĂ©s lorsqu'ils signaient la Formula par le "sic sentio" non parce qu'ils avaient d'autres sentiments mais parce qu'il s'agit de questions trĂšs difficiles sur lesquelles il est ardu de se prononcer. Quant Ă  JA, bien qu'il Ă©prouve de la rĂ©pugnance pour les doctrines de Saumur, il a adhĂ©rĂ© Ă  l'avis plus modĂ©rĂ©, comme la plupart des membres de la Compagnie, de sorte que ce candidat-lĂ  a Ă©tĂ© reçu. JA aimerait savoir de Hottinger comment les choses se passent Ă  Zurich, ce qu'il en pense lui-mĂȘme et quelle est l'opinion du vĂ©nĂ©rable [Hans Caspar (?)] Wolf, qu'il prie son ami de saluer. Il lui demande aussi de le tenir au courant d'Ă©ventuelles publications qui verraient le jour sur l'affaire genevoise et, dans ce cas-lĂ , de faire en sorte que les liens entre GenĂšve et Zurich ne se dĂ©lient pas; en effet on n'a pas supprimĂ© la Formula Ă  GenĂšve et il ne s'est agi d'autre chose que d'une modification concernant la signature, qui s'accomplit du reste diffĂ©remment selon les endroits.

Adresse

[Zurich]


Lieux

Émission

GenĂšve

RĂ©ception

Zurich

Conservation

GenĂšve


Cités dans la lettre

+ 1 pages

page 1

ms_fr_00481_f209v_ug59570_turrettini_file.jpg

page 2


ms_fr_00481_f210r_ug59571_turrettini_file.jpg

page 3

ms_fr_00481_f210v_ug59572_turrettini_file.jpg